Actualités

Nouvelles

Rackam

8 novembre 2016

Rackam se lance dans la désalinisation solaire

Rackam élargit son portfolio de technologies vertes : l’entreprise de Sherbrooke développe une solution de désalinisation utilisant la concentration solaire, son créneau phare.
La solution technique combine de façon originale deux procédés de désalinisation existants : l’osmose inverse et la distillation à multiples effets, pour mieux augmenter les rendements de traitement d’eau.
Le système développé par Rackam a pour point de départ l’énergie solaire captée par ses panneaux de concentration solaire. Ces panneaux produisent de très hautes températures qui alimentent des turbines à vapeur. Les turbines actionnent à leur tour les pompes d’un dispositif d’osmose inverse qui poussent l’eau salée avec beaucoup de pression vers un système de membranes semi-perméables, ce qui permet de produire une première portion d’eau potable, tout en générant une eau saumâtre résiduelle.
Dans un deuxième temps, l’eau saumâtre entre en contact avec une surface chauffée par l’énergie récupérée dans le système – c’est la distillation à multieffet. L’eau résiduelle saumâtre est ainsi mise en évaporation, puis condensée sous forme d’eau douce dans ce deuxième dispositif, permettant de produire une autre portion d’eau potable. Au final, il ne reste qu’un résidu de sel sous forme solide, un avantage concurrentiel par rapport aux techniques de désalinisation standards, car les eaux saumâtres sont néfastes pour l’environnement et couteuses à traiter.
desalinisation solaire RackamLe projet de R-D, mis de l’avant en réponse au problème grandissant d’accès à l’eau potable dans plusieurs pays du monde, est actuellement à la recherche d’un site de démonstration.
Déjà, des clients potentiels au Japon, en Chine, aux Émirats Arabes Unis et aux États-Unis ont manifesté de l’intérêt pour la technologie de désalinisation solaire de Rackam.
Pour en apprendre plus – Dossier sur la désalinisation solaire, signé Rackam :

La Californie dans la mire
Parallèlement, Rackam intensifie ses démarches pour percer le marché américain. Ses capteurs solaires ont d’ailleurs d’être homologués par les laboratoires américains de la firme indépendante TUV Rheinland PTL à la fin du mois d’août, une première étape à la certification ICC-SRCC, essentielle pour ce marché.
L’entreprise sherbrookoise bénéficiera par ailleurs d’un rayonnement accru en Californie, où elle a rejoint la California Solar Energy Industries Association (CALSEIA), qui regroupe plus de 400 membres.
Source : Rackam
———————— 
À LIRE AUSSI
» Rackam et leprohon s’allient dans un projet de centrale solaire
» Rackam obtient une subvention du programme gouvernemental Technoclimat
» Rackam : un laboratoire en Grèce et un projet qui se distingue
» Rackam concrétise un projet novateur en Grèce
» Rackam reçoit le prix Pionnier de Cascades
» Rackam et Cascades inaugurent le plus grand parc solaire thermique au Canada
» Un projet solaire au Brésil pour Rackam
» Rackam réalise un premier projet thermosolaire au Portugal
» Rackam, l’UdeS et Cascades s’allient dans un projet de centrales thermoélectriques
» Rackam effectue une percée en Europe

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

Préparez-vous à saisir les opportunités d’affaires post-COVID-19

Lire l'article

Valoriser l’inclusion pour mieux recruter - Retour sur la Tournée des organismes en employabilité

Lire l'article
+
Événements
Événements

Formation en ligne | La gestion des RH à l’ère de la pandémie – 2e volet

Voir l'événement
+
Twitter
Twitter