Actualités

Nouvelles

Université de Sherbrooke

13 juillet 2017

Deux chercheurs en biochimie et en génie récipiendaires de bourses Vanier

Simon Boudreault, étudiant à la maîtrise en biochimie et Jonathan Bouchard, futur doctorant en génie électrique, tous deux de l’Université de Sherbrooke, font preuve d’innovation dans leur champ d’expertise : chacun d’eux s’est récemment mérité une prestigieuse Bourse d’étude supérieure du Canada Vanier, visant à encourager la recherche de troisième cycle universitaire. L’attribution de la bourse se base sur trois critères : l’excellence universitaire, le potentiel de recherche et les compétences en leadership. La bourse fournira aux chercheurs jusqu’à 50 000$ par année pendant trois ans pour leur permettre de se concentrer sur leurs projets. De plus, cette bourse entraîne de nombreuses occasions de collaboration pour les jeunes professionnels.
Simon étudie la façon dont divers virus peuvent faire maturer les cellules infectées. Plus précisément, il observe l’interaction entre les virus et leur cellule-hôte en utilisant de nouvelles technologies de séquençage pour étudier comment les virus tels que le réovirus ou le virus du papillome humain (VPH) peuvent modifier l’épissage alternatif de la cellule. Dans le cadre de sa maîtrise, Simon a démontré qu’une cellule infectée par un virus, même inoffensif, voit son épissage alternatif modifié. Pour son doctorat, le chercheur se concentrera sur l’impact de la modulation de la cellule sur la progression cancéreuse d’origine virale.
Jonathan souhaite développer un scanner d’imagerie cérébrale plus précis. Le scanner en voie d’être développé offrira une qualité d’image et une résolution supérieure en permettant d’observer des lésions dont le volume est sept fois plus petit que celles détectées par le meilleur scanner du genre existant. Qu’est-ce que cela apportera concrètement? Des diagnostics plus précis et de meilleurs outils pour les travaux de pointe en médecine et en biologie. Jonathan se distingue de par ses recherches qui feront avancer son domaine, mais aussi par ses exceptionnelles qualités de leadership multidisciplinaire.
« J’aurai la chance de réaliser différents stages de formation au MGH [Massachusetts General Hospital, affilié à Harvard] afin d’établir les besoins dans un contexte réel en oncologie, en neurologie, en cardiologie, et d’en apprendre davantage sur l’utilisation de ce type de scanner, explique Jonathan Bouchard. L’Université de Sherbrooke, l’Institut interdisciplinaire d’innovation technologique (3IT), le Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CHUS) et le MGH forment un écosystème multidisciplinaire riche en partenariats qui permettra de propulser mon projet vers la réussite tout en me permettant de m’accomplir au niveau professionnel, technique, scientifique et social ».
Sources : Université de Sherbrooke (Biochimie et Génie)
Crédits photo : Université de Sherbrooke (Robert Dumont et Michel Caron)
—————————————————————————————–
À LIRE AUSSI
» Subvention de 4,2 M$ à l’UdeS pour trois de ses chercheurs

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

Talents diversifiés – Vos portes sont-elles réellement ouvertes ?

Lire l'article
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter