Actualités

Blogue

relaxer

16 juin 2022

Partir en congé, sans boulet aux chevilles

Auteur : Myriam Gagnon-Couture

Vous avez choisi une superbe destination pour vos vacances, la famille est préparée et votre itinéraire sélectionné… mais plus la date du départ approche, plus vous voyez les tâches professionnelles s’accumuler ? Haaa, vous n’êtes pas seul.e !

N’est-ce pas terrible, ce stress prévacances ? Alors, comment partir la tête libre, sans craindre l’avalanche du retour au boulot ?

La première chose que j’aimerais vous dire : « Laissez aller. » Vous savez, il n’y a rien de parfait. Je ne vous ferai pas une liste de délégation à faire avant de partir ou un agenda prévacances que vous vous sentirez coupable de ne pas avoir mené à temps. Non.

Je vais vous aider à déculpabiliser.

Vous travaillez toute l’année en donnant un grand pourcentage de votre temps, en échange d’une rémunération et de certains avantages sociaux. Vos vacances vous sont dues, vous les méritez, elles font partie de votre contrat de travail, et vous allez en profiter sans vous prendre la tête ! Oui.

Franchement, à moins que vous ne cherchiez à nuire à votre organisation, je suis à peu près sûre que vous penserez à ces quelques détails :

  • Faire un message d’absence qui renvoie à un.e collègue en poste (que vous aurez préalablement informé).
  • Parler de vos dossiers plus chauds, à un.e collègue proche.
  • Désactiver vos notifications de courriels.

Si votre départ en vacances vous cause un stress insoutenable, vous devriez peut-être vous poser des questions sur la culture de l’organisation pour laquelle vous œuvrez.

  • Ce type de culture vous convient-il ?
  • Est-ce réellement ce que vous recherchez dans un emploi ?

Différents types d’organisation demande un différent niveau de disponibilité. Différent type de poste aussi. Mais j’aimerais vous amener à vous interroger… Si votre entreprise vous demande un niveau de disponibilité que vous jugez trop intense pour ce que vous êtes prêt.e à offrir, vous n’êtes peut-être pas au bon endroit, et c’est OK. Le premier pas est de s’en rendre compte et de s’offrir le choix de changer les choses.

S’il s’agit de votre propre entreprise, questionnez-vous sur l’image que cela renvoie à vos employés. Si vous avez de la difficulté à décrocher et à prendre du temps libre, quel message cela leur envoie-t-il ? Ayez une réflexion sur ce que vous voulez valoriser au sein de votre organisation, car vos comportements influenceront grandement celui des autres. Transférez-vous un stress inutile à vos équipes ?

Que vous soyez propriétaire ou gestionnaire, si le problème n’est pas organisationnel, il vient peut-être de vous ! Ha, je l’ai dit !

  • Faites-vous confiance à votre équipe, à vos collègues ? Ont-ils suffisamment d’information de votre part, afin de prendre des décisions justes ?
  • Avez-vous expliqué vos attentes et vos limites aux personnes qui travaillent avec vous ?
    • « Je ne regarderai pas mes courriels, pendant mes vacances. »
    • « Voici le type d’urgence pour lequel tu devrais me contacter. Le meilleur moyen de me rejoindre rapidement, si cela est nécessaire, est… »
    • « En mon absence, tu es responsable de prendre les décisions concernant… »

Enfin, ne vous en mettez pas trop sur les épaules. Les gens autour de vous comprendront que vous avez besoin de vous reposer et de prendre des vacances, loin des soucis du quotidien. C’est tout à fait naturel; tout le monde doit décrocher à certains moments. Et vous savez, les vacances, c’est chacun son tour ! Ne vous inquiétez donc pas pour votre équipe. Ils seront heureux de partir tranquilles, lorsque leur tour viendra. Donnez l’exemple.

Cela, dans l’optique de rester motivé, créatif, engagé, équilibré et épanouis, autant dans votre travail que dans votre vie personnelle.

Sur ce, je vous souhaite un très bel été et de très agréables vacances !

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter