Actualités

Blogue

Myriam Gagnon-Couture

11 juin 2018

L’attractivité, pour faire face à la rareté de main-d’œuvre

Auteur : Myriam Gagnon-Couture

Marque employeur

Qu’est-ce qui fait qu’une entreprise est attractive aux yeux des chercheurs d’emploi?

Cette question, qui est sur les lèvres de (presque) toutes les entreprises québécoises présentement, me semble être bien trop large pour mener à une piste concrète. En d’autres mots, pourquoi chercherait-on à attirer globalement, plutôt que spécifiquement?

Chaque entreprise a sa couleur bien particulière, son identité, sa personnalité, ou dans des termes plus fashion : sa marque employeur.

Afin de se rendre attractive auprès de candidats qui concordent avec la personnalité de son entreprise, il faut d’abord définir cette fameuse marque employeur. Il s’agit donc de la première étape.

Qui sommes-nous?

S’il est facile pour le ou la président(e) de répondre à cette question, cela ne transmet toutefois pas l’essence même de l’exercice. Voici donc la question fondamentale à se poser :

Cette vision est-elle partagée par l’ensemble des employés?

Peu importe la taille de son entreprise, si l’on désire se rendre attractif, il faut d’abord définir aux yeux de qui, il faut le faire. On veut que les personnes soient attirées par notre entreprise pour ce qu’elle est réellement, de façon authentique, dans tout son réalisme. Sans cela, on se retrouve rapidement à essuyer un taux de roulement ridiculement plus élevé qu’à l’habitude; les employés recrutés ne resteront pas.

Le mot d’ordre : transparence.

En faisant l’exercice, il est possible que l’on vienne à la conclusion que notre entreprise n’offre peut-être pas un milieu de travail très stimulant. Un changement de culture s’impose. Le truc, c’est de commencer à la base. Si on n’a pas grand-chose à promouvoir et que finalement, notre marque employeur est un peu grisâtre, il faut travailler les fondements mêmes de notre organisation.

Non, ce n’est pas tâche facile.

Quels sont ces fondements? Sur quoi reposent-ils?

C’est le moment de sortir du bureau et d’en discuter avec les premiers intéressés : nos employés.

Vous serez surpris du fruit de leurs réflexions. Faites des rencontres de remue-méninges, demandez-leur leurs avis, leurs frustrations, leurs suggestions d’amélioration et surtout, restez ouvert. Parlez de budget avec les employés, ça se fait et ça devrait se faire. Expliquez-leur vos enjeux. Ainsi, vous pourrez capitaliser sur votre marque employeur.

Écoutez vos employés. Mettez en place des solutions qui fonctionnent pour votre entreprise. Créez une synergie en apportant des changements soutenus par toute l’organisation et ensuite, communiquez-les.

Vous venez de renouveler votre marque employeur. Ainsi, il vous sera plus facile d’être attractif en faisant la promotion de votre milieu de travail réel et d’une vision partagée de tous. Vous attirerez des talents intéressés à évoluer dans cet environnement précis et vous serez alors en mesure de les garder à long terme.

/////

Intéressé à échanger sur les enjeux liés à la main-d’oeuvre?
Facebook Joignez le groupe Sherbrooke Innopole – Main-d’œuvre sur Facebook!

 

Image : Freepik

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles

Tekna annonce la création d’une coentreprise avec la Luxembourgeoise Aperam

Lire la nouvelle

Jardi, récipiendaire du prix Maurice-Pollack pour la gestion ethnoculturelle

Lire la nouvelle

Pollution lumineuse: un chercheur du Cégep de Sherbrooke récompensé par l’Acfas

Lire la nouvelle
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter