Actualités

Blogue

Josiane Guay

27 novembre 2013

Direction: villes intelligentes!

Auteur : Josiane Guay

RV_TIC

Une application qui vous permet de déclarer un nid-de-poule ou un abribus vandalisé; une autre qui vous dira s’il reste des espaces libres au stationnement public à trois coins de rue; un service d’envoi de SMS lors des opérations de déneigement… ou radar!

Qu’ont en commun ces initiatives, présentées au Rendez-vous des TIC, le 15 novembre dernier à Sherbrooke? Elles visent à mieux servir le citoyen – vous!

IMG_9906Voilà une des visées des villes intelligentes… mais il y en a d’autres : économiser les ressources, stimuler la croissance économique, le tout en manœuvrant avec des contraintes budgétaires.

Le sujet a attiré les foules : plus de 150 représentants municipaux, experts technologiques et développeurs économiques étaient au rendez-vous! Cette 3e édition organisée par Sherbrooke Innopole, en collaboration avec le Réseau Action TI Estrie leur a offert une programmation diversifiée. Petit résumé 😉

» Accédez aux présentations des conférenciers

» Voir les photos de la journée

» Lire le communiqué de presse

» Écoutez les reportages du journaliste Rémy Perras, d’Au Microphone

 

Le virage numérique…
À Montpellier Agglo

Débarqués directement de Montpellier, le 2e vice-président délégué au développement économique et à l’emploi chez Montpellier Agglomération, Gilbert Pastor, et Eang Ang Ong, Global Business Services Smarter Cities Leader chez IBM France, ont présenté les grandes lignes du projet conjoint de laboratoire urbain EcoCité. Au cœur de ce projet de R&D :

  • une plate-forme collaborative de gestion de données
  • des initiatives pour promouvoir le transport actif et collectif
  • un projet sur la gestion hydraulique et le suivi de la consommation
  • un centre opérationnel multirisques et de gestion d’alerte par SMS

Pour faire adopter, puis implanter un tel projet, « il est impératif d’avoir une volonté politique forte », a insisté M. Pastor. À laquelle on ajoute ensuite la composante technologique, à la fois pour la collecte et l’analyse – que l’on veut de plus en plus prédictive – des données, puis le développement de nouveaux services numériques.

À Québec

Du côté de la ville de Québec, le virage vers une communauté intelligente est déjà bien amorcé : la Vieille-Capitale figure cette année au top 21 des villes les plus intelligentes au monde et bataille actuellement pour accéder au top 7.

Parmi les réalisations qui permettent à la ville de se démarquer, notons :

  • l’utilisation de la vidéo et de webcaméras – sur le futur amphithéâtre, entre autres
  • un site mobile
  • des campagnes SMS
  • une carte interactive de la ville
  • l’utilisation de la télémétrie – pour notamment optimiser les parcours de déneigement
  • des services en ligne
  • un catalogue de données ouvertes, etc.

Pour Denis Deslauriers, directeur – service des TI à la Ville de Québec, une communauté intelligente implique à la fois les citoyens, les organismes, les entreprises et les gouvernements. Les mots d’ordre : innover, collaborer et écouter.

À Sherbrooke

La Ville de Sherbrooke a pour sa part profité du Rendez-vous des TIC pour dévoiler son portail de données ouvertes. Onze jeux de données y sont actuellement diffusés; d’autres s’ajouteront au cours des prochaines semaines. Sherbrooke devient ainsi la 4e grande ville du Québec à ouvrir ses données

Le but? De telles données ouvertes peuvent être utilisées par des développeurs pour créer des applications destinées aux citoyens.

Des entreprises sherbrookoises branchées!

De quoi intéresser les nombreuses entreprises du secteur des TIC dans la salle! Une dizaine d’entre elles, basées à Sherbrooke, ont eu l’occasion de  présenter leurs services, technologies et applications :

Attention : données à double tranchant

Avec la multiplication des données, un danger guette néanmoins les décideurs : la qualité de leurs décisions pourrait décliner, et avec elle l’efficacité de leur organisation… alors qu’on recherche l’effet contraire!

Une solution : le géobusiness, une stratégie qui combine la géolocalisation et les données d’entreprise. En diner-conférence, le professeur de l’Université de Sherbrooke Claude Caron a ainsi invité les participants à devenir TOP… pour Traçabilité, Optimisation et Prospection. L’invitation vaut pour divers secteurs, dont :

  • Commerce de détail : visualiser et optimiser les parcours des clients en magasin
  • Services de santé : suivre les équipements à décontaminer
  • Gestion d’inventaire : suivre sa marchandise en temps réel

De précieuses leçons

Intervenue auprès d’une centaine de villes dans le monde via son Programme philanthropique, IBM tire de nombreuses leçons de son implication. Au top 3 de celles présentées par Jean-François Barsoum, expert, villes intelligentes, et leader du groupe-conseil Innovation et environnement chez IBM :

  1. Les villes sont au cœur de la résolution de plusieurs problèmes gouvernementaux > L’eau, l’énergie, les GES sont des enjeux dont les solutions peuvent être locales
  2. La solution aux problèmes ne se trouvent pas dans le béton > Ajouter des voies ne s’attaque pas à la source du problème de congestion
  3. Changer les habitudes et les attitudes ne coûte pas nécessairement cher > Avec un péage routier au coût non prohibitif, la ville de Stockholm  a vu son trafic diminué de 20 % sans altérer l’achalandage de son centre-ville

 

Reportages du journaliste Rémy Perras, d’Au Microphone

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter