Actualités

Blogue

Josiane Guay

26 février 2014

Devenez des Wayne Gretzky de l’innovation!

Auteur : Josiane Guay

« Vous êtes des Wayne Gretzky de l’innovation! »

C’est ainsi que le chroniqueur au journal Les Affaires René Vézina a qualifié BRP, Produits American Biltrite et Arkel, le trio d’entreprises participant au panel de la 4e édition de L’innovation, c’est payant!, le 13 février dernier.

Un clin d’œil à sa conférence d’ouverture, dans laquelle il a partagé les paroles de la légende du hockey cité par Steve Jobs : « Je patine vers l’endroit où je pense que la rondelle va aller, et non pas vers où elle se trouvait. »

IMG_0969

» Voir les photos de la journée

» Lire le communiqué de presse

Innover, c’est ça : être à l’avant-garde,  se démarquer, être le premier, le meilleur. Et pour y arriver : repenser, rechercher, revoir, refaire… en collaboration, insiste René Vézina. Il faut partager le savoir, plaide-t-il, et pour ce faire rapprocher deux solitudes : les entrepreneurs et les chercheurs.

Voilà justement l’objectif de l’évènement L’innovation, c’est payant!, qui s’est déroulée cette année en parallèle de la Journée de la recherche de l’Université de Sherbrooke. Au programme proposé aux quelque 150 participants : conférence, panel, rencontres d’affaires personnalisées, présentations-éclairs de programmes de financement, kiosques d’organismes subventionnaires et des services d’aide à l’innovation et visites de laboratoires / centres de recherche.

Le choc de l’innovation

René Vézina a mis la table à la journée en exposant à quel point l’innovation est devenue vitale à la survie des entreprises, tout autant qu’à la croissance économique du Québec.

Dans le contexte mondialisé actuel, où la compétition vient de partout, il est impératif pour les entreprises de prendre le virage de l’innovation pour se démarquer et être les meilleures.

La croissance économique, elle, s’appuie sur deux facteurs : l’augmentation de la population – or, notre pyramide des âges est vacillante – et/ou les gains en productivité. Le Québec accuse à cet effet un retard chronique par rapport aux autres provinces canadiennes et au Canada en général. Là encore, l’innovation s’impose comme avenue indispensable.

L’équation va au-delà de l’économie, souligne René Vézina, puisqu’en bout de ligne, les gains d’efficacité alimentent les programmes sociaux.

Collaborer pour mieux innover

Pour donner le ton à la journée, le panel a réuni entreprises, chercheurs et étudiant stagiaire, qui ont partagé leurs expériences d’innovation en collaboration.

Que ce soit en frappant à la porte d’universités ou de CCTT (Centres collégiaux de transfert de technologie), les trois entreprises panélistes sont unanimes quant aux projets qu’ils ont menés en collaboration : cela leur a permis de développer des produits exclusifs et innovants qui se démarquent sur le marché international.

BRP a notamment développé, en collaboration avec des étudiants de l’Université de Sherbrooke, une suspension pour motomarine Sea-Doo, puis, une transmission semi-automatique pour Spyder, cette fois en partenariat avec le Centre de technologies avancées (CTA) BRP-UdeS.

« Nous avions une vision de ce que nous voulions, mais pas la solution. Nous sommes allés la chercher », a témoigné Rénald Plante, directeur Développement de produits – Roadster, à propos de la nouvelle transmission dont sont dotées les Spyder 2014.

Produits American Biltrite a pour sa part adapté les résultats de recherches menées en collaboration avec l’Université de Sherbrooke pour développer une nouvelle technique lui permettant de fabriquer du caoutchouc blanc – une première sur le marché! « Le projet nous a fait sortir de notre zone de confort… pour le mieux », a souligné Jean-Claude Mercier, vice-président en recherche et développement.

Président d’Arkel, Paul McKenzie est convaincu : il recommande à toutes les PME de travailler en collaboration. Grâce aux travaux avec le Centre de technologie minérale et de plasturgie, son entreprise a réussi à mettre au point un porte-bagage novateur qui se fixe aux rails de la selle.

Les facteurs de succès

Du côté des chercheurs, Michel Huneault, directeur du Département de génie chimique et de génie biotechnologique de l’Université de Sherbrooke, a soulevé une condition gagnante aux projets d’innovation en collaboration : comprendre les attentes de chacun et s’assurer qu’elles soient complémentaires.

Autre facteur de succès : la cohabitation des chercheurs et des développeurs, évoquée par le Centre technologique en aérospatiale, un CCTT. Son directeur général, Pascal Désilets, donne en exemple un projet avec Bombardier Aéronautique : une équipe s’est installée dans les installations du Centre, permettant ainsi une meilleure synergie.

L’expertise en recherche peut aussi se trouver à travers des étudiants stagiaires, comme Gabriel Bélanger de l’Université de Sherbrooke. Ce dernier a témoigné du double gain possible : les stages bonifient grandement le parcours académique des étudiants et les entreprises y trouvent une expertise nouvelle… et qui sait, une relève potentielle.

Aussi à ajouter à votre liste de prérequis pour réussir un projet d’innovation en collaboration : la persévérance et l’ouverture, paroles de nos panélistes.

Des rencontres d’affaires prometteuses!

Avant de visiter l’un des laboratoires / centres de recherche sherbrookois parmi la dizaine proposée, les participants à L’innovation, c’est payant! 2014 ont eu l’occasion de rencontrer de potentiels partenaires d’affaires lors d’une séance de maillage fort courue.

Cette année, plus de 150 rencontres B2B ont eu lieu entre les entreprises, chercheurs, organismes subventionnaires et services-conseils présents.

À suivre…

Et vous, votre organisation est-elle engagée sur la voie de l’innovation en collaboration? Quels sont vos facteurs-clés de succès?  

 

 

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles

L’UdeS collabore à une étude visant à accélérer le dépistage de la COVID-19

Lire la nouvelle

UdeS : Nouvelle chaire de recherche industrielle sur les technologies acéricoles

Lire la nouvelle

Espace-inc au cœur du nouveau Consortium Territoires Entreprenants pour soutenir les startups à impact environnemental et social

Lire la nouvelle
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter