Actualités

Nouvelles

7 mars 2012

Une percée majeure à l’Université de Sherbrooke dans la détection de la bactérie E. coli

Détecter la bactérie E. coli en moins de deux heures : c’est l’innovation qu’a réussie une équipe de  chercheurs de l’Université de Sherbrooke menée par le professeur Jan J. Dubowski. Avec les techniques traditionnelles, jusqu’à 10 jours peuvent être nécessaires pour détecter les bactéries pathogènes.

La percée du professeur Dubowski est d’autant plus majeure qu’elle mènera à la création d’une instrumentation portative qui permettra de faire des tests sur place et à faibles coûts, plutôt qu’avec les actuels appareils très sophistiqués manipulés par des techniciens hautement qualifiés.

On se souviendra de l’eau contaminée à Walkerton qui avait fait 7 morts il y a quelques années. La technologie développée à Sherbrooke permettra d’éviter ce genre de tragédie. Pour en savoir plus, consultez la nouvelle publiée par l’Université de Sherbrooke.

(Crédit : Université de Sherbrooke) Jan Dubowski
Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

15 pistes d’action pour engager votre entreprise manufacturière dans sa transition socio-écologique

Lire l'article

Entre flexibilité et contrôle: garder un œil sur la motivation

Lire l'article
+
Événements
Événements

Formation | Comment préparer un milieu professionnel pour bien accueillir et intégrer une personne immigrante?

Voir l'événement
+
Twitter

Le mandat de Sherbrooke Innopole se termine le 31 mars 2024. Communiquez avec Entreprendre Sherbrooke ou le Service du développement économique de la Ville de Sherbrooke pour la suite des services.

Merci à toutes les entreprises industrielles et technologiques sherbrookoises, ainsi qu’à tous nos partenaires pour la confiance accordée depuis 2009!