Actualités

Nouvelles

27 septembre 2011

Sherbrooke en marche! Des perspectives et défis de l’économie sherbrookoise


Communiqué de presse

Lors de son allocution devant les Chambres de commerce de Sherbrooke et de Fleurimont, monsieur Pierre Bélanger a fait un bilan de l’action de Sherbrooke Innopole, commenté les perspectives d’avenir économique pour Sherbrooke et en a appelé à la mobilisation du milieu pour doter la ville d’un plan de transport aéroportuaire et ferroviaire.

C’est devant une salle bondée et en présence des membres des deux Chambres de commerce sherbrookoises, du maire de Sherbrooke monsieur Bernard Sévigny et de représentants des principales institutions de Sherbrooke, que monsieur Pierre Bélanger, directeur général de Sherbrooke Innopole, a pris la parole le 21 septembre dernier.
Il a fait le bilan économique pour la dernière année, soulignant que l’économie de Sherbrooke se porte bien, avec une hausse des investissements de près de 20%, la plus forte augmentation du PIB de toutes les grandes villes québécoises et un taux de chômage inférieur à la moyenne provinciale, se traduisant pas un gain net de 600 emplois à Sherbrooke en 2010.  Monsieur Bélanger a également fait état de l’explosion des investissements en recherche et développement dans les secteurs industriel et tertiaire moteur.
Il a cependant souligné que notre capacité entrepreneuriale est encore largement sous-développée, malgré le travail remarquable des intervenants en développement économique et le fait que Sherbrooke a le plus haut taux d’entrepreneuriat social au Québec, soit 10%.  Il a donc lancé un appel à persévérer dans la voie de la reconversion de l’économie sherbrookoise, la seule issue pour assurer l’épanouissement économique de la ville à moyen et long terme, à l’image des villes de Boulder au Colorado, de Turin en Italie et de Waterloo en Ontario.  Ces trois villes, en plusieurs points similaires à Sherbrooke, ont réussi leur conversion vers l’économie du savoir et se positionnent avantageusement sur la scène internationale pour leur santé économique.
Pour y arriver, Pierre Bélanger a souligné l’importance des investissements alloués à la science.  Le Québec et le Canada sont à la remorque quant aux montants investis en Recherche et développement, face aux approches beaucoup plus agressives de plusieurs pays d’Europe et d’Asie. « Il semble clair que des investissements plus marqués pour soutenir la recherche scientifique auraient des impacts plus que positifs sur notre capacité d’innovation et la productivité de nos entreprises » mentionne monsieur Bélanger.
Dans le contexte économique mondial difficile et la menace d’une récession à l’horizon, de la fluctuation des prix du pétrole et les freins à l’exportation, il est essentiel de réagir. « Pour maintenir leur position concurrentielle face aux entreprises d’ici et d’ailleurs, les PME québécoises doivent miser sur l’innovation et la ville de Sherbrooke ne fait pas exception. »
En analysant les exemples les plus inspirants sur la scène mondiale, il a constaté que les piliers de la transformation de l’économie sont l’innovation, l’entrepreneuriat, le mentorat et le partenariat financier, des secteurs où Sherbrooke Innopole déploie toutes ses énergies, afin de mettre en place un environnement catalyseur de croissance. Monsieur Bélanger a aussi souligné l’importance de la collaboration de tous les acteurs et intervenants dans ce vaste projet de reconversion.
Monsieur Bélanger a cependant terminé son allocution sur une inquiétude, soit la problématique majeure du transport des personnes, avec l’absence d’un lien ferroviaire entre Montréal et Sherbrooke, et d’un lien aéroportuaire avec Toronto et certaines villes majeures. « J’ai sur mon bureau des dossiers d’entreprises importantes de Sherbrooke qui sont à réfléchir à leur localisation à cause de l’inadéquation de nos moyens de transport » mentionne-t-il.  Il en a appelé à la mobilisation du milieu, des Chambre de commerce et des élus de faire urgemment des pressions pour doter Sherbrooke d’un plan de transport adéquat. « Sans ces liens aéroportuaires et ferroviaires avec le reste du monde, nos efforts de reconversion économique de Sherbrooke pourraient être anéantis. » a conclu monsieur Bélanger, tout en soulignant son optimisme et sa confiance en l’avenir et le succès de Sherbrooke.

-30-

Source : Marie-Eve Poliquin
Directeur – Communications
Sherbrooke Innopole
Tél. : 819 821-5577
Cell. : 819-345-9849

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue
+
Événements
Événements

Conférence | Médias sociaux – Optimisez vos messages et votre portée : utilisez les bonnes plateformes au bon moment

Voir l'événement
+
Twitter
Twitter