Actualités

Nouvelles

Équipe Robox / Cobii

2 février 2021

Robox développe un modèle d’affaires innovant, avec des employés-robots collaboratifs

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – L’entreprise sherbrookoise Robox, spécialisée dans la fabrication d’équipements pour la robotique, a développé un concept d’avant-garde pour les entreprises manufacturières souhaitant automatiser une partie de leur production : « embaucher un employé-robot collaboratif ».

Suivant ce modèle d’affaires novateur, l’employé-robot, appelé Cobii®, sera rémunéré selon un taux horaire, sans investissement en capital de la part de l’entreprise, qui peut implanter cette ressource 4.0 de façon ponctuelle ou permanente.

Les « Cobii® » que conçoit Robox sont en fait des cellules robotiques standardisées et adaptées selon les besoins, pour accomplir des tâches répétitives, telles la mise en caisse, le sablage / polissage, le pick & place, etc. Leur intégration est assurée par l’une des entreprises du groupe, effman, qui assure les services d’ingénierie.

« Avec notre escouade d’employés-robots Cobii®, nous visons non seulement à solutionner un problème de rareté de main-d’œuvre pour ce type de postes, mais aussi à augmenter la productivité, ainsi que la qualité des produits, toujours en étroite collaboration avec les employés. C’est d’ailleurs là la clé du succès, que l’humain et la machine fassent équipe pour atteindre plus rapidement les objectifs de croissance, souligne Stéphane Tanguay, associé chez Robox. Au final, nous souhaitons métamorphoser la réalité des PME manufacturières en accélérant leur virage vers l’automatisation et l’industrie 4.0. »

Créée en 2019 et employant 12 personnes ainsi que deux stagiaires annuellement, la jeune entreprise de Sherbrooke a notamment pu compter sur l’appui stratégique et financier de Sherbrooke Innopole, via le Fonds local d’investissement (FLI) pour concrétiser ses projets de développement.

Ce financement, couplé à celui d’investisseurs privés, a entre autres permis à Robox et effman, de collaborer avec l’entreprise sherbrookoise The Color Group dans la conversion de son usine pour produire du gel désinfectant, lors de la première vague de COVID-19, au printemps 2020. Robox a pu assigner des ressources techniques à ce projet, développer le modèle financier et effectuer les premiers tests de performance. En quelques jours, l’équipe a intégré deux employés-robots à l’équipement déjà en place dans l’usine, permettant d’augmenter et de stabiliser la capacité de production du nouveau produit.

« Le secteur de la robotique industrielle est très porteur et les besoins sont grandissants pour ce genre d’innovations, et ce, partout dans le monde. Nous avons été enthousiasmés de pouvoir soutenir Robox dès le début de son aventure. Nous avons vite constaté le potentiel des cellules robotiques et du concept d’employé-robot qu’elle développait pour faciliter l’implantation de l’industrie 4.0 au sein des entreprises manufacturières », souligne Marc-Henri Faure, directeur, Services aux entreprises – Technologies de l’information, chez Sherbrooke Innopole.

Sources : Robox et Sherbrooke Innopole  

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

Développer son plein potentiel d’entrepreneur, avec un mentor

Lire l'article

Le maillage à l’international pour convertir l’innovation en richesse

Lire l'article
+
Événements
Événements

Commerce interprovincial | Le marché des technologies de l’information au Canada

Voir l'événement
+
Twitter
Twitter