Actualités

Nouvelles

Sherbrooke Innopole, Domaine Howard

28 avril 2022

Rapport d’activité 2021 de Sherbrooke Innopole : le secteur industriel de Sherbrooke met un pied dans la relance

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Sherbrooke Innopole a publié aujourd’hui son rapport d’activité annuel et un portrait du secteur industriel et tertiaire-moteur pour l’année 2021. Bien que la dernière année en ait été une de transition pour l’organisation, avec un changement à la direction générale, l’élaboration d’un nouveau plan d’action triennal et un contexte économique encore difficile découlant d’une deuxième année de pandémie mondiale, Sherbrooke Innopole annonce des résultats encourageants en matière de développement économique.

Au terme de l’année 2021, on observe un gain net de 1267 emplois et d’une nouvelle entreprise dans les filières-clés que sont : Industrie manufacturière et la fabrication de pointe; Technologies de l’information; Technologies propres, Sciences de la vie et Micro-nanotechnologies. L’important rattrapage au niveau des emplois démontre que nos entreprises se relèvent des durs coups assénés par la pandémie. « Cet accroissement nous ramène au stade prépandémie dans l’industriel et tertiaire-moteur, avec même une création de 303 nouveaux postes. De toute évidence, nos entreprises savent être attrayantes pour les talents. Elles ont même su tirer profit de l’arrivée de travailleurs, tant en provenance des grandes villes que de l’international, qui sont séduits par la qualité enviable de nos milieux de vie, comme l’indique le solde migratoire interrégional de 1,78 % et une hausse de 83 % des dossiers de relocalisation effectués par notre partenaire Préférence Estrie », affirme Alexandre Nault, président du conseil d’administration de Sherbrooke Innopole.

Avec un total de 437,2 M$ investis en 2021 au sein des entreprises des filières-clés, on peut constater que celles-ci se positionnent de façon favorable pour profiter des opportunités qui découleront de la reprise économique. Et bien que l’investissement connaisse une baisse par rapport l’année dernière – une année record pour une 4e année consécutive dans l’industriel et tertiaire-moteur – celui-ci est par ailleurs égal à la moyenne globale des trois dernières années, dénotant un certain retour à la normale.

Les investissements en recherche et développement sont en tête des priorités des entrepreneurs avec une hausse de 24 % par rapport à 2020, et ceux en productivité suivent de près avec un peu plus de 154 M$ investis en machinerie et équipements. Cela signifie que les entreprises sont résolument tournées vers l’avenir, et qu’elles tendent à innover pour gagner en compétitivité.

Notons que les filières-clés Sciences de la vie et Technologies propres ont connu la plus grande croissance en 2021, avec des gains nets respectifs de 7 et 5 entreprises. « La pandémie ayant exacerbé les besoins en recherche et en production d’équipements dans le domaine de la santé tend à expliquer l’essor de ce secteur. Et le démarrage d’une dizaine de nouvelles entreprises ainsi que la hausse de 59 % des sommes investies par les entreprises en Technologies propres indiquent quant à eux que Sherbrooke a définitivement emboité le pas vers une économie plus verte », explique le directeur général de Sherbrooke Innopole, Sylvain Durocher.

Résultats de Sherbrooke Innopole

L’organisation a déployé en 2021 un nouveau plan triennal, dont les paramètres se fondent sur un scénario économique de sortie de crise sur trois ans. De ce scénario ont été identifiées des priorités sur lesquelles l’équipe a et aura à plancher, le tout se déclinant en sept objectifs : Croissance et rétention, Développement de l’entrepreneuriat, Implantation, Main-d’œuvre, Innovation et technologies numériques, Développement durable et Partenariats.

Au chapitre des résultats, les professionnels de Sherbrooke Innopole ont travaillé sur 357 projets structurants – dont 206 ont été complétés en cours d’année en concertation avec les différents intervenants du milieu; le tout dans le but de poursuivre le développement d’un environnement d’affaires favorable et la mise en place de conditions gagnantes pour le démarrage, la croissance et l’attraction d’entreprises.

Le support auprès des entrepreneurs s’est soldé quant à lui par 736 interventions directes effectuées, dont 397 étaient conclues au 31 décembre. Ces actions visaient l’attraction et la rétention d’entreprises, le soutien au démarrage, l’accompagnement en croissance – dont l’attraction et rétention de la main-d’œuvre et l’implantation de technologies numériques –, l’aide au montage financier des projets, etc. Du total de ces interventions sont attendus des investissements dépassant les 326 M$, et pas moins 868 emplois seront créés ou consolidés au sein des filières-clés.

Les retombées économiques des différents fonds de Sherbrooke Innopole dans le milieu sont également significatives : en 2021, chaque dollar investi par l’un ou l’autre des fonds a généré 49,65 $ en investissement du milieu, comptabilisant ainsi un total de 39 150 000 $ pour des fonds investis de 788 500 $. Ces investissements ont permis de créer ou consolider 419 emplois.

À noter que Sherbrooke Innopole a de nouveau déployé plusieurs actions pour contrecarrer les conséquences de la pandémie, grâce notamment à un financement supplémentaire octroyé par la Ville de Sherbrooke. Ainsi, plus de 407 000 $ ont été injectés dans des actions visant la relance de l’économie sherbrookoise.

L’ensemble de ces bons résultats sont encourageants pour Sherbrooke et confirment que la stratégie de développement économique déployée par l’organisation depuis maintenant plus de 12 ans repose sur des bases solides, qui ont contribué à la résilience du secteur industriel et tertiaire-moteur pendant la crise des deux dernières années.

Au conseil d’administration de Sherbrooke Innopole

Le conseil d’administration tenait par ailleurs son assemblée générale annuelle mardi soir, au cours de laquelle ont été réélus Alexandre Nault, vice-président chez Les Emballages Poly-Pro, pour un dernier mandat à la présidence, et Francine Turmel, professeure à la Williams School of Business de l’Université Bishop’s à la trésorerie. Ont été élus en co-vice-présidence Étienne Villeneuve, vice-président opérations chez Tekna, et Véronique Sinclair-Desgagné, co-fondatrice et présidente de Signalisation des cantons. L’avocate fiscaliste associée chez Guertin avocats Nancy Marcotte a quant à elle pris le poste de secrétaire.

 

Pour consulter le rapport d’activité 2021 : https://bit.ly/39d4mB4

À propos de Sherbrooke Innopole

Sherbrooke Innopole est l’organisme paramunicipal de développement économique qui dessert le secteur industriel et tertiaire-moteur à Sherbrooke. Sa mission est d’accélérer le développement des entreprises des cinq filières-clés – Industrie manufacturière et fabrication de pointe, Technologies de l’information, Technologies propres, Sciences de la vie et Micro-nanotechnologies – et d’agir pour faire de Sherbrooke un environnement d’affaires attractif et innovant. L’organisation est financée en majeure partie par la Ville de Sherbrooke par l’entremise du Bureau de coordination du développement économique. sherbrooke-innopole.com

Source : Sherbrooke Innopole

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter