Actualités

Nouvelles

Sherbrooke Innopole logo

25 avril 2018

Rapport d’activité 2017 de Sherbrooke Innopole – Le secteur industriel sherbrookois en forte croissance

Sherbrooke Innopole logo
COMMUNIQUÉ DE PRESSESherbrooke Innopole a dévoilé aujourd’hui son rapport d’activité 2017, au terme d’une année « effervescente » tant au sein de l’organisation que des cinq filières-clés. L’organisme de développement économique a notamment souligné la vigueur du secteur industriel et tertiaire-moteur sherbrookois, qui a investi plus de 210 M$ – une somme record – dans de multiples projets d’expansion, d’optimisation et d’innovation et créé plus de 630 emplois.
2017 a également vu se concrétiser plusieurs partenariats et projets alignés sur les besoins des entrepreneurs sherbrookois, à l’initiative ou en collaboration avec Sherbrooke Innopole, notamment en matière de main‑d’œuvre, de commercialisation, d’exportation et de croissance.

Pierre Tremblay, président sortant de Sherbrooke Innopole, Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole et Steve Lussier, maire de Sherbrooke

 
Résultats de Sherbrooke Innopole
Sherbrooke Innopole a présenté un bilan annuel suivant les trois volets de son plan stratégique – Faciliter, Accompagner, Communiquer.
Dans le volet Faciliter, les professionnels de l’organisme ont travaillé sur 76 projets, dont 34 ont été finalisés en 2017. Parmi ceux-ci, notons le lancement du projet J’adopte l’Estrie visant la rétention des étudiants internationaux, issu d’une collaboration avec le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec, et l’inauguration du multilocatif scientifique Espace LABz – « une infrastructure fort attendue, qui comptait déjà un taux d’occupation de 40 % en décembre dernier, et réalisée en partenariat avec la Ville de Sherbrooke, ainsi que les comités de promotion industrielle de Brompton et de Sherbrooke », souligne Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole.
Dans le volet Accompagner de son mandat, l’équipe a effectué 503 interventions auprès des entreprises sherbrookoises pour les aider dans leurs projets de démarrage, d’implantation et de croissance. De ce nombre, 188 ont été complétées en 2017, générant des investissements de plus de 139 M$ et la création ou consolidation de 707 emplois.
Au chapitre du financement, 2,2 M$ ont été investis dans les projets de croissance ou d’innovation de 20 entreprises sherbrookoises par l’entremise de l’un ou l’autre des six fonds de Sherbrooke Innopole, pour des retombées globales frôlant les 125,4 M$. Chaque dollar investi a ainsi généré 56,11 $ en investissement du milieu – un sommet inégalé par le passé.
La finalisation de la phase 2 de la rue Robert-Boyd et le début de l’ouverture de la rue Joseph-Louis-Mathieu, dans le Parc industriel régional, jumelés au climat économique favorable, ont continué de favoriser les projets de relocalisation ou d’implantation en sol sherbrookois; 45 ont été réalisés avec le soutien de l’équipe de Sherbrooke Innopole, pour des investissements globaux de plus de 26,6 M$. Onze terrains industriels ont été vendus dans la foulée – du jamais-vu depuis 2012.
Dans sa volonté de répondre avec toujours plus d’impact et de valeur ajoutée aux enjeux des entreprises des filières-clés, Sherbrooke Innopole a parallèlement mis sur pied de nouvelles initiatives pour appuyer leurs efforts d’innovation et de commercialisation, avec les nouveaux programmes Sherbrooke International et VITE (Validation d’innovation technologique à l’essai), et poursuivi ses partenariats/collaborations avec CQI, le Pôle d’intelligence d’entreprise du Centre Laurent-Beaudoin, l’ACET / iA7, Espace-inc, TransferTech, Défi Innovation Estrie et Productique Québec.
Dans le cadre du troisième volet, Communiquer, Sherbrooke Innopole a contribué à alimenter et faire rayonner le dynamisme entrepreneurial sherbrookois, avec près de 650 nouvelles, blogues et événements publiés en ligne, 62 formations, conférences et activités de réseautage, 41 communiqués/conférences de presse et 1400 entrées et discussions sur les réseaux sociaux.
Portrait du secteur industriel et tertiaire-moteur
Selon l’inventaire annuel mené par Sherbrooke Innopole auprès des entreprises du secteur industriel et tertiaire‑moteur de Sherbrooke, les cinq filières-clés comptent 18 803 emplois au sein de 653 entreprises en 2017. Il s’agit d’un gain net de 12 entreprises et de 637 emplois, enregistré principalement en Technologies de l’information.
« Cette création d’emplois notable en contexte de rareté de main-d’œuvre est remarquable; les entreprises manufacturières ont visiblement su innover dans leurs stratégies de recrutement, souligne le président de Sherbrooke Innopole, Pierre Tremblay. Mais le défi est sans cesse renouvelé, et Sherbrooke Innopole continuera d’épauler les entreprises avec de nouveaux outils et stratégies d’attraction et de rétention en 2018. »
Josée Fortin renchérit à cet effet : « Déjà, l’initiative J’adopte l’Estrie est déployée depuis septembre dernier. Une nouvelle ressource en attraction de main-d’œuvre est aussi entrée en poste en début d’année 2018, ce qui permettra d’intensifier nos efforts et de bonifier notre offre de services, entre autres pour positionner Sherbrooke et l’ensemble de ses entreprises comme milieu de travail innovant et attractif pour la main-d’œuvre d’ici et d’ailleurs. »
Par ailleurs, plus de 60 % des entreprises des filières-clés ont injecté globalement plus de 210 M$ dans des projets d’expansion, d’optimisation et d’innovation. « C’est là une somme inégalée par le passé, qui témoigne de la confiance du secteur et qui confirme que Sherbrooke offre un environnement d’affaires florissant », se réjouit Pierre Tremblay.
70 % de ces investissements sont liés à l’innovation – une proportion qui se maintient depuis près d’une décennie – avec plus de 147 M$ injectés en Machinerie et Équipements et Recherche et Développement. « C’est le virage de l’innovation en action! illustre Josée Fortin. Les entreprises des filières-clés ont compris l’importance d’investir pour augmenter leur productivité, développer de nouveaux produits innovants, pour ainsi mieux se démarquer et accroître leur compétitivité sur la scène nationale et mondiale; c’est de très bon augure pour la suite des choses. »
« Je suis très heureux et très fier des résultats dévoilés par Sherbrooke Innopole aujourd’hui; ils témoignent de façon éloquente et concrète de la vigueur de l’économie sherbrookoise! Avec plus de 210 M$ investis dans nos filières-clés en 2017, on a la démonstration que la stratégie de développement de ces dernières est fort efficace et que le secteur industriel de Sherbrooke est solide et tourné vers l’avenir », a mentionné le maire de Sherbrooke, Steve Lussier.
Du mouvement au conseil d’administration
Pierre Tremblay a par ailleurs profité de sa dernière intervention comme président de Sherbrooke Innopole pour saluer le dynamisme et l’audace des entrepreneurs sherbrookois qui alimentent la vitalité et la diversité économique de Sherbrooke. Il a aussi applaudi le travail et l’esprit de collaboration, tant au sein de Sherbrooke Innopole qu’avec les acteurs du milieu : « C’est grâce à l’engagement hors pair et aux actions quotidiennes sur le terrain de l’équipe de Sherbrooke Innopole, conjugués aux efforts de toute notre communauté, que le tissu économique sherbrookois est plus vigoureux que jamais. »
Après trois ans à la présidence du conseil d’administration de l’organisme, M. Tremblay a quitté ses fonctions lors de l’assemblée générale annuelle de Sherbrooke Innopole qui s’est tenue mardi soir. C’est M. Alexandre Nault, directeur des opérations chez The Color Group, division de Canadian Custom Packaging, qui a été élu à la présidence.
« Je suis fier de contribuer au développement économique de Sherbrooke, non seulement à titre d’entrepreneur, mais aussi au sein du CA de Sherbrooke Innopole depuis deux ans maintenant, déclare M. Nault. J’accepte la présidence d’un organisme à l’écoute des besoins de sa clientèle et qui fait preuve d’ingéniosité pour y répondre. Le secteur manufacturier est sur une lancée et nous continuerons d’appuyer les entreprises pour que la croissance se poursuive. »
Afin d’assurer une meilleure transition avec son successeur, Pierre Tremblay occupera la vice-présidence de Sherbrooke Innopole jusqu’en avril 2019, aux côtés de M. Serge Auray, président-fondateur de Laboratoire M2. Mme Francine Guay, présidente de M.I. Intégration, a été élue au poste de secrétaire. Mme Annie Lessard, associée chez Deloitte, a été confirmée au poste de trésorière pour une troisième année.
Sherbrooke Innopole a également accueilli trois nouveaux administrateurs : Vincent Aimez, vice-recteur à la valorisation et aux partenariats à l’Université de Sherbrooke; Karine Côté, directrice opérations-communications chez Q&T Recherche Sherbrooke; et Manon Tremblay, présidente de Plastimum.
Pour consulter le rapport d’activité 2017 : http://bit.ly/RapportActSI2017
À propos de Sherbrooke Innopole
Sherbrooke Innopole est l’organisme de développement économique de la Ville de Sherbrooke dont la mission est d’accélérer le développement des entreprises des cinq filières-clés – Industries manufacturières et fabrication de pointe, Technologies propres, Technologies des communications et de l’information, Sciences de la vie et Micro-nanotechnologies – et d’agir pour faire de Sherbrooke un environnement d’affaires attractif et innovant. www.sherbrooke-innopole.com
Source : Sherbrooke Innopole

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

Préparez-vous à saisir les opportunités d’affaires post-COVID-19

Lire l'article

Valoriser l’inclusion pour mieux recruter - Retour sur la Tournée des organismes en employabilité

Lire l'article
+
Événements
Événements

Formation en ligne | La gestion des RH à l’ère de la pandémie – 2e volet

Voir l'événement
+
Twitter
Twitter