Actualités

Nouvelles

Université de Sherbrooke logo

8 janvier 2014

Percée majeure en informatique quantique à l’Université de Sherbrooke

Une équipe de l’Université de Sherbrooke (UdeS) a démontré, avec ses collaborateurs canadiens et suisses, que les atomes peuvent communiquer librement sur de grandes distances.
Il s’agit d’une avancée importante en informatique quantique et d’un pas de plus vers un ordinateur de même type. La découverte a d’ailleurs été publiée dans la revue Science.
» Accédez à l’article dans Science

2726707455-alexblais_mc_004Alexandre Blais

Jusqu’ici, les expérimentations se faisaient sur des photons et des atomes confinés dans l’espace en mettant à profit une cavité pour augmenter les chances d’interaction. « Aucun [chercheur] n’avait tenté une telle interaction entre deux atomes à l’extérieur d’une cavité. Nous venons d’y arriver avec nos plus récents travaux », se réjouit le professeur Alexandre Blais.
Ainsi, avec une équipe de l’Université de Calgary et du Swiss Federal Institute of Technology de Zurich, Alexandre Blais et Kevin Lalumière, de la Faculté des sciences de l’UdeS, ont prouvé l’interaction entre deux atomes artificiels même lorsque ceux-ci sont éloignés de deux centimètres. Une distance colossale en informatique quantique!
Source : Université de Sherbrooke
Crédit photo : Michel Caron

————————

À LIRE AUSSI

» Un pas de plus vers l’ordinateur quantique

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

Défi Polyteck : Témoignage d’une entreprise en Technologies propres au salon Coverings // SHERBROOKE INTERNATIONAL

Lire l'article
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter