Actualités

Nouvelles

31 mars 2014

Une percée de l’UdeS sacrée Découverte de l’année par Québec Science

Les protéines alternatives révélées par une équipe de l’Université de Sherbrooke et du Centre de recherche du CHUS viennent d’être couronnées Découverte de l’année par Québec Science à l’issue d’un vote du public.
2293733000-dsc_8252_roucou_xavier_equipe_article_ - Copie

Xavier Roucou, professeur, Benoît Vanderperre, doctorant, Julie Motard, professionnelle de recherche, Cyntia Bissonnette, doctorante, Danny Bergeron, étudiant à la maîtrise,
et Guillaume Tremblay, professionnel de recherche. Absentes : Catherine Lapointe et Solène Vanderperre

Figurant au top 10 des Découvertes de l’année du magazine, la percée d’envergure réalisée par l’équipe de Xavier Roucou a été qualifiée de « découverte majeure et audacieuse qui révolutionne le monde la recherche ».
« Il s’agit d’un prix très important à mes yeux puisque c’est à la fois la communauté scientifique et le public amateur de science qui se sont prononcés en faveur de notre projet de recherche », a affirmé Xavier Roucou, également chercheur du Centre de recherche du CHUS.
Une percée majeure
Rappelons que les travaux menés par le professeur Roucou et son équipe ont permis de mettre au jour un nouveau type de protéine : les protéines alternatives. Leur existence ébranle les fondements de la biologie cellulaire, selon lesquels chaque gène correspond à une protéine. Les données recueillies par l’équipe sherbrookoise indiquent plutôt que chaque ARN messager mature code 3,8 protéines en moyenne.
La découverte réalisée en 2013 ouvre de nouvelles voies de recherche pour certaines maladies neurodégénératives, telles que la maladie d’Alzheimer et la maladie de Parkinson.
Les membres de l’équipe de Xavier Roucou ayant participé aux études sur les protéines alternatives sont les étudiants Benoît Vanderperre, Danny Bergeron, Cyntia Bissonnette, Catherine Lapointe et Solène Vanderperre ainsi que les professionnels de recherche Guillaume Tremblay et Julie Motard.
Sources : Université de Sherbrooke et Centre de recherche du CHUS
Crédit photo : Robert Dumont
———————-
À LIRE AUSSI
» Une des 10 Découvertes de l’année Québec Science issue de l’Université de Sherbrooke
» Une équipe de l’UdeS découvre un nouveau type de protéines
 
 

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

15 pistes d’action pour engager votre entreprise manufacturière dans sa transition socio-écologique

Lire l'article

Entre flexibilité et contrôle: garder un œil sur la motivation

Lire l'article
+
Événements
Événements

Atelier 4/4 | Travailleurs étrangers temporaires : Le CAQ travailleur de nouvelle génération

Voir l'événement
+
Twitter

Le mandat de Sherbrooke Innopole se termine le 31 mars 2024. Communiquez avec Entreprendre Sherbrooke ou le Service du développement économique de la Ville de Sherbrooke pour la suite des services.

Merci à toutes les entreprises industrielles et technologiques sherbrookoises, ainsi qu’à tous nos partenaires pour la confiance accordée depuis 2009!