Actualités

Nouvelles

Lauréats Prix Innovation 2023

24 novembre 2023

Oneka Technologies, Calogy Solutions, Kruger et l’UdeS se distinguent au gala des Prix Innovation 2023 de l’ADRIQ

Quatre organisations de Sherbrooke ont raflé des honneurs lors du 33e gala des Prix Innovation de l’ADRIQ : Oneka Technologies, Kruger inc., Calogy Solutions et l’Université de Sherbrooke.

  • Oneka Technologies : Prix Coup de cœur de l’innovateur en chef du Québec

Oneka Technologies a développé différentes classes de bouées lui permettant d’offrir un service d’approvisionnement en eau douce. La classe Iceberg est utilisée pour approvisionner les petites communautés et les industries faisant face à la pénurie d’eau potable. La classe Glacier cible les grands consommateurs d’eau tels que les municipalités ou les grandes industries. La technologie brevetée d’Oneka se compose de bouées de dessalement installées au large utilisant exclusivement l’énergie renouvelable des vagues de l’océan pour transformer l’eau de mer en eau douce. L’eau de mer est pressurisée et pompée à travers des membranes d’osmose inverse séparant le sel de l’eau. L’eau douce obtenue, ayant la capacité de répondre à tous les besoins côtiers, qu’il s’agisse de petites communautés, d’industries grandes consommatrices d’eau ou de grandes municipalités, est ensuite acheminée vers le rivage par un tuyau sous-marin. Cette technique indépendante du réseau d’énergie et d’aqueduc permet un coût énergétique nul et zéro émission de GES.

  • Kruger : Prix Partenariat, pour un projet mené en collaboration avec l’UQTR, Guelph Research & Development Centre, Science & Technlogy Branch, Intralytix, Université Laval et Innofibre

Les partenaires ont collaboré en synergie pour développer une technologie d’emballage innovante à base de fibres répondant à la demande croissante de solutions d’emballage durables. Ce partenariat visait à conférer des propriétés antimicrobiennes aux papiers spéciaux fabriqués par Kruger pour le secteur de l’emballage alimentaire. La solution consistait à appliquer des agents antimicrobiens biologiques sur la surface du papier pour ensuite adapter la nouvelle technologie aux équipements de Kruger, y compris une mise à l’échelle. Les agents bioactifs sont des bactériophages déjà approuvés par la FDA, en plus de faire l’objet d’une lettre de non-objection de Santé Canada en emballages alimentaires pour contrôler les agents pathogènes d’origine alimentaire. Les bactériophages sont des virus très spécifiques, ciblant quelques souches d’une espèce bactérienne donnée et sans effets négatifs sur la santé humaine en matière de sécurité alimentaire. L’utilisation du papier comme support des bactériophages offre des avantages par rapport aux plastiques, grâce à sa recyclabilité et sa compostabilité.

Les prix des Regroupements sectoriels de recherche industrielle (RSRI) récompensent des projets d’innovation collaborative ayant donné lieu à un nouveau produit / procédé / technologie :

  • Consortium de recherche et d’innovation en aérospatiale au Québec (CRIAQ), avec Calogy Solutions, CAE, Université de Sherbrooke et École de technologie supérieure

Les batteries au lithium-ion sont des dispositifs sensibles à la température, ajoutant un défi pour un fonctionnement dans les conditions météorologiques canadiennes, en particulier pour le secteur aérospatial. Le fonctionnement à basse température réduit la capacité de la batterie et induit un vieillissement prématuré. À trop haute température, il comporte un risque de sécurité. Le projet iNORTH consiste alors au développement et à la commercialisation d’une nouvelle génération de batterie permettant l’amélioration de la surveillance et de la gestion thermique. Les partenaires utilisent une technologie unique pour contrôler activement la conductivité thermique dans le bloc-batterie et avec l’environnement. Ils développent des réseaux de capteurs thermiques imprimés pour améliorer la surveillance thermique en plus d’optimiser la batterie et utiliser des algorithmes d’intelligence artificielle sur le grand ensemble de données générées par les modèles numériques et essais expérimentaux pour identifier les anomalies. Cette nouvelle batterie démontrera à la fois une performance améliorée à basse température et des caractéristiques de vieillissement améliorées au cours de la durée de vie de l’avion.

En plus du prix CRIAQ-RSRI, l’Université de Sherbrooke partage deux autres prix RSRI pour des projets d’innovation collaborative :

  • InnovÉÉ, avec Université de Sherbrooke, Saint-Augustin Canada Electric et UMICORE NV/SA

Ce partenariat présente le Projet PEELER. STACE, UMICORE NV/SA et l’Université de Sherbrooke ont uni leurs forces pour développer un procédé réduisant significativement le coût élevé des substrats pour les cellules solaires, éléments permettant de former les panneaux solaires, à haut rendement grâce à l’utilisation de nanomatériaux novateurs. Unique au monde, ce procédé est plus écologique, moins énergivore et permet de recycler le substrat de germanium. Le procédé de recyclage intelligent du substrat ouvre la porte à des cellules solaires hautement efficaces, accessibles à grande échelle et comportant une réduction de coût importante.

  • Centre québécois de recherche et de développement de l’aluminium, avec MOS, Université de Sherbrooke et Centre de métallurgie du Québec

Le CQRDA a soutenu l’entreprise MOS dans le développement de son produit phare, le MOS Rack, un porte-bagage innovant caractérisé par une simplicité d’usage et d’accessibilité aux toits des véhicules. Le MOS Rack, fabriqué en aluminium, est doté d’un mécanisme de levage s’abaissant du toit vers le côté du véhicule dans une position plus basse que celle des supports traditionnels. Ce système facilite le chargement et le déchargement des équipements. Ce projet collaboratif a ainsi permis d’industrialiser le processus de production du MOS Rack pour augmenter le nombre d’unités produites par année. Ce projet a mené également au développement et à l’amélioration de plusieurs accessoires connexes innovants comme le système de verrouillage autobloquant, le système d’ajustement et d’assistance au déploiement et le système d’attache aux barres. Ces efforts de développement ont permis à MOS Rack de mettre au point un produit adapté à différents types d’équipements, se caractérisant par sa résistance, sa fiabilité et son ergonomie tout en conservant un côté esthétique.

Description des projets tirés du programme de la soirée

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

15 pistes d’action pour engager votre entreprise manufacturière dans sa transition socio-écologique

Lire l'article

Entre flexibilité et contrôle: garder un œil sur la motivation

Lire l'article
+
Événements
Événements

Formation | Comment préparer un milieu professionnel pour bien accueillir et intégrer une personne immigrante?

Voir l'événement
+
Twitter

Le mandat de Sherbrooke Innopole se termine le 31 mars 2024. Communiquez avec Entreprendre Sherbrooke ou le Service du développement économique de la Ville de Sherbrooke pour la suite des services.

Merci à toutes les entreprises industrielles et technologiques sherbrookoises, ainsi qu’à tous nos partenaires pour la confiance accordée depuis 2009!