Actualités

Nouvelles

SOPREMA

22 novembre 2016

La multinationale SOPREMA implante un site à Sherbrooke

SOPREMA
COMMUNIQUÉ DE PRESSE – SOPREMA, un manufacturier de produits d’étanchéité, de végétalisation, d’isolation et d’insonorisation pour les domaines de la toiture, de l’enveloppe du bâtiment et du génie civil, est fière de poursuivre son expansion remarquable des dernières années avec l’acquisition d’un terrain dans le Parc industriel régional de Sherbrooke.
L’entreprise fondée en 1908 à Strasbourg, en France a percé le marché canadien en 1978. Ayant toujours été considérée comme un chef de file en solutions d’étanchéité de toiture, SOPREMA a décidé, il y a quelques années, de bonifier son offre et d’étendre son expertise à d’autres domaines comme la production d’isolants. En effet, l’entreprise a inauguré en 2015 la toute première usine de fabrication de panneaux isolants de polyisocyanurate de SOPREMA en Amérique du Nord. Cette usine est venue s’ajouter aux trois autres établissements que possède SOPREMA à Drummondville et où plus de 350 personnes travaillent.
SOPREMA, siège social, Drummondville

Le siège social de SOPREMA Canada, à Drummondville

« Notre objectif de diversification des dernières années porte ses fruits et nous permet une belle croissance qui entraîne des retombées économiques et la création d’emplois au Québec », mentionne Richard Voyer, vice-président et chef de la direction de SOPREMA Amérique du Nord.
Une bâtisse sera bientôt érigée sur le terrain acquis par le manufacturier français sur la rue Robert-Boyd et permettra à SOPREMA d’y effectuer des activités manufacturières. Les détails du projet seront dévoilés par la direction de SOPREMA et les partenaires associés dans une annonce à venir. La multinationale, présente dans 90 pays grâce à son important réseau de distributeurs, possède une quarantaine d’usines de production et emploie plus de 6200 personnes dans le monde.
La directrice générale de Sherbrooke Innopole, Josée Fortin, se réjouit de l’annonce de ce projet en sol sherbrookois sur lequel l’organisme travaille depuis près de deux ans. Bien que la disponibilité de nouveaux terrains de qualité dans le Parc industriel régional était un atout de taille, la partie n’était pas gagnée d’avance.
« Nous étions loin d’être les seuls intéressés à accueillir SOPREMA, alors il fallait monter un dossier solide, explique Josée Fortin. Nous avons eu une excellente collaboration des dirigeants de l’entreprise et de la Ville de Sherbrooke durant tout le processus, qui a nécessité l’implication de plusieurs services municipaux et de la direction générale. C’est grâce à ce travail d’équipe que nous avons réussi à nous démarquer et à développer une offre répondant à tous les besoins et critères de l’entreprise. »
Sherbrooke Innopole évalue très positivement l’impact de cette implantation. « Un projet comme celui-là génère des retombées économiques appréciables, non seulement en termes d’emplois et d’investissements directs, mais aussi au chapitre du rayonnement et du positionnement de Sherbrooke, précise Josée Fortin. Lorsqu’une entreprise du calibre de SOPREMA choisit de s’installer chez nous, alors qu’elle pourrait s’implanter n’importe où dans le monde, ça envoie un message fort et extrêmement positif. »
Sources : SOPREMA et Sherbrooke Innopole 

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

15 pistes d’action pour engager votre entreprise manufacturière dans sa transition socio-écologique

Lire l'article

Entre flexibilité et contrôle: garder un œil sur la motivation

Lire l'article
+
Événements
Événements

Formation | Maximiser le capital-santé psychologique de son équipe de travail

Voir l'événement
+
Twitter