Actualités

Nouvelles

16 janvier 2013

L’Université de Sherbrooke au 1er rang canadien en matière de développement durable

L’Université de Sherbrooke fait très bonne figure au classement international Universitas Indonesia GreenMetric World University Ranking (WUR) : l’institution sherbrookoise se classe 1re au Canada et 6e au monde.
L’UdeS se démarque dans trois catégories de ce classement comparant les mesures prises par les universités pour favoriser un développement durable : la gestion des matières résiduelles, le transport durable et la gestion de l’eau.
L’UdeS a récolté la meilleure note dans cette dernière catégorie, soit 1000 points, grâce à l’installation progressive d’appareils à faible débit et munis de détecteurs de mouvement sur le Campus principal, l’élimination graduelle de l’équipement utilisant l’eau d’aqueduc en continu et l’interdiction de l’arrosage extérieur, notamment.
Le programme de gestion des matières résiduelles de l’UdeS lui permet pour sa part d’atteindre un taux de 80 % de mise en valeur du potentiel valorisable de ces matières.
Les efforts en transport de l’UdeS sont également notables : libre accès au transport en commun, introduction de véhicules hybrides ou électriques, mesures favorisant le déplacement actif, etc.
L’Université de Sherbrooke a cumulé 6796,90 points au classement global pour devancer l’Université d’Ottawa (6625,46 points) et l’Université York (6620,06 points).

3e édition du GreenMetric WUR

Les 215 universités participant au GreenMetric WUR sont situées dans 49 pays sur les 5 continents. La 1re place a été attribuée à l’Université du Connecticut, aux États-Unis, avec un total de 7569,39 points.
Source : Université de Sherbrooke

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue
+
Événements
Événements

Webinaire | Cybersécurité 101 : Réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard

Voir l'événement

Webconférence | Le point sur le Québec manufacturier : L’ère des transitions au temps de la COVID-19

Voir l'événement
+
Twitter
Twitter