Actualités

Nouvelles

Université de Sherbrooke

24 juillet 2017

L’UdeS remporte une deuxième victoire avec sa moto électrique


L’équipe de moto électrique de l’Université de Sherbrooke, EMUS, a remporté pour une deuxième fois le eMotoRacing Varsity Challenge, course dédiée aux motos électriques, qui se tenait au New Jersey, la fin de semaine du 15 et 16 juillet 2017.
L’EMUS est composée de 25 étudiantes et étudiants de divers niveaux universitaire de la Faculté de génie. L’équipe a participé à la compétition eMotoRacing pour la première fois en 2016. Les membres sont depuis sacrés champions universitaires.
Les Sherbrookois ont affronté Virginia Tech et Rochester Institute of Technology pour défendre leur titre. L’EMUS est fière de son pilote, mais c’est aussi grâce à la fiabilité de la moto et de sa batterie haute performance que Sherbrooke a remporté la course. « La délégation de futurs ingénieurs et d’ingénieurs de l’UdeS ont apporté des changements à la batterie, ce qui a grandement contribué à la fiabilité du bolide qui se rapproche grandement d’une moto de production », assure le pilote Samuel Proulx.
Le radiateur du bolide sherbrookois était six fois plus gros que celui de leur principal rival, Virginia Tech, ce qui a permis à la machine de maintenir la cadence malgré la chaleur du New Jersey. « À force d’ajustements, j’ai pu gagner 7 secondes au tour avec comme meilleur temps 01 : 44 au tour. Nous nous approchons grandement des temps répertoriés sur les motos de course conventionnelles », témoigne le pilote.
Le prototype de conception originale de l’UdeS peut atteindre une vitesse maximale de 250 km/h grâce à un moteur de près de 215 hp. En ce moment, EMUS est en mesure d’atteindre 120 hp. « C’est un des aspects qu’il faudra améliorer, une meilleure programmation de la machine », soutient Félix-Antoine Lebel, ingénieur junior. Le châssis monocoque d’aluminium d’inspiration aéronautique contient une batterie Li-ion de 15 kWh, ce qui lui donne une autonomie de plus de 150 km sur une seule charge.
La moto gagnante sera par ailleurs présentée lors de la fin de semaine de la formule E à Montréal, les 29 et 30 juillet 2017. L’équipe se lancera sous peu dans la conception et la fabrication d’un second prototype pour 2018.
Source : Université de Sherbrooke et La Tribune
Crédit photo : Université de Sherbrooke 

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

15 pistes d’action pour engager votre entreprise manufacturière dans sa transition socio-écologique

Lire l'article

Entre flexibilité et contrôle: garder un œil sur la motivation

Lire l'article
+
Événements
Événements

Atelier 4/4 | Travailleurs étrangers temporaires : Le CAQ travailleur de nouvelle génération

Voir l'événement
+
Twitter

Le mandat de Sherbrooke Innopole se termine le 31 mars 2024. Communiquez avec Entreprendre Sherbrooke ou le Service du développement économique de la Ville de Sherbrooke pour la suite des services.

Merci à toutes les entreprises industrielles et technologiques sherbrookoises, ainsi qu’à tous nos partenaires pour la confiance accordée depuis 2009!