Actualités

Nouvelles

E2Metrix

27 août 2018

Lancement officiel de la vitrine technologique d’E2Metrix à la Station d’épuration de Sherbrooke

E2Metrix
COMMUNIQUÉ DE PRESSE – L’entreprise sherbrookoise E2Metrix  a récemment débuté son projet de démonstration technologique à la Station d’épuration de Sherbrooke, en partenariat avec la Ville de Sherbrooke. Grâce à la technologie innovante d’E2Metrix, Sherbrooke a le potentiel de devenir le premier site en Amérique du Nord à dépasser la réglementation relative à la déphosphatation ainsi qu’à la désinfection des eaux usées.
E2Metrix Ville de Sherbrooke Sherbrooke Innopole

Stéphane Cotnoir, chef de section, Ville de Sherbrooke, Mohammed Laarousi, président-fondateur d’E2Metrix, Myriam Bélisle, directrice, Service aux entreprises – Technologies propres chez Sherbrooke Innopole

La solution technologique d’E2Metrix, baptisée ECOTHOR MD, utilise l’électrocoagulation pour éliminer une large gamme de contaminants. Grâce à la composition unique de l’anode brevetée de l’entreprise, le procédé permet d’atteindre un niveau de performance de traitement qui surpasse les standards réglementaires de l’industrie tout en utilisant de très faibles consommations électriques et aucun produit chimique dangereux.
La vitrine technologique que déploie E2Metrix à l’usine d’épuration de la rue Claude-Greffard vise à démontrer les avantages de son électro-technologie dans l’étape de traitement tertiaire qui vise l’élimination de l’azote ammoniacal, du phosphore ainsi que la désinfection des eaux usées. Une série de réacteurs ECOTHOR-16R ont été installés, en parallèle du procédé normal de la station d’épuration. Techniquement, le système d’E2Metrix accomplira deux étapes importantes : soit la précipitation de l’azote ammoniacal et du phosphore sous forme de struvite, un résidu à valeur agronomique qui pourra être valorisé pour fertiliser les sols, et la réduction des micro-organismes et produits toxiques tels que les hormones et les résidus de médicaments par électro-désinfection et oxydation.
« Nous avons l’intention d’accueillir plusieurs représentants internationaux et d’importants clients potentiels au site de démonstration afin de les convaincre des avantages économiques et environnementaux de l’usage de notre électro-technologie dans le processus de traitement des eaux usées. Cette vitrine propulsera la commercialisation de notre technologie verte à l’échelle mondiale, et nous remercions la Ville de Sherbrooke d’en être partenaire », explique Mohamed Laaroussi, président et directeur général d’E2Metrix.
Ce projet de 6,1 M$ est rendu possible grâce à la participation financière du programme Technologies du développement durable du Canada (TDDC), de Desjardins Capital de risque, de Sherbrooke Innopole et de partenaires privés. De nombreux partenaires collaboreront également à l’optimisation de la stratégie en cours d’année, notamment la Ville de Sherbrooke, l’Université de Sherbrooke, la firme Avizo Experts-Conseils, Econse et les Industries Fournier.
Le projet innovant génère des retombées locales fort intéressantes, avec la création de huit postes à temps plein au sein de l’entreprise et l’implication de plusieurs fournisseurs sherbrookois dans sa phase de déploiement. De plus, l’équipe du laboratoire de génie de l’environnement du professeur adjoint Hubert Cabana de l’Université de Sherbrooke participera activement, dès le mois de septembre, à l’échantillonnage et aux analyses, en collaboration avec l’équipe d’E2Metrix.
« L’étape de vitrine technologique est essentielle lorsqu’on désire percer un nouveau marché avec une technologie de rupture et qu’on cherche à démontrer son potentiel de déploiement à grande échelle à une industrie plutôt conservatrice. C’est une suite logique que le projet d’E2Metrix se concrétise chez nous, considérant le nombre d’experts et d’acteurs dans le secteur de l’eau à Sherbrooke », indique Myriam Bélisle, directrice, Services aux entreprises – Technologies propres chez Sherbrooke Innopole.
La Ville de Sherbrooke est fière de participer à l’initiative : « Nous sommes très fiers de cette association avec E2Metrix qui, par cette innovation, contribue à faire de Sherbrooke un chef de file dans le traitement des eaux usées comme nous le sommes également dans la production d’une eau potable de qualité. La Ville de Sherbrooke salue l’expertise de cette entreprise qui est un modèle en gestion durable de l’eau », souligne le maire de Sherbrooke, Steve Lussier.
Sources : E2Metrix et Sherbrooke Innopole

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

Défi Polyteck : Témoignage d’une entreprise en Technologies propres au salon Coverings // SHERBROOKE INTERNATIONAL

Lire l'article

Terraquavie : Témoignage d’une entreprise en Technologies propres à deux conférences aux États-Unis // SHERBROOKE INTERNATIONAL

Lire l'article
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter