Actualités

Nouvelles

12 novembre 2012

Insuffisance cardiaque liée au diabète: percée majeure à l’UdeS

Des chercheurs de Sherbrooke, menés par le Dr André Carpentier, ont fait une percée majeure dans la compréhension des liens entre le diabète et le développement de l’insuffisance cardiaque. L’équipe a confirmé que les personnes diabétiques sont plus à risque de développer une insuffisance cardiaque en raison d’une mauvaise gestion des graisses alimentaires.
« Les diabétiques sont moins capables de stocker les gras alimentaires dans les réserves de graisse, explique le Dr André Carpentier. Par conséquent, plus de gras alimentaires passent par le cœur et ce dernier devient insuffisant lorsqu’il utilise trop de ces gras comme source d’énergie. »  En comparaison, le cœur d’un corps en santé brûle plus du glucose (sucre) que de gras.
Le lien entre l’insuffisance cardiaque et une augmentation de l’utilisation par le cœur des gras alimentaires a été découvert en utilisant la tomographie par émission de positrons, une technique développée à l’Université de Sherbrooke.
Pour ce qui est des pistes d’interventions possibles, le Dr Carpentier, titulaire de la Chaire de recherche IRSC-GSK,  conduit actuellement des études afin de déterminer si l’augmentation de l’activité physique et la diminution de la consommation de gras alimentaires pourraient renverser l’anomalie de la gestion des gras et ainsi diminuer le risque d’insuffisance cardiaque.
Les découvertes de l’équipe du Dr André Carpentier ont été publiées dans la revue Diabetes, le journal de l’association américaine du diabète.
 
Source : l’Université de Sherbrooke

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue
+
Événements
Événements

Conférence | Médias sociaux – Optimisez vos messages et votre portée : utilisez les bonnes plateformes au bon moment

Voir l'événement
+
Twitter
Twitter