Actualités

Nouvelles

21 Décembre 2012

Imeka, une nouvelle entreprise en imagerie médicale, démarre à Sherbrooke


COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Imeka, une nouvelle entreprise en imagerie médicale, prend son envol. Elle appuiera son développement sur des services de traitement d’images mais aussi sur la commercialisation d’un logiciel novateur, considéré comme une révolution dans le monde de la recherche.
Effectivement, le logiciel qu’elle a développé, nommé MICA (pour Medical Imaging Clinical Assistant) permet aux chercheurs de réduire le temps d’analyse et d’augmenter leur efficacité en recherche, sans augmentation de coûts. Conçu de manière modulaire, il peut s’adapter aux besoins spécifiques de chaque client.
C’est grâce à la collaboration de chercheurs séniors du CHUS et à l’expérience de l’équipe d’entrepreneurs multidisciplinaires impliqués que le logiciel MICA a pu être développé. Imeka a de plus bénéficié du support de l’Accélérateur de création d’entreprises technologiques (ACET) de l’Université de Sherbrooke pour mener son produit au stade de commercialisation.
Imeka et son équipe de quatre actionnaires possèdent une excellente crédibilité dans le milieu médical et travaillent déjà en collégialité avec des équipes de partout dans le monde.  « Nous espérons signer sous peu un contrat avec le CHU de Dijon en France. Pour Imeka, une telle vitrine technologique donnera accès à un réseau mondial de clients potentiels dont les besoins s’apparentent à ceux du CHUS », explique Maxime Descoteaux, chercheur et cofondateur de la jeune entreprise.
Outre le support de l’ACET, Imeka a pu compter sur l’aide financière de Sherbrooke Innopole, via le fonds Jeunes promoteurs et du Fonds local d’investissement/Fonds local de solidarité (FLI/FLS).
« Nous sommes extrêmement fiers d’appuyer une entreprise aussi prometteuse qu’Imeka, qui vient enrichir la filière-clé Sciences de la vie.  Cela témoigne encore une fois de la vitalité et de l’importance de la recherche dans la création de richesse et le développement économique de Sherbrooke.  C’est aussi un bel exemple de collaboration entre le Centre de recherche clinique Étienne-Le-Bel du CHUS, l’Université de Sherbrooke, via l’ACET, et nous pour en arriver au démarrage d’une entreprise viable et innovante », se réjouit Pierre Bélanger, directeur général de Sherbrooke Innopole.
Le démarrage d’Imeka a nécessité des investissements de près de 250 000$ et devrait créer huit nouveaux emplois pour les jeunes diplômés de l’Université de Sherbrooke au cours des trois prochaines années.

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

15 pistes d’action pour engager votre entreprise manufacturière dans sa transition socio-écologique

Lire l'article

Entre flexibilité et contrôle: garder un œil sur la motivation

Lire l'article
+
Événements
Événements

Formation | Maximiser le capital-santé psychologique de son équipe de travail

Voir l'événement
+
Twitter