Actualités

Nouvelles

9 décembre 2011

Écolo TIC : les TIC au service de l’écologie


Le gouvernement du Québec lançait, le 29 novembre dernier, le projet Écolo TIC, dans le cadre de la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation 2010-2013, Mobiliser, Innover, Prospérer.

Ce projet consiste à regrouper des entreprises, centres de recherche et universités afin de tester des technologies de la prochaine génération de produits et de créer des solutions écologiques en technologies de l’information et des communications (TIC). Ces technologies représentent un potentiel annuel de 800 G$ en augmentation de l’efficacité énergétique au niveau international et pourraient permettent de réduire de 15 % les émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES).
CGI, Ericsson, Futjitsu Canada, IBM, Technologies Miranda et Teledyne DALSA, épaulées par une quinzaine de PME, des centres de recherche et des universités, sont désormais réunis autour de ce projet de 70 M$ dont 30 proviennent du gouvernement du Québec et 40 des entreprises privées.
L’objectif : faire du Québec un chef de file de renommée mondiale dans le domaine des technologies de l’information et des communications écoresponsables.
Leur premier mandat, le projet Équation, sera de mettre au point des technologies qui permettront de réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère, qui favoriseront la réduction de la consommation énergétique et qui permettront éventuellement le développement d’autres systèmes ayant un effet positif sur l’environnement.
Selon les prévisions présentées, le projet devrait maintenir et créer plus de 180 emplois au sein des six entreprises, des PME et des centres de recherches associés.
Lire le communiqué sur le site Web du gouvernement du Québec.

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

15 pistes d’action pour engager votre entreprise manufacturière dans sa transition socio-écologique

Lire l'article

Entre flexibilité et contrôle: garder un œil sur la motivation

Lire l'article
+
Événements
Événements

Atelier 4/4 | Travailleurs étrangers temporaires : Le CAQ travailleur de nouvelle génération

Voir l'événement
+
Twitter

Le mandat de Sherbrooke Innopole se termine le 31 mars 2024. Communiquez avec Entreprendre Sherbrooke ou le Service du développement économique de la Ville de Sherbrooke pour la suite des services.

Merci à toutes les entreprises industrielles et technologiques sherbrookoises, ainsi qu’à tous nos partenaires pour la confiance accordée depuis 2009!