Actualités

Nouvelles

8 mai 2012

Le Centre de recherche sur le vieillissement et l’UdeS partenaires de la plus importante étude sur le vieillissement au Canada

Avantageusement positionnée en matière de recherche sur le vieillissement au Québec, la région de l’Estrie participe à la plus vaste étude jamais réalisée au Canada sur le phénomène, via le Centre de recherche sur le vieillissement (CDRV) et l’Université de Sherbrooke.
L’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement suivra 50 000 Canadiens âgés de 45 à 85 ans sur une période d’au moins 20 ans. Parmi ceux-ci, 20 000 répondront à une entrevue téléphonique une fois tous les trois ans, alors que 30 000 visiteront, à la même fréquence, un des 11 sites de collecte de données au pays, dont celui du CDRV du Centre de santé et de services sociaux-Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke (CSSS-IUGS), situé à l’Hôpital et centre d’hébergement D’Youville à Sherbrooke.
Les Estriens invités à participer
En Estrie, dans un rayon de 50 km de Sherbrooke, un bassin de 3000 participants de 45 à 85 ans sera constitué.
Les résidents de l’Estrie sont ainsi invités à participer à cette importante étude qui vise à recueillir des renseignements sur les changements biologiques, médicaux, psychologiques, sociaux et économiques qui se produisent en vieillissant.
C’est par la firme Léger Marketing que les participants potentiels seront contactés. Les personnes intéressées recevront ensuite une trousse d’information, puis la visite d’un membre de l’équipe scientifique. Les participants seront ensuite appelés à se rendre au site de collecte du CDRV une fois tous les trois ans.
Le site de collecte de données du CDRV, le seul situé en dehors des grands centres métropolitains, profite d’un investissement de 1,1 M$ pour la mise en place de l’infrastructure requise. L’étude a d’ores et déjà permis la création de 25 postes qualifiés en recherche.
160 chercheurs universitaires

Partenaire de l’étude, l’Université de Sherbrooke rejoint les 26 universités participantes à travers le Canada. Plus de 160 chercheurs y uniront leurs efforts en vue d’améliorer la santé et le bien-être de la population canadienne ainsi que les services et les soins de santé.
Spécialiste de la nutrition, la professeure et chercheuse Hélène Payette, affiliée à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke, est responsable du site de collecte de données sherbrookois ainsi que du groupe de travail national de l’étude sur le thème santé et modes de vie.
L’Étude longitudinale canadienne sur le vieillissement est une initiative stratégique des Instituts de recherche en santé du Canada.
Source : Université de Sherbrooke
Crédit photo : Michel Caron, Université de Sherbrooke

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue
+
Événements
Événements

Conférence | Médias sociaux – Optimisez vos messages et votre portée : utilisez les bonnes plateformes au bon moment

Voir l'événement
+
Twitter
Twitter