Carrefour de l'information

Évènements

22 septembre 2010

“En ville, sans ma voiture” à Sherbrooke

Sherbrooke

Date : 22 septembre 2010

En ville, sans ma voiture

Le 22 septembre prochain, Sherbrooke participera à l’événement mondial « En ville, sans ma voiture ». Ce sera le moment idéal pour enfourcher votre bicyclette, mettre vos espadrilles pour vous rendre à pied au boulot ou mieux encore, expérimenter le transport en commun!

Le but de l’exercice est de sensibiliser la population à des modes de transport plus verts qui peuvent devenir une alternative à la voiture.

Pour l’occasion, la rue Wellington Nord sera réservée aux piétons. La Société de transport de Sherbrooke (STS) réitère son initiative de tarif unique à 1 $ et le Centre de mobilité durable devrait tenir un kiosque d’information au centre-ville.

Le 22 septembre, des gens de partout dans la province choisiront un mode de déplacement plus écologique. Mis à part Sherbrooke, les villes participantes sont : Québec, Montréal, Joliette, Trois-Rivières, Gatineau et Drummondville.

En participant en grand nombre à la journée « En ville, sans ma voiture », vous contribuerez à diminuer les gaz à effet de serre.

Un nouvel inventaire des gaz à effet de serre prévu pour Sherbrooke

La firme Enviro-Accès réalisera sous peu un inventaire des gaz à effet de serre (GES) émis à Sherbrooke. Un premier bilan avait été effectué en 2007. Pour ce mandat, le gouvernement du Québec financera 130 000 $. À la différence du premier inventaire, celui de cette année tiendra compte des habitudes de déplacements des citoyens et des GES produits par les déchets de Sherbrooke enfouis en Mauricie.

Le plan de réduction des GES résultant des données obtenues présentera un objectif chiffré à être atteint par la Ville.

Collecte des matières résiduelles : 100 tonnes de moins cette année dans les bacs bruns

Est-ce par peur d’avoir des vers blancs dans leur bac à compost que les résidants de Sherbrooke ont moins fourni de matières résiduelles cette année? On ne le saura probablement pas. Les canicules de cet été en ont peut-être découragé quelques-uns de composter leurs restants de table, mais sûrement pas au point de donner un bilan pareil!

D’après la Ville, cette baisse serait plutôt attribuable aux collectes de bois implantées en mai 2009. En effet, celles-ci réduisent considérablement le volume des matières résiduelles qui se retrouvent dans les bacs bruns. Néanmoins, la Ville compte poursuivre ses activités de sensibilisation dans ce domaine. Et quoi qu’il en soit, Sherbrooke peut encore se targuer de ramasser 12 294 tonnes de matières compostables par année!

Du côté du recyclage, Sherbrooke a enregistré une baisse du tonnage annuel récupéré : 300 tonnes de moins ont été récupérées cette année. Avez-vous l’impression d’avoir moins consommé? C’est l’explication qu’avance la Ville.

Encore une fois, relativisons, puisque c’est tout de même 15 071 tonnes de matières recyclables que la Ville a récoltées cette année, soit deux fois plus qu’en 2004.

Les citoyens de Sherbrooke ont à cœur le développement durable, la préservation de l’environnement et le développement de technologies vertes. La preuve : Sherbrooke  a été classée 3e au rang des villes vertes du Québec (voir à ce sujet le billet Sherbrooke : 3e au classement du développement durable). On y retrouve également des entreprises phares comme Enerkem, qui s’illustre sur la scène internationale (projets en Alberta et aux États-Unis), et Rackam, une entreprise jeune et dynamique qui planche sur les technologies de l’énergie solaire (participation au projet du MIT).

Pour plus d’informations sur les différents thèmes de cette nouvelle, consultez les articles du journal La Tribune du 8 septembre 2010, duquel ils ont été puisés :

En ville sans ma voiture Nouvel inventaire des GES Bilan de la collecte des matières résiduelles

Retour aux événements
Trier les événements
Nouvelles
Nouvelles

Kruger inc. réduit sa production de carbone avec des camions électriques

Lire la nouvelle
+
Blogue
Blogue
+
Twitter
Twitter