Actualités

Blogue

Josiane Guay

17 février 2014

Souder plus vite que son ombre grâce au laser!

Auteur : Josiane Guay

Faire neuf soudures en 1,3 seconde, c’est ce qui s’appelle souder plus vite que son ombre! Et c’est possible grâce au soudage laser, un procédé qui présente de nombreux avantages pour les entreprises manufacturières et qui était le sujet du plus récent déjeuner du GATE, le 7 février 2014.

Plus rapide, plus précis, moins de déformations, peu de transmission de chaleur : le soudage laser s’avère une technologie d’avenir… dès aujourd’hui! ont fait valoir Lorraine Blais, vice-président et chef de section – Procédés laser chez Solutions Novika, et Robert De la Fontaine, président de l’entreprise sherbrookoise du même nom.

dejeuner_GATE_laserPierre Lafrance, techno-conseiller au Réseau Trans-tech, Pierre Bélanger, président de la Maison régionale de l’industrie, Lorraine Blais, vice-président et chef de section – Procédés laser chez Solutions Novika, Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole, et Robert De la Fontaine, président de De la Fontaine

» Accédez à la présentation de Solutions Novika

» Visionnez les photos du déjeuner du GATE

» Écoutez le reportage du journaliste Rémy Perras, d’Au Microphone

 

PrintSolutions Novika

Située à La Pocatière, Solutions Novika est un centre collégial de transfert de technologie (CCTT) spécialisé dans la conception d’équipements dédiés, les produits électroniques, les procédés laser et les solutions logicielles. Depuis sa fondation en 1983, Solutions Novika a réalisé au-delà de 2000 projets pour plus de 500 clients industriels.

Son expertise pointue dans le domaine du laser lui permet de répondre à divers besoins formulés par les entreprises : développement de procédés laser ou de produits pour les procédés laser, fabrication de prototypes, services-conseils pour l’implantation de procédés laser, soutien technique et formation.

L’industrie automobile est particulièrement friande du soudage laser. En exemple, Lorraine Blais cite Volvo, dont le modèle C70 compte 11 mètres de soudure, notamment sur les portes, le capot, le coffre et le dessous du véhicule. Le soudage laser a ainsi permis de réduire l’épaisseur des tôles et le nombre de pièces. Résultat : la carrosserie a « perdu » 40 kg!

Il existe par ailleurs une variante hybride au soudage laser, qu’on combine alors avec l’arc électrique d’une torche GMAW. L’avantage? On peut ainsi compenser l’évaporation de métal, combler l’écartement entre les pièces ou encore ralentir le refroidissement. Utilisé dans le secteur de la construction navale, le soudage hybride permet aux fabricants de bateau de considérablement réduire les coûts et le temps consacrés à redresser les déformations.

À cause du coût d’acquisition du robot mais surtout de la source laser, il faut un certain volume annuel pour que le soudage laser ou hybride devienne une avenue rentable, d’où l’importance de bien analyser ses besoins, insiste Mme Blais.

Le laser peut aussi être utilisé pour des traitements de surface. Là aussi, la précision du laser et son faible impact sur le matériau de base constituent des avantages certains. Ces procédés peuvent prendre diverses formes :

  • Trempe de surface par laser
  • Traitements thermochimiques, dont la nitruration, la carbonitruration et méthanisation
  • Revêtement par laser
  • Rechargement laser
  • Nettoyage laser
  • Texturation laser

 

delafontaine_logoDe la Fontaine

Solutions Novika a notamment travaillé avec l’entreprise de Sherbrooke De la Fontaine pour développer un procédé de soudage laser sur mesure.

Spécialisée dans la conception et la fabrication de portes et cadres de portes pare-feu, De la Fontaine cherchait à se démarquer de la compétition en créant des portes design, avec des panneaux préembossés ou encastrés ou encore des insertions de bois, d’inox, de plastique stratifié ou de laiton.

Le défi : comment réussir à ajouter ces éléments en surface des portes d’acier sans qu’ils s’en trouvent déformés afin d’éviter de refaire le traitement de surface. Le soudage laser était tout indiqué du fait de sa haute précision. Mais encore fallait-il trouver la bonne longueur, développer un mécanisme pour maintenir ensemble les pièces, implanter le tout en usine, procéder à la programmation des équipements et former le personnel, énumère Robert De la Fontaine.

À travers ce processus de R&D échelonné sur plus de trois ans, la sécurité a toujours primé aux yeux de la direction de l’entreprise. Aujourd’hui, les portes design procurent à De la Fontaine un avantage concurrentiel indéniable, et son président voit beaucoup d’autres applications possibles du laser dans les opérations de l’entreprise.

Ne manquez pas le prochain déjeuner du GATE : 14 mars 2014! Consultez notre calendrier d’évènements pour en savoir plus.

 

Reportages du journaliste Rémy Perras, d’Au Microphone

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements

Conférence | Santé et sécurité au travail : Stratégies gagnantes pour une SST modernisée et adaptée aux nouvelles réalités du monde du travail

Voir l'événement

Discussion | Net Zéro: le Canada est-il en voie d’atteindre les cibles GES de 2030?

Voir l'événement
+
Twitter
Twitter