Actualités

Blogue

mentorat Sherbrooke Innopole

21 février 2013

Regarder plus loin… et faire des petits pas, un conseil signé François Gingras, mentoré

Auteur : Josiane Guay

02_Francois_GingrasFaire preuve d’un « ambitieux réalisme » : voilà un des grands changements que  François Gingras, mentoré de la cellule Sherbrooke Innopole, a apporté à sa façon d’être entrepreneur depuis qu’il bénéficie des services d’un mentor.

« Mon mentor m’encourage à regarder plus loin tout en faisant des petits pas au quotidien. Avant j’avais tendance à être trop visionnaire, j’en oubliais le quotidien, il m’a fait réaliser l’importance de doser les deux côtés. C’est nécessaire pour la survie d’une entreprise et pour son développement », confie-t-il dans le numéro de février 2013 du Mentor Express publié par le Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship. Nous reproduisons ci-dessous l’article dans son intégralité.

Vous souhaitez embarquer dans l’aventure mentorale? Contactez notre coordonnatrice : sfournier@sherbrooke-innopole.com / 819 821-5577

 ////////////////////////////

La tribune du mentoré

Prénom : François
Nom : Gingras
Fonction : Formateur et coach de prospérité, mentoré à la cellule de mentorat Sherbrooke Innopole
Région : Estrie

Formateur et coach de prospérité, monsieur François Gingras a développé une démarche budgétaire globale pour aider les travailleurs autonomes, les petites entreprises et les individus à prendre ou reprendre le contrôle sur leur santé financière. Depuis 2011, il bénéficie des services d’un mentor. Cap sur la vision de monsieur François Gingras du mentorat pour entrepreneurs.

1) Qu’est-ce qui vous a incité à faire appel au mentorat pour entrepreneurs?

J’ai eu plusieurs entreprises dans le passé.  En tant que coach, je sais que je ne suis pas le meilleur en tout. C’était pour moi évident que je devais demander de l’aide afin d’éviter de voir juste l’arbre plutôt que de prendre en considération l’ensemble de la forêt.

2) Que retenez-vous de votre relation mentorale?

Mon mentor m’aide à ne rien échapper. Il m’aide à me voir tel que je suis et à défaire mes « patterns »  afin d’avoir des résultats plus positifs.  Il me fait prendre conscience de l’importance du détachement émotif devant les problèmes liés aux affaires.

3) Depuis que vous avez un mentor, quels sont les principaux changements perçus dans votre manière d’être entrepreneur?

Mon mentor m’encourage à regarder plus loin tout en faisant des petits pas au quotidien. Avant j’avais tendance à être trop visionnaire, j’en oubliais le quotidien, il m’a fait réaliser l’importance de doser les deux côtés. Je me situe maintenant dans un « ambitieux réalisme ». C’est nécessaire pour la survie d’une entreprise et pour son développement.

4) Sans briser le sceau de la confidentialité, comment se passe une rencontre avec votre mentor? Comment qualifieriez-vous votre relation avec votre mentor?

Je peux tout dire à mon mentor, sans qu’il ne me juge. Il me dit la vérité et la décision reste la mienne. Nous partageons un grand respect mutuel, c’est une relation que je qualifierais d’égal à égal; il ne se place pas au-dessus de moi.

5) Donnez-nous un exemple de valeur ajoutée, d’un changement dans votre entreprise depuis que vous voyez un mentor.

Depuis un an, je présentais mon entreprise en tant que coach budgétaire. Il m’a fait réfléchir sur la terminologie et, depuis janvier, j’ai changé le vocabulaire définissant mon entreprise; je parle maintenant de coach de prospérité.  Cela a vraiment changé la perception des gens et a su faire augmenter la clientèle.  Mon offre de service est maintenant plus complète et mieux comprise. Elle englobe maintenant l’attitude face à l’argent, la compréhension de ses comportements financiers pour en arriver à une réussite au plan financier, retrouver une santé financière.

6) Et qu’en est-il pour votre entourage, la famille, les amis? Le fait d’avoir un mentor a-t-il influencé vos relations avec eux?

Depuis que j’ai un mentor avec qui c’est possible de parler de mon entreprise, j’en parle beaucoup moins à mon entourage et mes relations s’en trouvent vraiment améliorées. Avant, quand je parlais de mon entreprise à mon entourage, je sentais qu’ils soupiraient intérieurement, maintenant ce sont eux en fait qui me posent des questions puisque je n’en parle plus!

7) Que recommanderiez-vous à un futur mentoré?

Je recommanderais de choisir un mentor qui croit en lui.  La confiance réciproque est essentielle.  Et surtout, de grâce, gardez-vous du temps pour le mentorat. Sachez que c’est courageux de demander de l’aide.

8) Selon vous, quelles sont les conditions de succès d’un entrepreneur?

a. Être passionné, en manger;

b. Toujours garder un œil sur les finances, car la passion nous fait parfois fermer les yeux sur ce qui se passe du côté des revenus et des dépenses;

c. Être proactif, s’entourer de gens gagnants, parce qu’on ne peut exceller en tout!

Source : Le Mentor Express – février 2013 par le Réseau M de la Fondation de l’entrepreneurship

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter