Actualités

Blogue

Mentorat - Sherbrooke Innopole

23 août 2018

Pleins feux sur nos mentors – Bruno N. Morin

Auteur : Sherbrooke Innopole

Chaque mentor possède un bagage, une expertise et des conseils différents. Dans la série de blogues « Pleins feux sur nos mentors », découvrez chaque mois le profil de l’un des professionnels de la cellule de mentorat de Sherbrooke Innopole!

mentorat Sherbrooke Innopole

Bruno N. MorinBruno N. Morin a été gestionnaire à divers niveaux dans plusieurs grandes entreprises (Seagrams, Johnson & Johnson, Pepsi-Cola, Danone), puis a été copropriétaire d’une PME en aérospatiale. Il a aussi participé activement à un bon nombre de startups en haute technologie. Depuis 15 ans, il fait du coaching de PDG, et s’est impliqué au sein d’une douzaine de conseils d’administration, dont trois encore actifs.

Toujours en poste

 

1. Pourquoi êtes-vous devenu mentor?
Pour aider à briser l’isolement des mentorés et contribuer à améliorer leurs chances de succès, l’objectif ultime étant de développer des entreprises et de créer de la richesse.

2. Quelles valeurs vous guident dans votre relation avec un mentoré?
Un grand respect pour le rôle d’entrepreneur et la volonté de renforcer leur sentiment de confiance et leur tolérance au risque.

3. À quoi devez-vous votre succès en affaires?
La passion pour des projets stimulants, l’équilibre entre le rationnel et l’instinct. Avoir pu attirer et stimuler des équipes gagnantes. Trouver la motivation dans les leçons apprises des échecs, et comme disait Winston Churchill : « Never, ever, ever give up! »

4. Quelle réalisation vous rend particulièrement fier comme entrepreneur/dirigeant?
Avoir réussi à obtenir une moyenne où les succès dépassent les échecs!

5. Quelle est la plus importante leçon que vous ayez apprise en affaires et que vous tentez de transmettre à vos mentorés?
Ne jamais abandonner… Allez-y, vous êtes capables!

6. Quels défis vous allument?
Pouvoir être utile à la progression des entrepreneurs et de leur entreprise. Les relations interpersonnelles.

7. D’un point de vue personnel, quels sont vos passions/intérêts?
Dans mon hobby principal, relever des défis en ébénisterie.

8. Quelle est votre vision du risque en affaires?
Il y aura toujours du risque en affaires. Il faut consulter des gens de confiance. On ne pourra jamais tout prévoir, il faut partir et ajuster le tir au fil des évènements et tenter de toujours avoir un plan B. Il faut mettre l’énergie nécessaire à la planification, mais la différence vient la majorité du temps de l’exécution. La bibliothèque des HEC est garnie de cas de stratégies brillantes qui n’ont pas eu de succès!

9. Quelle règle d’or donneriez-vous à un jeune entrepreneur?
Je ne connais pas de recette magique, cependant, le sur-mesure fait toujours mieux que le prêt-à-porter! Chaque situation doit être traitée selon ses particularités. Entourez-vous de gens de confiance qui ont déjà eu du succès dans ce que vous tentez de faire, essayez leurs conseils, apprenez à vous relever des échecs et à en tirer des leçons; les défaites sont inhérentes au processus de croissance. Régulièrement, les problèmes sont dus aux décisions qui n’ont pas été prises, mais c’est plus difficile à mesurer. Jack Welch de GE avait l’habitude de dire : « When you are in doubt, do something! »

Vous aimeriez avoir un mentor ou encore devenir mentor?
Contactez Suzanne Fournier : 819 821-5577 / sfournier@sherbrooke-innopole.com

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles

Tekna annonce la création d’une coentreprise avec la Luxembourgeoise Aperam

Lire la nouvelle

Jardi, récipiendaire du prix Maurice-Pollack pour la gestion ethnoculturelle

Lire la nouvelle

Pollution lumineuse: un chercheur du Cégep de Sherbrooke récompensé par l’Acfas

Lire la nouvelle
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter