Actualités

Blogue

Profil d'entreprise

16 mars 2016

Plasmavie Sherbrooke – La vie à bout de bras // Profil d’entreprise

Auteur : Josiane Guay

Chaque mois, découvrez une entreprise sherbrookoise…

Profil d'entreprise Sherbrooke InnopolePlasmavie – Sherbrooke

Collecte de plasma sanguin destiné à la fabrication de médicaments

  • Création : 2013, depuis 2016 à Sherbrooke
  • Nombre d’employés : 25
  • Marché cible : Réseau québécois de la santé

______________________________________________________________________________

Imaginez qu’une heure de votre temps puisse sauver la vie du petit Éli, trois mois, atteint d’une maladie cardiaque sérieuse. Ou celle de Jean-François, un hockeyeur dans la jeune vingtaine en rémission d’un cancer des ganglions. Les deux ont reçu – ou reçoivent toujours – des transfusions vitales issues de dons de plasma sanguin. Ces dons sont faits dans les centres Plasmavie comme celui de Sherbrooke.

Ouvert depuis janvier 2016 au terme d’investissements de 2,34 millions $, le Salon des donneurs de plasma sherbrookois est le 3e du genre au Québec. Créée par Héma-Québec, la bannière Plasmavie se spécialise dans la collecte de plasma destiné à la fabrication de médicaments.

Plasmavie Sherbrooke

Immunoglobulines, facteurs de coagulation, albumines, etc. : le plasma contient des dizaines de protéines essentielles à la vie, et à la qualité de vie. Ce sont ces protéines qui deviennent des médicaments pour plusieurs centaines de milliers de Québécois. Certains en recevront une seule dose, d’autres en auront besoin chaque mois, toute leur vie.

Situé au 3200, rue King Ouest, dans le nouveau complexe Le Baron, Plasmavie Sherbrooke compte 12 lits de prélèvement dans un environnement à la fois moderne et chaleureux. On vise à y recevoir 400 dons par semaine.

« Le don de plasma, comme de sang, est un geste vital qui prend un peu plus d’une heure, et notre objectif est de rendre l’expérience la plus agréable et efficace possible pour que les gens puissent l’intégrer dans leur quotidien. Notre positionnement stratégique sur une des grandes artères de Sherbrooke va également en ce sens, pour être facilement et rapidement accessible. De plus, la technique de prélèvement par aphérèse permet une régénération plus rapide et donc un don de plasma par semaine », souligne Laurent Paul Ménard, directeur des relations publiques chez Héma-Québec.

Avec un budget d’exploitation de plus de 2 millions $ annuellement, le Salon des donneurs de plasma à Sherbrooke emploie 25 personnes.

Pour en savoir plus sur l’univers de Plasmavie, voici notre entrevue avec Laurent Paul Ménard.

Composés du sangQu’est-ce que le plasma sanguin?

Le plasma constitue 55 % du volume sanguin. C’est la partie liquide du sang, de couleur jaunâtre, dans laquelle baignent les cellules que sont les globules rouges, globules blancs et plaquettes. Il est comme un métro dans notre corps : il transporte différentes cellules et des substances nutritives à travers notre organisme. Le plasma est composé à 90 % d’eau et à 10 % de divers solutés, dont les protéines plasmatiques – ce sont celles-là qui intéressent Plasmavie!

À quoi servent les protéines plasmatiques prélevées? 

Le plasma contiendrait plus de 300 protéines, dont les immunoglobulines, l’albumine et les facteurs de coagulation. Une fois isolées et purifiées, ces protéines sont utilisées pour fabriquer des médicaments que recevront des patients au Québec. Une des familles de protéines particulièrement en demande est celle les immunoglobulines, des anticorps, destinées aux patients aux prises avec un système immunitaire déficient ou souffrant de certains cancers du sang. Une dose d’immunoglobuline est fabriquée à partir du plasma de 5000 donneurs pour assurer sa pleine efficacité, d’où la nécessité d’avoir un bassin de donneurs vaste et diversifié. Une autre protéine plasmatique, l’albumine, est utilisée pour traiter certaines maladies du foie et les grands brûlés. Les facteurs de coagulation sont pour leur part administrés aux personnes atteintes d’hémophilie, une maladie héréditaire qui fait que le sang ne coagule pas normalement.

Pourquoi Héma-Québec a-t-elle créé la bannière Plasmavie en 2013?

Il faut d’abord différencier le plasma frais transfusé aux malades du plasma qui sert à la fabrication de médicaments. Dans le premier cas, le Québec répond à l’ensemble de ses besoins; il en est toutefois autrement pour le plasma dont on fait des préparations spécialisées. Dans ce deuxième cas, avec les 55 000 litres de plasma prélevés annuellement par Héma-Québec, le Québec est actuellement autosuffisant à 18 % de ses besoins en plasma. Pour la balance, nous sommes tributaires de plasma prélevé principalement aux États-Unis. Pour être en mesure de répondre aux besoins essentiels  des malades du Québec, le seuil doit être haussé à 30 %, soit plus de 200 000 litres de plasma par année. D’où l’initiative Plasmavie, qui vise donc à augmenter le taux de suffisance du Québec en matière de plasma destiné à la fabrication de médicaments. Depuis décembre 2013, trois PLASMAVIE ont ouvert leurs portes – à Trois-Rivières, Saguenay et Sherbrooke – et un 4e ouvrira le 31 mars 2016 à Gatineau. Deux autres centres Plasmavie devraient voir le jour en d’ici le printemps 2017 dans les régions de Québec et de Montréal.

Sherbrooke s’est vite imposée comme une ville prioritaire pour l’implantation d’un centre de prélèvement de plasma. Elle est la sixième agglomération en importance au Québec et le centre régional d’un vaste territoire. De plus, la population de la grande région de Sherbrooke est très active en matière de dons de sang : en 2015, 12 783 donneurs ont participé aux 88 collectes organisées, pour un taux d’atteinte de nos objectifs de 100 %! L’objectif du centre Plasmavie de Sherbrooke est de 20 000 dons par année, pour un total d’environ 15 000 litres de plasma.

Où vont les dons de plasma effectués dans les centres Plasmavie?

Le plasma prélevé au Québec, à l’un des trois – bientôt 4 – salons Plasmavie, est entièrement utilisé pour des malades du Québec, après avoir été transformé. Pour en faire des médicaments, on doit en effet aller chercher les fameuses protéines plasmatiques qu’il contient. Le plasma « québécois » est donc envoyé chez des fractionnateurs situés à l’étranger, dont en Europe. C’est là-bas que les protéines sont isolées et intégrées aux préparations plasmatiques retournées chez Héma-Québec, qui les livre ensuite aux centres hospitaliers,  via le même réseau de distribution que celui du sang.

En grande première nord-américaine, il est prévu qu’un premier fractionnateur s’implante au Québec en 2018, ce qui offrira la possibilité d’obtenir  de source locale certaines des préparations fabriquées à base de plasma humain

Premiers donneurs Plasmavie SherbrookeLes premiers donneurs chez Plasmavie Sherbrooke :
Nadine Grenier, Yannick Gagnon et leur fille Justine

Comment se déroule un don de plasma?

Il suffit tout simplement de prendre un rendez-vous au moment qui vous convient en contactant le 1 800 343-7264. Il est possible de faire un don de plasma lors des heures d’ouverture du salon, du lundi au samedi. Le jour du don, assurez-vous d’avoir bien mangé et bu au moins 500 ml d’eau ou de jus. À l’arrivée au centre de prélèvement, vous devrez répondre à un questionnaire sociomédical, et notre équipe prélèvera une goutte de sang pour vérifier votre taux d’hémoglobine (fer) pour votre sécurité. Le prélèvement comme tel durera environ 30 minutes, pendant lesquels vous êtes confortablement assis dans un fauteuil, sous la supervision d’un agent de prélèvement.. Une fois le don terminé, on vous invite à prendre une collation dans notre lounge. On parle donc d’environ 70 minutes au total.

Comment se fait le prélèvement?

La technique utilisée chez Plasmavie se nomme aphérèse; elle permet de prélever uniquement le plasma. Concrètement, le sang du donneur est envoyé, via un dispositif à usage unique, dans un appareil où il est centrifugé. Les composants du sang se séparent alors en couches superposées. On peut alors extraire le plasma et retourner au donneur les autres composants. Au final, entre 500 et 800 ml sont prélevés, selon la taille et le poids du donneur, ce qui correspond à moins de 18 % du volume sanguin estimé.

Qui peut donner du plasma et à quelle fréquence?

Plasmavie recherche des donneurs de tous les groupes sanguins, mais les donneurs des groupes sanguins ayant un Rh positif (A+, B+, AB+ et O+) sont particulièrement recherchés. Certaines restrictions s’appliquent toutefois en fonction du poids et de la taille des donneurs, pour s’assurer de leur sécurité – voir le tableau en ligne. De façon générale, vous devez être âgés de 18 ans et plus et peser au moins 50 kg (110 lb).

Comme le plasma est principalement composé  d’eau, l’organisme le régénére en 24 à 72 heures. Un don de plasma peut donc s’effectuer tous les six jours – alors que les dons de sang doivent être espacés de 56 jours.

______________________________________________________________________________

Plasmavie

 

 

 

 

Plasmavie – Sherbrooke
3200, rue King Ouest, Sherbrooke (Québec) Canada J1L 1C9
1 800 343-7264

www.plasmavie.ca

Facebook Héma-Québec

Twitter @HemaQuebec

YouTube hemaquebec1998

Crédits photo : Héma-Québec

– – – – – – –

Profil d'entreprise
Cliquez ici pour lire d’autres Profils d’entreprise

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter