Actualités

Blogue

20 juillet 2010

Nomination de Chloé Legris à titre de Directeur du développement des affaires pour les Technologies propres et développement durable

Auteur : Sherbrooke Innopole

Assurer des conseils judicieux et le soutien le mieux adapté aux entrepreneurs qui désirent s’implanter à Sherbrooke est une priorité pour Sherbrooke Innopole, qui vient de le confirmer en nommant Chloé Legris à titre de Directeur du développement des affaires pour la filière-clé des Technologies propres et développement durable.

Rigoureuse, déterminée et bien branchée sur l’une des 5 filières-clés les plus porteuses de l’économie, cette jeune sherbrookoise au parcours professionnel étonnant met dorénavant son expertise au service des entrepreneurs d’ici, un ajout important à l’équipe de Sherbrooke Innopole, qui se réjouit de cette nomination.

Une percée dans le monde des étoiles

C’est avec une formation en génie mécanique de l’Université de Sherbrooke que Chloé Legris a débuté sa carrière chez Cima + en mécanique du bâtiment.  Ayant décidé d’enseigner à temps partiel au niveau collégial pendant quelques années afin de prioriser sa jeune famille, la jeune femme songe à réorienter sa carrière vers un domaine qui touche l’environnement. C’est au début de l’année 2003 que l’ASTROLab du Mont-Mégantic lui offre l’opportunité de monter un projet visant à protéger le ciel étoilé de la région afin d’assurer la pérennité des travaux de recherche en astronomie et la rentabilité scientifique de l’observatoire. C’est avec un budget limité de 6 mois d’opération qu’elle embarque dans l’aventure!

Les 6 mois se transforment vite en 6 ans, alors que Chloé Legris mène le projet avec un doigté de maître, allant chercher des subventions de 2 M$ et convainquant plusieurs municipalités, industries, fermiers et particuliers de changer leurs appareils d’éclairage. Au bout du compte, elle aura fait en sorte que 725 sites remplacent 3 300 luminaires et que 34 municipalités adoptent un règlement afin de créer une réserve de ciel étoilé de 5 500 km2 !

C’est à elle que l’on doitla Première Réserve internationale de ciel étoilé reconnue à l’échelle mondiale par l’International Dark Sky Association. Cette réalisation a valu  à Chloé Legris d’être élue Personnalité scientifique de l’année de Radio-Canada en 2007, Personnalité de la semaine de la Presse en 2008 et Mérite Estrien de La Tribune en 2008.

Les orientations professionnelles de Chloé Legris se confirment alors qu’elle travaille comme gestionnaire de projet chez CanmetEnergie, un laboratoire de R-D sur les technologies de l’énergie. Elle participe entre autres au transfert technologique et à la commercialisation d’une application logicielle qui l’amènent à collaborer avec des chercheurs, professionnels et entreprises spécialisées dans le dans le domaine des bâtiments à haute performance.

Des intérêts qui se marient bien : la région et l’environnement

Amoureuse de la région, son désir est à présent de s’investir dans le développement économique de Sherbrooke et ses environs, tout en restant dans le créneau de l’environnement.  « Le domaine des technologies propres et du développement durable est en plein essor ici et je constate que des opportunités d’affaires fleurissent à gauche et à droite. Aider les entreprises existantes dans cette filière-clé et celles en devenir représente un beau défi que je suis prête à  relever. Je me sens comme si je revenais en terrain connu ici. Je connais beaucoup de monde dans le réseau, ce qui me facilitera la tâche pour aider les nouveaux entrepreneurs qui désirent faire du maillage dans la région ».

Son dévouement à la cause environnementale, sa créativité et son expérience auprès des trois paliers de gouvernement en font une personne-ressource des mieux formées pour rendre service aux entreprises de la région.

« Ce qui m’allume le plus, ce sont les énergies renouvelables et tout ce qui touche l’efficacité énergétique. Comment on peut mieux gérer l’énergie, comment on peut la rendre plus propre… Mais je constate aussi qu’il a des secteurs forts prometteurs à Sherbrooke, notamment le secteur des bio-industries et des matières résiduelles que je découvre avec grand plaisir. Les projets et la recherche en ce sens à Sherbrooke est bien enclenchée et donne des résultats concrets qui sont reconnus à l’échelle internationale. C’est très stimulant! »

Si les prochains projets auxquels s’intéressera Chloé Legris rapportent tous autant de succès que sa réserve de ciel étoilé, la filière-clé des Technos propres est sur la bonne voie!

N’hésitez pas à communiquer avec Chloé Legris pour toute information concernant la filière-clé des Technologies propres et développement durable.

clegris@sherbrooke-innopole.com

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles

Une technologie qui détecte précisément les maladies cardiaques; un étudiant de l’UdeS remporte le Prix Mitacs

Lire la nouvelle

L’équipe de Sherbrooke Innopole reçoit deux plaques symboliques pour son travail

Lire la nouvelle

Le Groupe TERA installe des capteurs de qualité de l’air en association avec la STS

Lire la nouvelle
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter