Actualités

Blogue

Profil d'entreprise

10 avril 2013

L’Institut Desgraff reconnu en animation et effets spéciaux // Profil d’entreprise

Auteur : Josiane Guay

Chaque mois, découvrez le profil d’une entreprise sherbrookoise…

profil_entreprise_vertInstitut Desgraff

Établissement de formation privé en arts numériques 2D et 3D et programmation de moteurs de jeux.

  • Création : Octobre 2007
  • Nombre d’employés : 9, sur deux campus – Sherbrooke et Longueuil
  • Marchés cibles : arts numériques 2D et 3D et programmation // industrie du jeu vidéo, du cinéma, du multimédia et du dessin animé

____________________________________________________________________________

Sherbrooke s’impose de plus en plus comme un joueur important dans l’industrie du jeu vidéo. Et un des atouts dont la région dispose pour rivaliser dans ce secteur à forte concurrence est sans contredit l’Institut Desgraff, une école privée francophone dont les diplômés se démarquent auprès des employeurs.   

« Desgraff se distingue dans l’offre de formation au Québec parce que nous proposons des formations intensives et efficaces dont le contenu est branché sur les besoins de l’industrie. L’équipe de formateurs en place offre aussi un encadrement optimal aux étudiants, qui travaillent avec des outils informatiques modernes », résume son directeur général, David Deschênes.

william n vero pub desgraff_w

Depuis sa création en 2007, l’Institut Desgraff forme en moyenne une quarantaine d’étudiants par année dans ses deux établissements de Sherbrooke et Longueuil – inauguré en 2011. « Et le but n’est pas d’en former plus, mais de toujours mieux les former pour qu’ils deviennent les perles rares que recherchent nos partenaires de placement. »

Parmi ceux-ci – l’entreprise en compte désormais plus de 300! –, notons l’incontournable Ubisoft, Electronic Arts, Eidos Interactive, Mediameg, E3, GolemLabs, Gameloft et Beenox. Desgraff déploie plusieurs initiatives pour soutenir les efforts de placement de ses étudiants. Deux fois l’an, l’établissement de formation organise des rencontres entre des employeurs et ses artistes en recherche d’emploi ou de stage. Un portail de placement a aussi été créé en 2010 au bénéfice de tous : chaque diplômé peut y bonifier son portfolio et les partenaires/employeurs ont ainsi accès à une banque de candidatures étoffées.

Et appréciées : « les employeurs avec qui nous collaborons disent remarquer une différence de performance positive de nos finissants », affirme David Deschênes.

Contenu et équipements modernes

L’Institut Desgraff propose trois programmes de formation à temps plein s’échelonnant sur 12 mois, à l’issue desquels les étudiants obtiennent un diplôme reconnu dans l’industrie internationale du jeu vidéo et de l’animation :

  • Arts numériques 2D pour dessins animés et jeux vidéo
  • Arts numériques et animation 3D pour jeux vidéo et cinéma
  • Programmeur 3D de jeux vidéo interactifs orienté web

institut-desgraff-sherbrooke-qc3_wAfin de former les meilleurs professionnels en arts numériques, Desgraff mise sur la qualité de son enseignement, dispensé par des experts dans leur domaine. Les connaissances enseignées y sont constamment revues et actualisées pour suivre les dernières tendances de l’industrie.

Dans les salles de cours, les étudiants ont accès aux plus récents équipements, logiciels et technologies.

Simuler le marché du travail

Afin de bien préparer les étudiants à la réalité du marché du travail, toutes les formations offertes par Desgraff privilégient une méthode d’enseignement faisant une grande place aux exercices pratiques. Ceux-ci sont de plus effectués suivant des contraintes proches du milieu professionnel.

Des étudiants de l’Institut Desgraff s’apprêtent justement à lancer le jeu vidéo de course Desgraff Racing. Le projet s’avère une précieuse expérience pour les futurs diplômés et une réalisation interactive à présenter à des potentiels employeurs. Des étudiants de tous les programmes de formation de Desgraff ont mis la main à la pâte de cette première version du jeu.

Dans l’optique de faciliter l’accès à ses formations spécialisées, l’Institut Desgraff a conclu des accords de financement avec deux institutions bancaires. L’établissement a par ailleurs pris des dispositions pour accueillir des étudiants étrangers.

Passionné par cet univers en constante évolution, David Deschênes a choisi Sherbrooke pour y lancer l’Institut Desgraff pour de multiples raisons : « J’aime Sherbrooke et souhaite la faire rayonner, car la qualité de vie y est géniale et on trouve dans les divers intervenants économiques de précieux collaborateurs. Il y a aussi ici un bassin important d’étudiants potentiels et une offre immobilière à coût avantageux. Vraiment, Sherbrooke est un des meilleurs endroits où vivre et faire une vie professionnelle. »

Et preuve que Desgraff contribue à faire de Sherbrooke un lieu de plus en plus prisé dans l’univers du jeu vidéo, le président-directeur de l’entreprise montréalaise Corporation Image Entertainment, Sylvain Viau, a notamment souligné la qualité de la main-d’œuvre locale pour justifier l’implantation du studio Kaffein Animation Studios à Sherbrooke à l’été 2012. Des effectifs « provenant entre autres des programmes techniques de l’Institut Desgraff », a-t-il mentionné lors de l’inauguration officielle. Des finissants de l’Institut Desgraff se sont aussi trouvé du travail chez GolemLabs, une autre entreprise locale concevant des jeux vidéo.

Un passionné de longue date

Pour la petite histoire, l’Institut Desgraff est un studio ayant changé de vocation. Il tire en effet ses origines de Desgraff studio, l’entreprise de graphisme familiale fondée en 1980 par le père de David Deschênes, Denis.

L’entreprise bâtit d’abord sa réputation dans le domaine de la conception d’images corporatives, puis par ses cours de programmation de jeux et le développement de son moteur 3D. Au tournant des années 2000, David Deschênes, fort de sa formation de programmeur analyste et d’une expérience en électronique, insuffle à Desgraff studio un nouvel élan en y ajoutant la gamme de produits et services, notamment en matière d’infographie et de conception de jeux ou de logiciel CAD.

Le grand tournant est véritablement pris en 2007, alors que le passionné de jeux vidéo crée l’Institut Desgraff.

Et d’ailleurs, sa passion pour l’univers 2D et 3D, David Deschênes la partage maintenant aussi grâce au Musée du jeu vidéo du Québec, qu’il a fondé en avril 2012.

L’homme y expose sa collection privée de consoles, d’appareils et de logiciels ayant marqué l’histoire du jeu électronique. Parmi ses précieuses trouvailles : l’arcade TRON, TX-1 et une console Sega vendue uniquement au Japon au début des années 1980.

Envie de (re)voir Commodore, Atari, Pong, Gameboy et compagnie? Visitez le Musée, situé dans les locaux de l’Institut Desgraff : 819 823-8024 ou 1 800 292-5110.

____________________________________________________________________________

201203270907138100_0000000218_01_03_00_01

 

 

 

779, rue Paul-Desruisseaux Bureau 100 Sherbrooke (Québec) J1J 4L9
819 823-8024 / 1 800 292-5110

2985, boulevard Taschereau Bureau 100 Longueuil (Québec) J4V 2H2
450 812-8543 / 1 800 292-5110

www.desgraff.com

 

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter