Actualités

Blogue

7 juin 2010

Le génie sherbrookois et l’imagerie médicale

Auteur : Sherbrooke Innopole

Visées internationales pour les scanners TEP de Gamma Medica-Ideas

Les recherches du physicien sherbrookois Roger Lecompte et de son équipe du Centre d’imagerie moléculaire de Sherbrooke (CIMS) portent fruit. À preuve, l’entreprise qu’ils ont fondée, Gamma Medica-Ideas, verra bientôt ses scanners utilisés dans des centres de recherche partout dans le monde, grâce à la signature d’une entente avec la multinationale GE.

Pionnier dans l’intégration de la recherche

Le CIMS est la première installation intégrée de recherche pour l’imagerie animale et l’imagerie humaine au pays. Le chef scientifique Roger Lecompte et son équipe développent autant l’imagerie clinique (sur des humains) que l’imagerie préclinique (sur des animaux). L’entreprise qu’ils ont fondée, la première à commercialiser des scanners TEP (pour Tomographie d’émission par positrons), est aujourd’hui fusionnée à Gamma Medica-Ideas, et voit pointer de belles opportunités à l’horizon.

L’utilisation de ce type de scanner a plusieurs avantages, surtout pour l’industrie pharmaceutique, comme l’explique le chef scientifique du CIMS :

« Si les pharmaceutiques pouvaient utiliser de l’imagerie pour faire leurs études, elles pourraient utiliser beaucoup moins d’animaux et pourraient ainsi accélérer les procédures. »

Commentant ce nouveau projet, le directeur du programme tronc commun de chirurgie de l’Université de Sherbrooke, Dr Robert Sabbagh, mentionne : « qu’il n’existe nulle part au monde un endroit pour la formation des chirurgiens sur cette technologie. À Sherbrooke, on est en mesure d’en faire la capitale mondiale ».

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter