Actualités

Blogue

Lou-Jenna Parizet

24 novembre 2015

Développer des partenariats gagnants entre chercheurs et entreprises

Auteur : Lou-Jenna Parizet

Plusieurs programmes proposent les services de chercheurs chevronnés et l’accès à des équipements de pointe afin d’aider les entreprises à développer leurs projets innovants. Le dernier déjeuner du GATE a présenté un tour d’horizon des différents programmes d’aide et des ressources existantes pour les entreprises qui souhaitent bénéficier d’un tel support.

Déjeuner du Gate - maillage chercheurs-entrepreneursJacques Beauvais, Université de Sherbrooke, Christian Dubuc, Osemi Canada, Josée Fortin, Sherbrooke Innopole, Richard Arès, Université de Sherbrooke, Jacques Hainse, Composites B.H.S., Pierre Bélanger, vice-président de la Maison régionale de l’industrie

Richard Arès, directeur de l’Institut interdisciplinaire d’innovation technologique (3IT) et vice-doyen au développement de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke, a ouvert la conférence par une présentation sur la recherche et le développement collaboratif en entreprises. L’innovation étant un facteur clé pour la compétitivité dans un contexte mondialisé, M. Arès propose d’analyser le degré d’innovation d’un pays grâce aux données issues du « Global Innovation index ».

Le constat, dans le cas du Canada, se traduit bien par le phénomène que l’on appelle la vallée de la mort de l’innovation, c’est-à-dire que beaucoup de travail est fait au plan de la recherche, avec peu de résultats concrets à la fin du processus en termes d’innovation.

Vallée de la mort de l'innovationLa vallée de la mort de l’innovation

Quels sont les moyens pour améliorer la collaboration entre chercheurs et entreprises? Comment réunir ces deux partenaires et faire correspondre l’offre d’expertise des uns aux besoins des autres? Comment développer un écosystème collaboratif et une culture d’innovation sur les plans local et régional?

Le 3IT, avec ses 500 membres chercheurs et ses quatre plateformes technologiques, est un des outils que nous avons à Sherbrooke pour améliorer le travail collaboratif de chercheurs universitaires et de membres industriels. Avec le Centre des technologies avancées, le Centre de collaboration MiQro innovation et les 49 centres d’expertise collégiaux au Québec (Réseaux Trans-tech des Centres collégiaux de transfert de technologie), on obtient le tissu d’un écosystème collaboratif d’innovation à Sherbrooke.

Réseau Trans-TechLe grand défi, lorsqu’on parle de collaboration chercheur-entrepreneur, reste toutefois de concilier les préoccupations souvent différentes des industriels et des chercheurs, selon M. Arès. Les acteurs de ces deux milieux doivent apprendre à communiquer davantage pour mieux se comprendre.

Témoignages d’entrepreneurs

Christian Dubuc, président d’OSEMI Canada, a expliqué que le maillage avec des chercheurs a permis à son entreprise d’avancer plus vite et de façon plus efficace, pour moins cher, et avec une meilleure qualité de résultats. Sa micro-entreprise a bénéficié d’un apport du milieu universitaire, non seulement au point de vue du développement technologique, mais aussi en matière d’équipement, ce qui l’a aidé à développer ses produits plus rapidement. Ce maillage lui a même permis d’obtenir des subventions qui, autrement, ne lui auraient pas été consenties.

Pour finir, Jacques Hainse, vice-président R-D chez Composites BHS, a tenu à souligner que l’Université de Sherbrooke met des équipements très spécialisés à moindre coût à la disposition des industries qui cherchent à innover. Composites BHS a eu recours au Programme d’aide à la recherche industrielle (PARI) du CNRC pour des travaux sur la faisabilité des composites à base de fibres naturelles. Par exemple, le lin, auparavant considéré comme un déchet, est aujourd’hui devenu une ressource pour cette industrie. C’est en ce sens que Composites BHS a salué au printemps dernier la création du Carrefour d’innovation en technologies écologiques (CITE) de l’UdeS.

Ressources à la disposition des entrepreneurs :

– Partenariat avec le 3iT

– Programmes de financement en R-D et innovation :

– Outils et programmes pour la valorisation et le transfert de la recherche 

– Programmes de financement de Réseau Entreprises Canada 

 

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter