Actualités

Blogue

14 juin 2013

Des plateformes innovantes au service des entreprises

Auteur : Christine Poulin

Le monde du web a complètement révolutionné la façon de faire des affaires. Le consommateur actuel aime magasiner ses produits sur internet pour y comparer les prix, voir les spécifications, et décider s’il achète en ligne ou se déplace en magasin. À la vitesse où les technologies évoluent, il est primordial pour les entrepreneurs de ne pas se laisser dépasser. Avoir un site web n’est plus suffisant…il faut aussi être en mesure d’y faire des mises à jour régulièrement, être actifs sur les réseaux sociaux et – pourquoi pas – avoir un kiosque virtuel!

Le 7 juin dernier, lors de son dernier Déjeuner du Gate de la saison, la Maison régionale de l’industrie présentait sa toute nouvelle acquisition, une plateforme permettant de créer des salons virtuels interactifs. Pouvant s’utiliser autant pour le domaine des affaires que de l’emploi, le salon virtuel vise à aider les entrepreneurs à relever deux défi de taille : 1) Être visible sur le web;  2) Être efficace.

Visuellement, on recrée l’ambiance d’un vrai salon professionnel. À l’aide de la plateforme, l’entreprise peut configurer le visuel de son kiosque en trois dimensions et y importer du matériel promotionnel; feuillets, vidéo, etc. Un avatar est même choisi pour représenter la compagnie et accueillir les clients.

v

Il est possible pour les entreprises de suivre leurs clients tout au long de la visite du kiosque. Recevant une alerte chaque fois qu’un internaute visite son kiosque, la personne ressource de l’entreprise peut facilement entrer en contact avec lui par clavardage ou par appel téléphonique (Skype ou Visiocall, à même la plateforme). Comme l’explique Patrick Lacroix, directeur commercial de la Maison régionale de l’industrie et d’Emplois Compétences : «On cherche sur le web avant d’acheter, ce qui fait que le face à face entre client et entreprise est très réduit. La plateforme permet de faire un meilleur suivi et d’être plus présent auprès des clients sur le web».

La MRI prévoit le lancement de son premier salon virtuel en septembre ou octobre 2013. D’ici là, les entreprises intéressées par le concept peuvent s’informer auprès de l’organisme, qui détient l’exclusivité au Canada de l’utilisation de la plateforme Visiofair pour ce type de salon virtuel.

Complémentaire aux autres outils web, ce concept innovant permettra à des entreprises et/ou particuliers de participer à des foires commerciales auxquelles ils ne pourraient pas, faute de disponibilité ou de distance.

E-Soft : un logiciel pour 30 % de plus de ventesesoft

Jacques Lacroix, conseiller sénior pour la Maison régionale de l’industrie, a profité du rassemblement pour démontrer que son logiciel, E-Soft Mastersales, s’avère une solution  avantageuse pour toutes les entreprises qui désirent avoir une vision claire des résultats réels de leurs ventes par rapport à leurs objectifs, et ainsi coordonner leurs efforts de ventes de la bonne façon.

Selon M. Lacroix, l’intégration de ce logiciel de CRM (gestion de la relation client) peut aider les PME à augmenter leur chiffre de vente de 30 %.

E-Soft Mastersales est particulièrement apprécié pour son outil S.O.W., conçu pour aider les dirigeants à repérer les clients les plus stratégiques et les plus rentables ainsi que leur potentiel d’affaires, de même qu’à calculer les opportunités de vente laissées à la compétition, celles-ci étant estimées à environ 1 à 3 fois leur chiffre d’affaires.

Autre donnée intéressante : 60 % des clients des entreprises deviendraient inactifs par manque de contact plutôt que pour une raison spécifique. Avec un logiciel de CRM tel que E-Soft Mastersales, les entreprises peuvent repérer ces clients et corriger la situation.

Dans son témoignage, le président de Gestion Systana, Sébastien Brisson, expliquait ce qu’il gagne chaque jour depuis l’implantation de E-Soft Mastersales dans son entreprise, notamment une optimisation des relations d’affaires avec les nouveaux clients ou clients existants, la possibilité de prendre une décision critique en quelques secondes grâce à la base de données intelligente, de la mobilité (avoir accès à ses données à partir de n’importe où, en ligne) et des prévisions des ventes claires.

Pourquoi choisir le logiciel E-Soft Mastersales par rapport à un autre logiciel de CRM? À cette question, Jacques Lacroix répond que le choix d’un logiciel est propre aux besoins de chaque compagnie. Mais il est possible de vérifier si le logiciel répondrait bien aux besoins de votre entreprise en remplissant le questionnaire suivant: http://www.esoftmastersales.com/fr/concept/questionnaire-pour-vous-aider–a-faire-le-choix–de-votre-projet-crm.html

IMG_7287

 Gordon Harling, directeur – Développement des affaires Technologies de l’information et des communications et Micro-nanotechnologies, Sébastien Brisson, président de Gestion Systana, Jacques Lacroix, conseiller sénior pour la Maison régionale de l’industrie, Pierre Bélanger, président de la Maison régionale de l’industrie, Patrick Lacroix – directeur commercial de la Maison régionale de l’industrie et d’Emplois Compétences

 

» Accédez aux présentations des conférenciers

» Visionnez les photos du déjeuner du GATE

 

C’est sur ce *Spécial entreprises* que se clôturait le dernier déjeuner du Gate de la saison. Les activités reprendront cet automne.

 

Reportages du journaliste Rémy Perras, d’Au Microphone

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter