Actualités

Blogue

11 octobre 2017

Déjeuner du GATE | Accélérer l’innovation par l’ingénierie prédictive

Auteur : Maude M. Sévigny

Le 29 septembre 2017 se tenait le premier Déjeuner du GATE de la saison automnale, à la Toque Rouge. À l’honneur, une méthode qui peut accélérer le développement d’un projet, d’un système ou d’un produit pour en réduire les coûts : l’ingénierie prédictive.

En résumé, l’ingénierie prédictive permet aux entreprises d’effectuer des simulations et des essais afin de développer des clones numériques capables de prévoir le résultat d’un produit et son comportement avec les années.

L’ingénierie prédictive englobe l’ensemble des techniques de calcul afin de simuler le comportement d’un système. Elle inclut entre autres l’analyse structurale (analyse par éléments finis), l’analyse d’écoulement et de transfert de chaleur (Computational Fluid Dynamics – CFD), l’analyse de la dynamique multicorps (Multi Body Dynamics – MBD) et la modélisation unidimensionnelle de systèmesMerkur propose un blogue intéressant qui explique plus en détails le concept : De la simulation conventionnelle à l’analyse prédictive en ingénierie.

Patrick Lacroix, gestionnaire principal, Maison régionale de l’industrie (MRI), Francis Lambert, ingénieur de projets sénior chez BRP, Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole, aniel Duceppe, ingénieur et gestionnaire en ingénierie du CTA, Serge Beaudoin, de l’Université de Sherbrooke, Pierre Bélanger, président de la MRI et Pierre Lafrance, techno-conseiller au Réseau Trans-tech

La première conférence a été présentée par Daniel Duceppe, ingénieur et gestionnaire en ingénierie du Centre de technologies avancées (CTA), qui a traité de l’utilité de l’ingénierie prédictive en contexte réel et de ses impacts décisifs sur les économies de temps et d’argent pour la recherche de prélancement d’un produit innovateur. Le CTA a d’ailleurs récemment participé à un projet de véhicule lunaire avec l’Agence spatiale canadienne qui, notamment grâce à l’ingénierie prédictive, a été un succès. Cela dit, le centre collabore aussi à bon nombre de projets de toute sorte en offrant des services d’ingénierie et d’analyse prédictive et deviendra un partenaire stratégique pour toute entreprise désirant tester des nouveaux projets d’avant-garde. Le CTA effectue la conception, la fabrication de prototypes, la validation expérimentale et la mise en production.

Pour sa part, Pierre Lafrance, techno-conseiller au Réseau Trans-tech et membre de QuébecInnove était sur place pour exposer comment cet organisme peut aider les entrepreneurs. Brièvement, QuébecInnove fait office de pont entre les organismes de recherche et d’innovation et les entreprises ayant des projets innovants à développer. Des conseillers QuébecInnov pourront mettre les entrepreneurs en relation avec des experts membres du réseau, qui pourront guider les entreprises dans leur processus d’innovation technologique, voire accélérer ce processus!

Pour corroborer les propos de M. Duceppe et de M. Lafrance, Francis Lambert, ingénieur de projets sénior chez BRP, est venu témoigner de l’impact de l’ingénierie prédictive dans un cas concret : le tout nouveau véhicule BRP, le Maverick Trail. Avant la mise en marché de ce produit, l’ingénierie prédictive a grandement facilité le prototypage et la validation expérimentale. Je vous invite à consulter un témoignage plus détaillé de M. Lambert sur le blogue de la Maison régionale de l’industrie.

En bref, si vous désirez accélérer vos innovations, tout en économisant temps et argent, ainsi qu’en assurant la qualité et l’efficacité de votre futur produit, l’ingénierie prédictive est la clé pour vous et de nombreuses ressources sont à votre disposition.

Lorsque vous en serez à la validation de votre technologie, gardez en tête que Sherbrooke Innopole offre un programme de validation technologique, le programme VITE.  Le programme permet à des entreprises sherbrookoises d’accéder à des opportunités de démontrer leur technologie ou leurs services innovants en les jumelant à des organisations publiques, parapubliques ou institutionnelles du territoire de Sherbrooke. Outre les services d’accompagnement et l’occasion de rayonner, les entreprises sélectionnées recevront aussi une contribution non remboursable en fonction du coût total de leur projet, pouvant aller jusqu’à 15 000$. L’objectif est d’accélérer leur parcours vers la commercialisation. L’appel à projets de 2017 est déjà terminé, les projets gagnants seront annoncés sous peu, gardez l’œil ouvert!

Crédit photo : Maison régionale de l’industrie
Sources : Sherbrooke Innopole, Maison régionale de l’industrie, CTA, QuébecInnov

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles

Cinq entreprises de Sherbrooke reçoivent des Étoiles et deviennent finalistes au concours MercadOr Québec

Lire la nouvelle

Une technologie qui détecte précisément les maladies cardiaques; un étudiant de l’UdeS remporte le Prix Mitacs

Lire la nouvelle
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter