Actualités

Blogue

30 septembre 2010

CRC Étienne-Le Bel, passionné de l’innovation en santé depuis 30 ans

Auteur : Sherbrooke Innopole

Le centre de recherche clinique Étienne-Le Bel (CRCELB) soulignait, le 14 septembre dernier, ses 30 ans en matière de découvertes et d’innovation technologique. Le CRCELB est un acteur majeur dans le développement de la recherche du domaine de la santé en région et sa renommée internationale ainsi que sa grande expertise scientifique font de lui un pilier important du nouveau Parc scientifique de Sherbrooke. Construit modestement par quelques chercheurs en 1980, le Centre de recherche clinique se retrouve aujourd’hui parmi les chefs de file internationale en matière de recherche en santé. Le Centre se démarque principalement par ses équipements à la fine pointe de la technologie médicale et par son approche intégrée qui regroupe la recherche fondamentale, clinique, épidémiologique et évaluative.

 

 

Des services intégrés pour les chercheurs

 

La mission du CRCELB réside dans le développement des connaissances qui visent à maintenir la santé ou à prévenir, corriger et traiter la maladie. On retrouve au Centre de recherche Étienne-Le Bel le souci d’améliorer la santé des personnes dans un climat d’innovation, d’excellence, d’intégrité et d’éthique qui favorise l’interdisciplinarité avec les autres missions et services du CHUS.

 
Le centre Étienne-Le Bel  favorise le développement d’une recherche performante et pertinente aux différents types de soins que le CHUS fournit à la population. Ainsi, le centre joue un rôle de premier plan, de la recherche à la mise en marché des traitements et des services de santé. Le directeur scientifique, le Dr Serge Marchand, était fier de rappeler le chemin parcouru au cours des 30 dernières années en matière de recherche. « Au fil des ans, le CRC Étienne-Le Bel s’est démarqué par d’importantes découvertes et innovations technologiques. Des niveaux d’excellence ont été atteints dans plusieurs secteurs de pointe qui sont en lien direct avec les préoccupations concrètes de la santé des gens, que ce soit en imagerie médicale, en dépistage et traitement du cancer ou encore avec les maladies génétiques chez les nouveau-nés. On peut penser notamment aux travaux de l’équipe ayant développé, grâce au cyclotron, des isotopes médicaux aussi efficaces et moins coûteux qu’avec un réacteur nucléaire. » 1

 

 

Un acteur-clé pour la recherche en santé

 

Le Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel du CHUS accueille et attire plus de 161 chercheurs chaque année, spécialisés dans douze axes de recherche en santé. De plus, 487 étudiantes et étudiants gradués et plus de 160 infirmières, infirmiers et autres membres du personnel de recherche collaborent à améliorer la santé des patients et la prévention des maladies. Le centre Étienne-Le Bel constitue donc un acteur-clé de l’expertise sherbrookoise en matière de Sciences de la vie. La spécificité du Centre et son originalité résident dans le développement ciblé de thématiques parfois uniques au Québec comme la radiobiologie, l’imagerie métabolique et fonctionnelle, le PET Scan, ou des domaines faiblement représentés au Québec comme la gastro-entérologie, la santé respiratoire, la bioéthique, la santé des populations, la reproduction, le développement et les maladies musculo-squelettiques.

 

À la fine pointe de la technologie en sciences de la vie

La contribution scientifique du Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel s’inscrit dans une complémentarité scientifique au sein des autres centres de recherche de Sherbrooke qui œuvrent dans le domaine de la santé. Afin de réaliser ses objectifs, le Centre favorise l’interdisciplinarité de la recherche et la création d’équipes multidisciplinaires. Sa réussite repose sur une collaboration étroite avec le CHUS et sa Fondation, la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke ainsi qu’avec son autre partenaire de recherche dans la région, l’Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke. Cette action concertée lui permet de rester à l’avant-garde de la recherche médicale. Parmi les services offerts aux chercheurs, le CRCELB met à leur disposition des plateformes de recherche qui sont à la fine pointe de la technologie comme la cytométrie, la microscopie confocale, l’imagerie moléculaire et cellulaire, l’imagerie métabolique et la recherche évaluative informatisée.

 

Le Centre de recherche clinique collabore avec ses partenaires à la mise en place du Pôle des sciences de la vie qui permettra d’attirer et de retenir des expertises de haut niveau et de développer des projets novateurs et mobilisateurs pour l’industrie médicale. Les retombées seront bénéfiques en ce qui concerne la qualité des traitements et des éventuelles applications thérapeutiques. Le CRCELB et le CHUS entendent jouer un rôle majeur dans le développement du Parc scientifique de Sherbrooke et dans les activités du Centre d’expertise en santé de Sherbrooke (CESS). D’ailleurs, le plan directeur du parc scientifique de Sherbrooke a officiellement été adopté le 20 septembre dernier, par la Ville de Sherbrooke. Avec un territoire délimité, une technologie avancée et une complémentarité dans les services de recherche médicale, le parc biomédical devient officiellement le parc scientifique de Sherbrooke et pourra accueillir des industries du savoir et des centres de recherchesde haute performance.

 

Pour en savoir plus

Pour en connaître davantage sur la filière-clé des Sciences de la vie à Sherbrooke et pour connaître tous les services d’accompagnement ou de financement disponibles par l’entremise de Sherbrooke Innopole, contactez :

Josée Blanchard, Ph.D., MBA,

Directeur, Développement des affaires

Sciences de la vie

jblanchard@sherbrooke-innopole.com

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter