Actualités

Blogue

30 mai 2012

Cette semaine, je visite… des centres de nano médecine aux États-Unis

Auteur : Josée Blanchard

Cette semaine je visite le Massachussetts et la Caroline du Nord, dans le cadre d’une mission en nano médecine.

Vous le savez peut-être déjà, mais depuis septembre dernier, je suis membre du conseil d’administration de NanoQuébec. Vous vous demandez peut-être ce qu’une fille en sciences de la vie connaît aux nanos?? Eh bien, pour le moment, je suis dans une phase d’apprentissage intense. Pourquoi m’ont-ils choisie alors? Pour le lien privilégié que j’ai avec les entreprises en biotechnologie au Québec. Grâce à l’association BiopolisQuébec, que nous avons fondé en 2009 (Sherbrooke Innopole avec Québec International et Montréal InVivo), j’ai un accès facile à environ 95% de l’activité en sciences de la vie au Québec. C’est ce lien que NanoQuébec souhaite développer dans le cadre de son axe de recherche en santé.

Un coup de chance!

Parfois, dans la vie, on est chanceux… Ça m’est arrivé dernièrement lorsque j’ai reçu, par erreur, une invitation à me joindre à une mission en nanomédecine organisée par Medicon Valley (une grappe en sciences de la vie réunissant des intervenants du Danemark et de la Suède) et NanoConnect (l’association des nanotechnologies en Scandinavie). Je n’ai su que plus tard que la mission ne devait pas être ouverte à l’international, mais ils m’ont quand même acceptée! J’ai donc eu la chance de réseauter pendant une semaine avec les membres de cette grappe en étant la seule « outsider ». Génial! Mais il y a encore plus génial… les rencontres organisées pendant la mission étaient toutes plus passionnantes les unes que les autres… J’ai passé deux jours en Caroline du Nord et trois jours à Boston. J’ai eu la chance de visiter l’Université Duke, la North Carolina State University, quelques entreprises, ainsi que l’Université Harvard et le prestigieux MTI. Wow, très impressionnant!

Un peu de décoration?

Au niveau de la recherche en santé, la majorité des efforts sont dirigés vers la conception de nanoparticules pour la lutte contre le cancer. L’idée, c’est d’enfouir le médicament dans une sphère qui le cachera jusqu’à ce que la nanoparticule atteigne le site de la tumeur et y libère sa cargaison. Pour se faire, il faut décorer (et oui, c’est le terme technique utilisé!) la sphère avec des molécules qui cibleront spécifiquement les cellules cancéreuses. C’est très important, car les médicaments anticancéreux sont souvent toxiques pour les cellules saines aussi. On n’a qu’à penser aux nombreux effets secondaires que subissent les gens qui sont traités par chimiothérapie.

 

Sur un ton plus joyeux, j’ai aussi vu des micro-nanorobots vraiment cool! Consulter ce lien pour voir des robots abeilles (http://www.micro.seas.harvard.edu/research.html, crédit photo : Harvard Microrobotic Lab), des robots ver de terre et autres bizarreries! Parfois, les applications ne sont pas encore connues, mais on peut dire que ces chercheurs se font aller les neurones!

 

Les Nano à Sherbrooke??

 

À Sherbrooke, il y a une compagnie très active en nanotechnologie, il s’agit de Tekna Systèmes Plasma. C’est un spin off de l’Université de Sherbrooke. Ils ont inventé un appareil permettant de produire des nanopoudres qui ont toutes sortes d’applications autant en électronique que dans l’industrie de l’énergie solaire (http://www.tekna.com/poudre/nanopoudres/).

Il y a encore beaucoup de recherche dans ce secteur à l’Université de Sherbrooke, plus particulièrement au 3IT, l’Institut interdisciplinaire d’Innovation technologique. Consultez ce lien pour plus d’information (http://www.cegi.ca/ voir l’onglet Services, entre autres… et les documents pdf à télécharger), mais le 3IT fer bientôt l’objet d’un billet sur mon blogue… à suivre!

 

 

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter