Actualités

Blogue

Josiane Guay

3 juin 2014

Des athlètes de l’économie verte!

Auteur : Josiane Guay

Être un entrepreneur en technologies propres, c’est du sport!

Il faut slalomer entre le développement de produit/technologie, les obligations réglementaires, la propriété intellectuelle, la stratégie de commercialisation, la recherche de financement, de partenaires, etc. tout en restant en piste dans un marché fort complexe et exigeant. Tout ça demande persévérance et créativité et surtout, de s’allier des partenaires de choix pour réussir son projet d’affaires.

C’est justement ce que recherchaient les huit entreprises participantes à la 3e édition au Rendez-vous des technologies propres : des partenaires d’affaires, des expertises complémentaires et/ou du financement afin d’accélérer leur croissance.

Une foule record

Et c’est devant une foule record qu’elles ont présenté leur technologie et savoir-faire, le 30 mai 2014 : plus de 150 personnes, pour la plupart des  industriels, institutionnels et investisseurs de partout au Québec.

C’était donc le jour J pour Samson Odeurs Spécialité, Crysam Technologies, Enviro-accès, IngeniArts Technologies, Bacta-Pur, MC2 Énergie et DataToWeb, après six mois de formations et d’accompagnement spécialisé. Un entraînement olympique qui a culminé en un sprint de 8 minutes de présentation!

Rendez-vous des technologies propres 2014

» Visionnez toutes les photos de l’événement

» Accédez aux présentations des conférenciers

» Accédez au communiqué de presse

C’est un départ!

C’est ainsi que Samson Odeurs Spécialité a présenté sa gamme de produits neutralisants, fraîchement reformulés pour être encore plus verts et efficaces à éliminer tous les types d’odeurs!

Crysam Technologies a invité d’éventuels partenaires clients à écrire la suite de l’histoire 100 % estrienne de l’entreprise, qui a développé un applicateur automatisé de membrane pour toits plats – l’Unify-er –, qui réduit le temps d’installation, la main-d’œuvre nécessaire et l’utilisation de propane tout en minimisant les pertes de matériel et de déchets.

Première firme privée au Canada accréditée par le Conseil canadien des normes, Enviro-accès a fait valoir son expertise et son expérience dans la quantification, la vérification, la réduction des gaz à effet de serre (GES) et la reconnaissance de la gestion responsable des GES – via son attestation Carboresponsable.

IngeniArts Technologies a exposé les avantages de son système de stockage d’énergie novateur, combinant des batteries plus petites et plus performantes et un volant inertiel, destiné au secteur des transports électrique et hybride.

Bacta-Pur – dit le Pac-Man des égouts! – a présenté son système breveté pour le traitement biologique des eaux usées, le Bactivator, un camp d’entraînement pour bactéries bénéfiques qui biodégraderont les polluants.

Aux coûts de chauffage élevés, MC2 Énergie a proposé sa solution : des panneaux solaires à très haute efficacité – la plus élevée sur le marché – pour chauffer les bâtiments résidentiels Installation facile et rapide en prime!

Entreprise issue du portfolio du Centre d’excellence en efficacité énergétique (C3E), DataToWeb a présenté son système performant de contrôle et de monitoring qui tire profit des possibilités du web et du sans-fil, composé d’une plateforme de gestion de données et d’un contrôleur local.

Centre de recherche appliquée travaillant avec l’industrie, le Centre de technologies avancées (CTA) BRP-Université de Sherbrooke a pour sa part exposé ses atouts en développement de composantes destinées au domaine du transport durable, dont un parc d’équipements unique et une équipe experte et diversifiée.

Les participants ont ensuite eu l’occasion de répondre à l’appel de partenariat des entreprises présentatrices en les rencontrant à leur kiosque. Parions que de fructueux échanges ont été initiés, comme les années passées! D’ailleurs, saviez-vous que c’est au Rendez-vous des technologies propres 2013 que Sigma Energy Storage a rencontré son nouveau président-directeur général et troisième actionnaire?

Une véritable course à obstacles

Serge AurayAux entreprises participantes, le président d’honneur du Rendez-vous 2014 et président-directeur général de Laboratoire M2, Serge Auray, n’a pas caché les nombreux défis pour percer dans le secteur en croissance constante des technologies propres : embûche technologique, réglementations à respecter, commercialisation, financement, partenaires stratégiques…

Retraçant le parcours de Laboratoire M2, qu’il a fondé en 2003 alors que la sécurité alimentaire se dessinait tout juste comme un secteur d’avenir, Serge Auray a insisté sur l’importance de protéger la propriété intellectuelle de la technologie développée. Celle de Laboratoire M2, le Thymox – du nom de l’ingrédient actif tiré de l’huile essentielle de thym, le thymol – est breveté dans cinq pays et en voie de l’être dans quelques dizaines d’autres.

Huit ans et plusieurs millions de dollars en R-D, brevets, démarches réglementaires et de commercialisation dans de nombreux pays: c’est ce qu’a investi Laboratoire M2 avant même de réaliser les premières ventes de son désinfectant biologique et biodégradable, en 2011!

Trois ans plus tard, l’entreprise sherbrookoise prend de la vitesse : « On est aujourd’hui sur la voie de service, et l’autoroute est proche. »

Au-delà du produit innovant, Serge Auray souligne aussi le besoin, fondamental, de connaître la structure et les enjeux du marché à qui on le proposera – c’est « l’intelligence de marchés ».  Les partenaires sont également essentiels à la réussite d’affaires; assurez-vous de faire une analyse structurée de chacun d’entre eux, conseille le PDG de Laboratoire M2.

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter