Actualités

Blogue

24 avril 2012

#32joursDesign : Tout un designer!

Auteur : Sherbrooke Innopole

Portrait de François Théorêt / Crédit : Marie-Claude Leblanc

 

 

Derrière tout bon design se cache au moins un spécialiste passionné par son travail. Je vous propose donc quelques portraits de professionnels estriens à surveiller. Aujourd’hui, focus sur François Théorêt, directeur artistique d’Output design et enseignant à la technique en graphisme du Cégep de Sherbrooke.

Tout en design doit être un tout! Voilà ce que je retiens de mon entrevue avec François Théorêt. Ce designer pense globalement, vit pleinement et satisfait ses clients complètement.

 

 

Réfléchir le design comme un TOUT – Pour François Théorêt, faire un bon design, c’est d’abord s’asseoir avec le client, écouter ses rêves, ses projets, ses idées, son produit et sa philosophie, pour ensuite s’en inspirer afin que les avenues développées soient des plus cohérentes et pertinentes. Il faut donc penser globalement dès le début. « De manière générale, lorsque je dois développer une identité corporative, je pense au logo, mais également aux applications de cette marque à travers les différents outils de communication», précise-t-il. Ce passionné de design considère que l’harmonie de l’ensemble est d’une importance primordiale pour assurer la réussite d’un concept. Ainsi, dès les  balbutiements d’une idée, il se laisse aller à penser aux étiquettes, affiches, kiosques et même parfois au design intérieur de l’endroit, selon le mandat.  « Moi, j’appelle ça une contamination. On part d’une idée et une fois que la réflexion est au cœur du travail, chacune des actions ou des pièces produites s’en inspire, explique-t-il. La déclinaison du concept fournit alors toutes les réponses à nos interrogations! »

Essayer TOUTES les structures de travail – Le parcours professionnel de François Théorêt est des plus diversifiés. Après avoir terminé son baccalauréat en design graphique à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), il va travailler quelques mois en Europe. Puis, à son retour au Québec, il obtient un emploi chez Triangle, une petite agence montréalaise de deux personnes. Après avoir travaillé dans la plus petite boîte en ville, ce designer déménage dans celle qui était la plus grande au Canada à l’époque : Cossette. Encore une fois, François Théorêt y ressent un besoin de changement et fonde alors sa propre compagnie. « Je m’étais dit qu’avant de prendre la décision de m’établir dans une structure de travail, je devais toutes les essayer. J’ai donc connu le travail à l’étranger, la micro-entreprise, la méga-compagnie et à la fin, il ne me restait plus qu’à essayer le travail autonome, explique-t-il. Et c’est ce que j’ai préféré! » Travaillant à son compte depuis maintenant huit ans, ce designer est également professeur au Cégep de Sherbrooke. « Autant de faire du graphisme m’aide dans l’enseignement, le fait d’enseigner m’aide dans la pratique, assure-t-il. Si demain matin, j’avais un choix à faire, ce serait un choix déchirant. »

Offrir TOUT sous un même toit – Output Design offre à ses clients des services graphiques intégrés. Un projet peut donc être mené par cette entreprise de son idéation jusqu’à son impression ou sa mise en ligne, dépendamment du médium choisi. La boîte de graphisme de François Théorêt peut donc être vue comme un guichet unique ou des services clés en main. « Ma philosophie de base est d’offrir tous les services de graphisme, énonce-t-il. Je m’entoure ensuite de différents fournisseurs dont le travail est complémentaire au mien. Je trouve que ça facilite les choses pour un client de trouver tout sous un même toit! »

Bref, François Théorêt est passionné de design. Mais ce n’est pas le seul en Estrie! Des portraits design sont réalisés jusqu’au 15 mai prochain dans le cadre des « 32 jours de design en Estrie ». Consultez-les tous sur le blogue de la Communauté Innovante de Sherbrooke Innopole!

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles

Une technologie qui détecte précisément les maladies cardiaques; un étudiant de l’UdeS remporte le Prix Mitacs

Lire la nouvelle

L’équipe de Sherbrooke Innopole reçoit deux plaques symboliques pour son travail

Lire la nouvelle

Le Groupe TERA installe des capteurs de qualité de l’air en association avec la STS

Lire la nouvelle
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter