Actualités

Blogue

4 mai 2012

#32joursDesign : Un design des plus fiers

Auteur : Sherbrooke Innopole

Lorsque le slogan d’une entreprise est « l’art de revêtir la distinction et la prestance des grands hommes », on s’attend à ce qu’elle loge dans un édifice qui dégage cet esprit de fierté et de prestige. Pour assurer cette cohérence de la thématique, le design s’est avéré un outil privilégié dans la reconstruction de l’édifice Roger-Labonté au centre-ville de Sherbrooke.

La fierté provient d’un acte de bravoure et ce n’est pas cette qualité qui manque à Roger Labonté et ses fils, Daniel et Roger Junior. Il leur fallait en effet faire preuve de bien du courage pour entreprendre, dès le lendemain du feu qui a ravagé l’édifice de leur magasin en août 2009, des démarches pour le reconstruire.

La famille Labonté voulait faire vite, afin de retrouver ses clients dans les plus brefs délais. La firme d’architectes Jubinville et associés a donc travaillé d’arrache-pied, de soirs et de fins de semaine pour pouvoir livrer rapidement les plans de l’édifice. Dans le but d’accélérer les choses, les travaux sur la fondation se sont même déroulés pendant que les plans se complétaient.

Puisque le bâtiment situé sur la rue King Ouest est l’édifice phare du Groupe Labonté, ce dernier voulait être fier de son emblème. L’idée de l’architecte Michel Jubinville était donc de conserver un style patrimonial qui s’intégrerait bien aux autres édifices existants du centre-ville, mais de lui apporter un caractère beaucoup plus prestigieux que celui qu’avait la bâtisse détruite par le feu. « Nous avons donc identifié les édifices aux styles les plus remarquables du centre-ville pour nous en inspirer, explique M. Jubinville. Cette recherche nous a amenés à retenir les couleurs beige et grise pour les éléments de maçonnerie. » Ce choix a fait un heureux, M. Jacques Foisy, ancien propriétaire du cinéma situé au centre-ville, car les teintes se marient parfaitement bien à celles de La Maison du cinéma!

Il y a de quoi éprouver une grande satisfaction quand on réussit à reconstruire rapidement un édifice plus gros et plus beau qu’il l’était, surtout dans un secteur soumis à de nombreuses exigences. Comme en témoignent les propos de Michel Jubinville, développer un design architectural en plein centre-ville, ce n’est pas chose facile. « Il y a beaucoup de contraintes pour la réalisation d’un projet à cet endroit, car en plus des requêtes du Programme d’intégration architecturale de la Ville, il y a peu de terrain et souvent des murs mitoyens avec les voisins, ce qui entraîne des restrictions pour la fenestration des murs latéraux. »

Malgré le feu, les contraintes territoriales et les délais serrés, le design architectural de l’édifice Roger-Labonté est admirable et sait mettre en valeur le secteur. Si le Groupe Labonté sait habiller les grands hommes, j’aurais tendance à dire qu’Architectes Jubinville connaît quant à lui « l’art de revêtir la distinction et la prestance des grands bâtiments »!

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles

Cinq entreprises de Sherbrooke reçoivent des Étoiles et deviennent finalistes au concours MercadOr Québec

Lire la nouvelle

Une technologie qui détecte précisément les maladies cardiaques; un étudiant de l’UdeS remporte le Prix Mitacs

Lire la nouvelle
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter