Actualités

Blogue

11 mai 2012

#32joursDesign : Quand le design évolue au fil des recherches…

Auteur : Sherbrooke Innopole

Complété en février 2008 et conçu par la firme d’architectes Jubinville et associés, l’édifice du Centre de technologies avancées (CTA) est tout à l’image de ses fondateurs et des projets qui sont réalisés en ses lieux. Alors qu’on regarde généralement un bâtiment dans son ensemble pour déterminer s’il nous plaît ou pas, portons cette fois un regard plus attentif sur tous ces éléments qui échappent au premier regard et qui, pourtant, assure la cohérence du design architectural.

Pour bien saisir en quoi l’édifice du CTA illustre bien cet organisme, il faut tout d’abord comprendre ce qu’il est. Résultat du partenariat entre Bombardier Produits Récréatifs (BRP) et l’Université de Sherbrooke, le CTA concentre ses activités sur la recherche et le développement de technologies innovatrices dans le domaine des produits récréatifs motorisés. Étant le premier bâtiment construit dans le Parc Innovation de l’Université de Sherbrooke, ce Centre avait tout avantage à illustrer la nouveauté et l’inventivité des chercheurs qui y travaillent. C’est ainsi qu’un style moderne a été choisi pour son édifice, lequel est composé de deux modules : les bureaux et les laboratoires. « Le module bureau est tout vitré et donne l’image de l’ouverture vers l’extérieur et l’entrée de la lumière vers les idées, les inventions et le développement, exprime Michel Jubinville, l’architecte responsable du projet. Les laboratoires n’ont quant à eux aucune fenêtre pour assurer la confidentialité des projets et ainsi maintenir l’avance technologique des inventions. »

En ayant deux propriétaires, le CTA se devait également d’harmoniser son design architectural aussi bien à l’un qu’à l’autre. Le choix du cuivre pour les structures angulaires ornant les portes était donc judicieux! Pourquoi? Eh bien, simplement parce que ce matériau a la propriété de changer de couleur avec le temps… Le jaune, à l’image des motoneiges de BRP, était donc à l’honneur lors de la construction du bâtiment alors que le vert, couleur de l’Université de Sherbrooke, s’imposera naturellement d’ici 10 ans.

Le secteur d’activités du CTA en constante évolution a également influencé la conception du bâtiment, car Michel Jubinville a dû développer l’aire de recherche pour qu’elle s’adapte à différentes réalités. « Les laboratoires de recherche et d’essais devaient être placés et planifiés de façon à permettre le maximum de flexibilité pour les changements d’usage futurs des différents laboratoires.  Les systèmes de ventilation et de desserte électrique sont donc dans une grande salle centrale au-dessus des laboratoires pour faciliter les ajustements », explique l’architecte. Une autre réalité que la firme d’architectes devait considérer était la possibilité d’un agrandissement futur. Elle devait donc développer un bâtiment cohérent et complet dans sa forme initiale et qui devrait l’être tout autant après sa restructuration.

Bref, le CTA a su harmoniser son design architectural à son image. Mais ce n’est pas le seul endroit design en Estrie! Des portraits design sont réalisés jusqu’au 15 mai prochain dans le cadre des « 32 jours de design en Estrie ». Consultez-les tous sur le blogue de la Communauté Innovante de Sherbrooke Innopole!

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter