Actualités

Blogue

Josiane Guay

15 mai 2015

3 programmes vedettes de partenariat de recherche subventionnés par le CRSNG

Auteur : Josiane Guay

CRSNGL’union fait la force, dit-on. C’est exactement ce que propose le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) avec ses programmes de partenariat de recherche!

La formule est simple – et gagnante :

Financement CRSNG + (Expertise + Équipements de collèges ou d’universités) + Votre entreprise! = Des projets de R-D en accéléré et subventionné

Le récent déjeuner du GATE a permis de survoler trois programmes phares de l’organisme subventionnaire fédéral – qui investit annuellement plus de 80 millions $ dans les partenariats collèges/universités-entreprises au Québec.

Déjeuner du GATE  Mai 2015Jocylyn Gagnon (Motrec), Nicolas Bombardier (Verbom), Robert Déziel (CRSNG), Pierre Bélanger (Maison régionale de l’industrie), Pierre Vallée (CNRC) et Pierre Lafrance (Réseau Trans-tech)

» Accéder aux présentations des conférenciers

» Voir toutes les photos du déjeuner du GATE

  1. Subventions d’engagement partenarial (SEP) – Avec les universités ou collèges

Ce programme vise à favoriser un premier contact entre les entreprises et les chercheurs universitaires et collégiaux pour des projets de R-D à court terme destinés à résoudre des problèmes propres aux partenaires industriels.

  • Jusqu’à 25 000 $ pendant au plus six mois
  • Contribution en nature de l’entreprise
  • Propriété intellectuelle à l’entreprise
  • Collaboration avec un seul chercheur – c’est d’ailleurs lui qui présente la demande de subvention

Parmi les prérequis de l’entreprise : avoir au moins deux employés ou être en opération depuis au moins deux ans et être en mesure d’exploiter les résultats du projet.

Plusieurs entreprises de Sherbrooke et de l’Estrie ont profité de ce programme. À l’occasion du déjeuner du GATE, Verbom a notamment partagé un projet récent mené en partenariat avec l’Université de Sherbrooke : un moule en béton novateur; et Motrec a retracé les premières étapes d’un projet collaboratif actuellement en cours pour développer une nouvelle batterie électrique.

  1. Subventions de recherche et développement coopérative (RDC) – Avec les universités
  • Jusqu’à 500 000 $ par année
  • Coûts assumés jusqu’à 50 % par le CRSNG
  • Objectifs de recherche échelonnés de 1 à 5 ans
  • Entente de propriété intellectuelle à établir

 

  1. Subventions de recherche et développement appliquée (RDA) – Avec les collèges

Ce programme permet d’avoir accès aux 49 centres collégiaux de transfert technologiques (CCTT) et à l’expertise de leurs 1000 experts, techniciens, ingénieurs, professionnels et chercheurs.

  • Jusqu’à trois ans
  • La contribution de l’entreprise partenaire varie en fonction de la valeur de la subvention :
    • Jusqu’à 75 000 $ par année – Contribution en espèces et en nature au moins équivalente à la moitié du montant demandé incluant un minimum de 10 000 $ en argent par année
    • De 75 000 $ à 150 000 $ par année – Contribution en espèces et en nature au moins équivalente au montant demandé, dont la moitié en espèces

Dans tous les cas, on peut présenter une demande à l’année. Le taux de réponse favorable est très élevé : si quelque chose cloche, les bureaux régionaux du CRSNG – il y en a cinq au Canada – travaillent à trouver une solution, fait valoir Robert Déziel, gestionnaire au bureau du Québec.

Ce dernier mentionne aussi les programmes de bourses industrielles du CRSNG, dont :

  • Bourses de recherche de 1ercycle en milieu industriel (BRPCI)
  • Bourses de recherche en milieu de pratique (BMP Innovation) – Maîtrise et doctorat
Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter