Actualités

Nouvelles

Jérémy Laplante-Chapdelaine et Marc-Henri Faure, Sherbrooke Innopole

6 juin 2023

Sherbrooke Innopole en mission de développement économique en France du 7 au 23 juin 2023

COMMUNIQUÉ DE PRESSEDans le cadre de l’Année de l’innovation franco-québécoise, Sherbrooke Innopole dirigera une mission de développement économique en France du 7 au 23 juin. La mission, axée sur les technologies de l’information et les technologies quantiques, vise à faire émerger des partenariats au bénéfice de l’écosystème sherbrookois et à accélérer les possibilités de développement d’entreprises innovantes dans ces secteurs à Sherbrooke et en France.

Six entreprises technologiques et institutions d’enseignement de la région de Sherbrooke prendront également part à certaines portions de la mission. Il s’agit de Station SSCA (édition de logiciels), Skinaptiks (solutions technologiques dans le domaine de la perception tactile), Webico (entreprise Web), l’École NAD-UQAC spécialisée en arts numériques, animation et design – qui a annoncé l’ouverture d’un campus à Sherbrooke pour la rentrée 2023 –, le Séminaire de Sherbrooke, ainsi que le laboratoire BISOUS (Bureau d’Infographie, de Simulation et d’Optimisation de l’Université de Sherbrooke). Une 7e entreprise basée à Montréal, EdLive (outils intégrateurs de création et diffusion vidéo), se joint également à la mission dans le but de créer des liens avec les écosystèmes français et sherbrookois.

Deux professionnels de Sherbrooke Innopole pilotent la mission : Marc-Henri Faure, directeur, Services aux entreprises de la filière-clé Technologies de l’information et Quantiques, et Jérémy Laplante-Chapdelaine, chargé de projets au développement d’initiatives stratégiques.

Plus précisément, le programme de visites et de rencontres a été bâti autour de trois verticales technologiques qui sont des secteurs phares ou présentant un potentiel élevé de développement à Sherbrooke, soit : les technologies quantiques; les jeux vidéo; et la cybersécurité, l’intelligence artificielle et l’infonuagique.  ​

« En tant qu’organisme de développement économique, l’objectif de la Mission France est d’initier ou de solidifier les bases de partenariats sur plusieurs fronts, que ce soit pour identifier des opportunités de collaboration pour nos entreprises, pour faciliter la croissance des entreprises sherbrookoises à l’étranger ou pour échanger sur les meilleures pratiques avec nos homologues français. En filigrane de l’ensemble de ces objectifs, nous cherchons toujours à amplifier la notoriété de Sherbrooke et à élargir le réseau de Sherbrooke Innopole à l’international », explique Jérémy Laplante-Chapdelaine.

Au cours de la mission, les participants sherbrookois feront escale dans plusieurs villes françaises : Toulouse, Montpellier, Rennes, Nantes, Paris, ainsi que la région du Grand Est, dont Strasbourg. Plus d’une dizaine de visites de hubs d’innovation, d’incubateurs, d’universités et d’entreprises, ainsi qu’une cinquantaine de rencontres de partenaires potentiels sont au programme.

Également, trois grands événements technologiques sont à l’agenda de la mission :

  • Viva Technology (VivaTech), le plus important rassemblement pour startups et technologies d’Europe, du 14 au 17 juin à Paris. Les représentants sherbrookois se joindront alors à la délégation du Québec menée par Investissement Québec pour un programme de visites, de rencontres et d’activités;
  • France Quantum Conference le 13 juin à Paris;
  • 360 Grand Est, un rendez-vous axé sur l’innovation et la transformation, les 22 et 23 juin à Strasbourg.

« Ces trois événements sont des incontournables dans leur domaine, souligne Marc-Henri Faure. En plus d’y tisser des liens avec des acteurs des écosystèmes, c’est aussi l’occasion d’effectuer une veille sectorielle cruciale pour demeurer à la fine pointe des tendances. Le rayonnement de DistriQ, Zone d’innovation quantique de Sherbrooke sera évidemment au cœur de plusieurs rencontres, autant pour faire valoir son expertise et ses infrastructures, qu’attirer des talents – étudiants et chercheurs – et des investissements. »

Pour l’École NAD-UQAC, la mission se déroule à un moment opportun : « Avec le développement accéléré du secteur du jeu vidéo à Sherbrooke et l’instauration prochaine d’un campus NAD-UQAC au centre-ville, il est important pour nous d’aller créer des liens avec des institutions d’enseignement et des entreprises françaises afin de développer des partenariats qui renforceront l’écosystème qui s’enrichit ici », affirme Christian Beauchesne, directeur par intérim de l’École NAD-UQAC.

Pour Sylvain Durocher, directeur général de Sherbrooke Innopole, la mission en France s’inscrit dans la continuité des actions déjà déployées par l’organisme : « Ces dernières années, nous avons attiré avec succès des investissements français dans des entreprises d’ici ainsi que de grandes entreprises françaises en sol sherbrookois, que l’on pense à Ubisoft, Pasqal, Exaion et Soprema. Des ponts avec la région de Rennes sont déjà construits avec le Triangle entrepreneurial Sherbrooke-Rennes-Arizona, ainsi qu’avec le bureau entrepreneurial privé LEDEN. Enfin, Sherbrooke et Montpellier sont des villes jumelles, et l’Université de Sherbrooke y entretient de solides collaborations interuniversitaires. »

La Mission France de Sherbrooke Innopole est rendue possible grâce à la participation financière du Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec dans le cadre de l’Année de l’innovation franco-québécoise 2023 et d’Affaires mondiales Canada via le programme CanExport – Investissements des communautés.

Sherbrooke Innopole tient également à remercier les partenaires qui ont facilité l’organisation et le déroulement de sa Mission France : la Délégation générale du Québec à Paris, Business France, l’Agence AD’OCC, Grand E-Nov+, Destination Rennes, Nantes Saint-Nazaire Développement et Choose Paris Region.

À propos de Sherbrooke Innopole

Sherbrooke Innopole est l’organisme paramunicipal de développement économique qui dessert les secteurs industriel et tertiaire-moteur à Sherbrooke. Sa mission est d’accélérer le développement des entreprises des filières-clés – Industrie manufacturière et fabrication de pointe, Technologies de l’information et Quantiques, Technologies propres, Sciences de la vie et Micro-nanotechnologies – et d’agir pour faire de Sherbrooke un environnement d’affaires attractif et innovant. Il est financé en majeure partie par la Ville de Sherbrooke par l’entremise du Bureau de coordination du développement économique.

SOURCE : Sherbrooke Innopole

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

15 pistes d’action pour engager votre entreprise manufacturière dans sa transition socio-écologique

Lire l'article

Entre flexibilité et contrôle: garder un œil sur la motivation

Lire l'article
+
Événements
Événements
+
Twitter