Actualités

Nouvelles

Synergie Estrie

19 juin 2019

Première année fructueuse pour Synergie Estrie

COMMUNIQUÉ DE PRESSELa MRC des Sources et Sherbrooke Innopole ont dévoilé aujourd’hui le bilan de l’an 1 du projet Synergie Estrie. Lancée l’an dernier, cette initiative innovante, qui s’inscrit dans la mouvance de l’économie circulaire, a connu une première année très satisfaisante avec des résultats prometteurs pour l’avenir. Les entreprises participantes ont notamment réalisé des gains économiques globaux frôlant les 55 000 $. 

Synergie Estrie vise à mobiliser un réseau d’entreprises locales unies autour de collaborations innovantes, d’échanges de matières résiduelles et de ressources de toutes sortes (expertise, équipement, main-d’œuvre). S’adressant principalement au secteur manufacturier, Synergie Estrie propose un ensemble de stratégies et d’outils pour repenser et optimiser l’utilisation des ressources et ainsi réduire le gaspillage. Les retombées créées se traduisent non seulement en gains pour les entreprises, mais aussi pour l’ensemble du territoire hébergeant la symbiose industrielle.

– – –

FAITS SAILLANTS : MRC DES SOURCES ET SHERBROOKE

Nombre d’entreprises participantes : 82

Synergies potentielles : 21

Synergies concrétisées : 12

Nombre de matières et ressources échangées : 12 (fibre de polyester et de nylon, jute, polypropylène, palettes de bois, résidus de chocolat, orge déclassée, ripe de bois, plastique HDPE, chlorure de calcium 32 %, mise en relation, prêt d’espace d’entreposage et main-d’œuvre)

Gains économiques : 53 588,96 $

Gaz à effet de serre évités : 518 252 kg eq CO2

Enfouissement évité  : 12 735 kg

Projets structurants : 8

– – –

L’an 1 de Synergie Estrie était principalement axé sur la promotion et la communication du projet. « En seulement un an, nous avons mobilisé 82 entreprises principalement issues du secteur manufacturier. Réussir à rallier des gens aussi occupés témoigne de l’accueil favorable des concepts d’économie circulaire et de symbiose industrielle auprès de ce secteur d’activité, qui doit relever, en même temps, des défis liés à la rareté de main-d’œuvre et au virage numérique entre autres », souligne Antoni Daigle, coordonnateur pour le territoire de Sherbrooke.

Cette dynamique locale favorable, jumelée à l’engagement des entreprises et des territoires, est gage de succès. « Un projet majeur comme celui de Synergie Estrie est en parfaite cohérence avec les efforts que nous déployons pour soutenir la prospérité de nos entreprises locales, tout en agissant concrètement pour la protection de l’environnement. La transversalité de nos actions nous porte à agir sur plusieurs fronts afin de réunir les conditions favorables au plein essor du projet », affirme Hugues Grimard, préfet de la MRC des Sources et maire de la Ville d’Asbestos.

Ainsi, la première année de Synergie Estrie s’est terminée avec 12 synergies concrétisées à divers niveaux : vente, don, location, prêt ou partage de ressources sous la forme de substitution ou de mutualisation de produits ou de services entre une ou plusieurs organisations. Pas moins de 12 matières résiduelles et autres ressources ont ainsi été transigées.

« Grâce aux synergies mises en place, ce sont plus de 12 tonnes de matières qui ont été détournées de l’enfouissement et plus de 518 tonnes d’équivalent CO2 qui ont été évitées; c’est majeur. Et l’an 2 du projet s’annonce encore plus prometteur puisque 21 synergies potentielles ont déjà été validées et celles-ci pourraient se concrétiser au cours de la prochaine année », souligne Karine Thibault, coordonnatrice pour le territoire de la MRC des Sources.

« Ce premier bilan annuel de Synergie Estrie, avec ses retombées substantielles à la fois pour l’environnement et l’économie de nos deux régions, confirme la pertinence d’un tel projet. Je félicite toutes les entreprises qui ont osé prendre le virage de l’économie circulaire, et j’encourage les autres à suivre leurs traces pour créer des maillages innovants et payants », se réjouit Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole.

Coup d’œil sur l’un des projets porteurs en élaboration

Entre le travail de promotion du projet et les synergies à concrétiser, les deux coordonnateurs ont aussi identifié des thématiques porteuses pour la région. Un projet de partage de main-d’œuvre temporaire entre entreprises est en cours de réalisation. Pour répondre à sa manière à la pénurie de main-d’œuvre, Synergie Estrie souhaite en effet faciliter le partage d’employés entre entreprises afin d’éviter que certaines d’entre elles ne soient dans l’obligation de refuser des contrats à cause d’un manque de personnel ou que d’autres perdent leurs employés faute de contrats à courte échéance.

Rappelons que le déploiement de ce projet d’économie circulaire a été rendu possible grâce à un appui financier de 450 000 $ provenant du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), ainsi qu’à de nombreux partenaires estriens, dont la MRC des Sources, Sherbrooke Innopole, la Ville de Sherbrooke, la SADC des Sources, l’Université de Sherbrooke et le Conseil régional de l’environnement de l’Estrie (CREE).

Source : Synergie Estrie

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

Terraquavie : Témoignage d’une entreprise en Technologies propres à deux conférences aux États-Unis // SHERBROOKE INTERNATIONAL

Lire l'article

Étienne Villeneuve nommé au conseil d’administration de Sherbrooke Innopole

Lire l'article
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter