Actualités

Blogue

Financement / Équipe

10 mars 2020

Financement d’entreprises : au-delà des dollars…

Auteur : Marie-France Audet

Dans le cadre de ses 10 ans, Sherbrooke Innopole publie 10 chroniques liées aux affaires et à l’innovation, signées par ses experts.

Le financement, nerf de guerre de toute jeune entreprise innovante prête à prendre son envol? Oui… et non. Les dollars à eux seuls ne sont pas gages de succès. Lorsqu’arrive l’étape de la recherche de financement, le premier réflexe ne devrait pas être de se demander s’adresser, mais plutôt avec qui veut-on réussir l’aventure entrepreneuriale.

En effet, les financiers ou investisseurs font plus qu’injecter de l’argent : ils deviennent des partenaires d’affaires et doivent apporter une plus-value à votre projet d’entreprise. Leur participation doit aller au-delà de l’aspect monétaire, afin de vous faire profiter de leurs expériences d’affaires et de leur réseau de contacts, par exemple.

Comme il est impossible pour une seule personne de tout maîtriser – savoir-faire technologique, gestion, commercialisation, recrutement, etc. –, s’entourer des bonnes personnes devient essentiel pour réussir, et cela débute dès l’étape de la première recherche de fonds.

Comment réussir à séduire les personnes qui deviendront vos plus précieux alliés? Voici quelques pistes.

Soyez réaliste dans votre plan d’affaires

À être trop optimiste – ou à vouloir enjoliver les objectifs visés –, on peut se retrouver avec un plan d’affaires trop ambitieux pour être capable de livrer la marchandise. Soyez honnête dans vos projections.

Et si vos affaires ne se déroulent pas comme prévu, soyez transparent. Vous avez le droit à l’erreur, mais il est important d’informer vos investisseurs de la situation, des correctifs qui seront apportés, etc. Il est essentiel de maintenir le lien de confiance. Plus vous êtes crédible, plus vous aurez accès à de l’investissement qui éventuellement servira de levier au financement traditionnel.

Soyez humble et ouvert aux nouvelles idées

De nos jours, les investisseurs souhaitent s’engager dans le succès de l’entreprise. Ils ont de l’expérience et veulent la partager. Ils voudront donc s’allier avec des entrepreneurs qui sont prêts à travailler avec eux et à considérer leurs suggestions et visions.

Dans le jargon financier, ça veut dire que les entrepreneurs doivent être coachables, c’est-à-dire démonter cette ouverture à collaborer avec les investisseurs pour faire croître leur entreprise.

Vous ne souhaitez pas travailler main dans la main avec vos investisseurs? Mieux vaut alors vendre votre technologie, plutôt que l’exploiter vous-même comme entrepreneur.

Soyez prêt à partager la propriété

Il n’y a pas que votre esprit qui doit être ouvert, vos livres aussi! Les investisseurs doivent avoir accès à tous les indicateurs nécessaires pour continuer d’investir… jusqu’à devenir actionnaires, et ainsi propulser l’entreprise encore plus loin. Au fil du temps, une réelle relation se tisse entre entrepreneurs et investisseurs, et l’expérience démontre que cette approche est gagnante.

Sherbrooke Innopole possède différents fonds d’investissement à la disposition des entreprises technologiques innovantes, et ce, de l’amorçage à la croissance. Notre équipe peut aussi vous aider à valider votre modèle d’affaires et vous mettre en contact avec des investisseurs intéressés à redonner à la société en aidant de jeunes entreprises à démarrer.

Contactez votre expert :

Marie-France Audet
Directrice, Services aux entreprises – Financement
819 821-5577, poste 203 / mfaudet@sherbrooke-innopole.com

Chronique parue dans La Tribune du 10 mars 2020, page 6

Retour au blogue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les articles
Nouvelles
Nouvelles

FilSpec fournira des fils antimicrobiens pour fabriquer des masques lavables

Lire la nouvelle
+
Événements
Événements

Formation en ligne | La gestion des RH à l’ère de la pandémie – 2e volet

Voir l'événement
+
Twitter
Twitter