Vivre et travailler
Logement et transport


Se loger et se déplacer à coûts avantageux

En un coup d’œil :

  • Prix moyen du logement parmi les plus bas du Québec
  • Taux de disponibilité des logements autour de 6 %1
  • Multitude de types d’habitation disponibles
  • Service de transport public
  • Transport en commun avec forfaits avantageux pour les étudiants du Cégep de Sherbrooke, du Séminaire de Sherbrooke et de l’Université de Sherbrooke
  • Centre de mobilité durable
  • Aéroport
  • Réseau de pistes cyclables urbain

 

Logement

La région sherbrookoise offre un éventail diversifié de types d’habitations dans l’un ou l’autre des six arrondissements de la ville. D’un appartement dans l’un des nombreux bâtiments patrimoniaux du centre-ville à une jolie résidence en pleine nature ou située à proximité d’un lac ou d’une rivière, Sherbrooke offre un cadre de vie des plus agréables, peu importe le type de logement choisi. Une panoplie de styles de résidences s’offre aux citoyens : maisons unifamiliales, condos de luxe, coopératives d’habitation, appartements de style patrimonial, condos de style post-industriel, maisons en rangée, etc.

Le logement à Sherbrooke en chiffres

  • Taux d’inoccupation des logements locatifs dans la RMR de Sherbrooke (2015)1 : 6 %
  • Prix moyen de location d’un appartement 2 chambres (RMR – 2015)1 :
    à Sherbrooke : 608 $
    à Gatineau : 751 $
    à Québec : 788 $
    à Montréal : 760 $
  • Valeur foncière moyenne – Maison unifamiliale (2015)2 : 225 048 $
  • Prix moyen maison unifamiliale 20153 : 217 228 $
  • Mode d’occupation (2006)2
    Location : 50, 6 %
    Propriété : 49,4 %

 

Transport

Sherbrooke est une ville fortement préoccupée par la préservation de l’environnement et par le développement durable. À cet effet, Sherbrooke a adopté son Plan de mobilité durable en février 2012. De concert avec 35 organismes impliqués dans la gestion des transports à Sherbrooke, le Centre de mobilité durable de Sherbrooke (CMDS) travaille à mettre en œuvre les actions retenues afin de favoriser un transfert modal de l’automobile particulière vers d’autres types de moyens de transport, que ce soit le transport actif (vélo, marche, etc.), les transports collectifs ou le covoiturage.

La Société de transport de Sherbrooke (STS) dessert d’ailleurs un territoire d’environ 366,4 km2 en fournissant un service de transport collectif régulier dans les 6 arrondissements de Sherbrooke.

Les étudiants inscrits au Cégep de Sherbrooke, au Séminaire de Sherbrooke et à l’Université de Sherbrooke bénéficient de forfaits avantageux avec le réseau de transport en commun de la STS.

La STS propose aussi le Duo auto + bus, en collaboration avec Communauto, qui permet d’accéder au parc automobile à tarif privilégié.

Le réseau de pistes cyclables sur le territoire de la ville fait partie de la Véloroute des Cantons et du Sentier transcanadien.

Sherbrooke bénéficie également de services de transport interurbain complets, notamment par l’entremise de l’entreprise d’autocar Transdev Limocar et des services de covoiturage Allo Stop et Amigo Express.

Situé à une vingtaine de kilomètres du centre-ville, l’aéroport de Sherbrookedessert les clientèles récréative, militaire et commerciale. Ouvert à l’année, il est bien positionné dans les corridors Ontario/Maritimes/Nouvelle-Angleterre.

 


Sources :
1 Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL)
2 Institut de la statistique du Québec

3 Fédération des chambres immobilières du Québec