Actualités

Nouvelles

24 octobre 2011

Quatre chercheurs du Centre de recherche clinique Étienne-Le Bel du CHUS ont été honorés au Gala d'excellence de la recherche médicale de la Fondation du CHUS

Félicitations aux chercheurs honorés!

Il s’agit des Drs Raymund Wellinger, Gérard E. Plante, Pedro D’Orléans-Juste et Daniel Lafontaine. Les profits de la soirée, 55 000$, seront versés en fiducie au Fonds Jean-Luc Mongrain de la Fondation pour soutenir l’essor de la recherche au CHUS.
La Fondation du CHUS pouvait cette année compter sur un invité d’honneur de marque, le célèbre astrophysicien Hubert Reeves profitait de l’une de ses rares visites au Québec pour assister à la soirée. M. Reeves en a profité pour témoigner de l’importance de la recherche en plus d’encourager les quelques 300 convives à faire leur part, aussi petite soit-elle, pour préserver notre planète.
Prix d’excellence accompagné de la bourse RBC Banque Royale de 25 000$: Dr Raymund Wellinger
Généticien moléculaire, chercheur de l’axe de recherche en oncologie au CRC Étienne-Le Bel du CHUS et professeur titulaire en microbiologie à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke, Raymund Wellinger est un leader mondial dans le domaine des télomères, ces structures d’ADN situées à l’extrémité des chromosomes. Les télomères sont essentiels pour la stabilité des chromosomes.
Les cellules normales de notre corps se divisent à plusieurs reprises tout au long de notre vie, provoquant chaque fois un raccourcissement des télomères. À un moment donné, ces derniers n’exercent plus leurs fonctions de capuchon et c’est le début d’une instabilité génétique qui peut mener au cancer, entre autres. Ce chercheur passionné est également un homme d’équipe pour qui l’objectif n’est pas la gloire personnelle mais de faire avancer notre compréhension de la science.

Prix Rayonnement (bourse de 10 000$): Dr Pedro D’Orléans-Juste
Dr Pedro D’Orléans-Juste est pharmacologue, chercheur et directeur de l’axe de recherche sur les maladies cardiovasculaires au CRC Étienne-Le Bel du CHUS, et professeur à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke. Depuis plus de trente ans, les recherches de Dr D’Orléans-Juste portent sur l’étude des peptides vasoactifs dérivés de l’endothelium vasculaire (la couche la plus interne des vaisseaux sanguins, en contact avec le sang) et leur rôle dans le système cardiovasculaire et le développement de l’hypertension.
Très impliqué dans la communauté scientifique, le Dr D’Orléans-Juste est engagé pour le développement de la recherche cardiovasculaire au Québec. Depuis plus de cinq ans, il est le président scientifique de la Fondation des maladies du coeur du Québec.

Prix Carrière (bourse de 10 000$) : Dr Gérard-Eugène Plante
Néphrologue, chercheur de l’axe de recherche sur les maladies cardiovasculaires au CRC Étienne-Le Bel du CHUS et professeur à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke, le Dr Plante s’intéresse, entre autres, aux causes et aux répercussions de l’hypertension artérielle.
Véritable ambassadeur de la recherche depuis plus de quarante ans, le Dr Plante allume toujours avec autant d’éloquence la flamme de la recherche biomédicale auprès de la relève. Au cours de sa carrière, le Dr Plante a pratiqué dans le domaine de la néphrologie, y compris la dialyse et la transplantation rénale, les activités d’enseignement universitaire et postuniversitaire, ainsi que la recherche fondamentale et clinique.

Prix Relève (bourse de 10 000$): Dr Daniel Lafontaine
Biophysicien, chercheur de l’axe de recherche sur les maladies infectieuses au CRC Étienne-Le Bel du CHUS et professeur à la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke, avec ses travaux, le Dr Lafontaine a réussi à identifier un nouveau mécanisme de contrôle de l’expression génique (riborégulateur) chez les bactéries et d’une nouvelle cible potentielle pour des agents antibactériens.
Au sein d’une équipe de recherche multidisciplinaire, il a identifié un nouvel agent antibiotique qui a un fort potentiel thérapeutique. Des demandes de brevets ont déjà été déposées pour protéger son invention. Selon le magazine Québec Science, ses travaux représentent une des dix découvertes de l’année 2010.
 
Source: Fondation du CHUS
(Crédit photo: UdeS)

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter