Actualités

Nouvelles

2 novembre 2011

Bilan de mi-mandat de Bernard Sévigny : priorité au transport et au déficit actuariel


Le maire de Sherbrooke et chef du Renouveau sherbrookois, Bernard Sévigny, a défendu son «excellent bilan» de mi-mandat, mardi soir, lors d’une activité annuelle de financement deux fois plus courue qu’il y a un an.
Le transport régional et le déficit actuariel constitueront les deux plus importants défis qu’il compte relever en prévision de sa réélection, en novembre 2013.
Environ 170 personnes ont déboursé 200 $ chacune – soit 34 000 $ au total – pour entendre le discours de M. Sévigny, deux ans jours pour jour après son élection. Du nombre, on retrouvait plusieurs promoteurs immobiliers, architectes et communicateurs faisant affaire avec la Ville de Sherbrooke. Pour la grande majorité, ces gens d’affaires n’étaient pas présents à pareille date l’an dernier, lors du précédent souper de financement du parti auquel avaient assisté quelque 80 militants.
Sur les 50 minutes qu’a duré son discours, Bernard Sévigny en a d’abord pris dix pour défendre la légitimité et la légalité de cette activité de financement. « Je suis convaincu que les gens dans la salle ne s’attendent pas à un retour de ma part ni de celui des conseillers » du Renouveau sherbrookois (RS), a-t-il affirmé, en faisant référence aux élus Diane Délisle, Robert Pouliot et Bruno Vachon.
Texte complet dans La Tribune d’aujourd’hui, 2 novembre 2011.
Source : La Tribune

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue
+
Événements
Événements

Webinaire | Cybersécurité 101 : Réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard

Voir l'événement

Webconférence | Le point sur le Québec manufacturier : L’ère des transitions au temps de la COVID-19

Voir l'événement
+
Twitter
Twitter