Actualités

Nouvelles

Université de Sherbrooke

30 mai 2017

L’Université de Sherbrooke se démarque pour ses recherches sur les véhicules électriques

L’apport notable de l’Université de Sherbrooke sur l’électrification des transports est mentionné par le journal Les Affaires dans son dossier Le Québec électrique. Plus précisément, on souligne les recherches de la Chaire de recherche du Canada sur l’hybridation, pilotée par João Trovão, avec ses études menées sur la performance des véhicules électriques.
Université de SherbrookeCe groupe de recherche de l’Université de Sherbrooke s’affaire à mettre au point des systèmes en quelques sortes « bi-énergies » mais encore plus innovants que les hybrides classiques (essence/électrique). Afin de rendre les véhicules électriques plus performants et autonomes que ceux actuellement sur le marché, le professeur Trovão propose de jumeler des batteries et des supercondensateurs qui sont de densité d’énergie et de densité de puissance différentes. L’idée est d’utiliser les supercondensateurs pour alimenter les batteries, ce qui en prolongerait leur durée de vie. Tout en contribuant ainsi directement à la réduction des gaz à effet de serres via le transport, ces études permettront donc aussi de conserver les batteries plus longtemps, ce qui s’inscrit donc dans la logique de développement durable.
João Pedro Fernandez Trovão, qui vient directement du Polytechnic Institute of Coimbra au Portugal, est aussi professeur au Département de génie électrique et de génie informatique de l’Université de Sherbrooke. Ses recherches portent principalement sur l’autonomie, le vieillissement et le temps de recharge des batteries. Le chercheur souhaite améliorer le système d’alimentation du véhicule grâce à des systèmes innovants de stockage d’énergie, entre autres. Ces études visent ultimement à permettre aux véhicules électriques d’accélérer plus rapidement au démarrage tout en conservant un rendement lorsque le véhicule roule à haute vitesse.
Le journal Les Affaires rapporte que M. Trovão aimerait également découvrir une façon efficace de transférer l’énergie du freinage aux batteries, ce qui prolongerait la durée des charges.
Une part des objectifs du chercheur, en chiffres :

  • Augmenter la durée de vie des charges des batteries de 30%
  • Développer des piles 20 % plus efficaces d’ici 2021

» Voyez plus de détails sur les recherches de cette Chaire en visionnant une vidéo explicative sur le site de l’Université de Sherbrooke.
Source : Les Affaires et l’Université de Sherbrooke
————————————————————————————————
À LIRE AUSSI
» L’Université de Sherbrooke reçoit 580 407$ pour financer des recherches de haut niveau

» 7,2 M$ à neuf chaires de recherche du Canada à l’Université de Sherbrooke

Retour aux nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Trier les nouvelles
Blogue
Blogue

Talents diversifiés – Vos portes sont-elles réellement ouvertes ?

Lire l'article
+
Événements
Événements
+
Twitter
Twitter