Carrefour de l'information
nouvelles


Entente pour la rétention des étudiants internationaux


aucun commentaire



COMMUNIQUÉ DE PRESSE – Le gouvernement du Québec et Sherbrooke Innopole unissent leurs efforts pour encourager les étudiants internationaux qui obtiennent un diplôme d’études universitaires, collégiales ou de formation professionnelle en Estrie à s’établir de façon permanente au Québec. Dans le cadre d’une entente de partenariat, un montant total de 85 000 $ sera attribué à Sherbrooke Innopole pour réaliser des activités auprès des étudiants internationaux au cours des 2 prochaines années.

Cette entente a été dévoilée ce matin par la ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Mme Kathleen Weil, le ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, ministre responsable de la région de l’Estrie et député de Sherbrooke, M. Luc Fortin, ainsi que Mme Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole. La conférence de presse s’est déroulée dans les locaux de l’Université de Sherbrooke.

Michael Goldbloom, principal de l’Université Bishops, Guy Hardy, député de Saint-François, Martin Buteau, recteur adjoint et vice-recteur aux ressources humaines et financières de l’Université de Sherbrooke, Kathleen Weil, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole et Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, ministre responsable de la région de l’Estrie et député de Sherbrooke

L’objectif de l’entente est de délivrer 202 Certificats de sélection du Québec (CSQ) de plus aux étudiants internationaux que les 349 normalement prévus pendant cette période, ce qui porte le nombre total de CSQ prévus à plus de 550. À cet effet, Sherbrooke Innopole travaillera à mettre en place des partenariats avec les acteurs socioéconomiques de la région pour organiser des activités faisant la promotion de la qualité de vie et des possibilités d’emploi offertes en Estrie. Le site l’Estrie vous engage sera bonifié d’une section dédiée aux étudiants étrangers et présentera les avantages de Vivre et travailler en Estrie. Le projet vise aussi à augmenter le nombre d’étudiants internationaux de la région qui participent aux séances d’information du MIDI sur les démarches d’immigration.

« Cette entente traduit la volonté du gouvernement du Québec de travailler avec nos partenaires en Estrie afin d’intensifier les efforts pour retenir la population étudiante internationale. Les collectivités qui accueillent ces étudiants ont tout intérêt à ce que leurs projets d’études deviennent des projets de vie : ils connaissent le français et la société québécoise et détiennent un diplôme québécois. Ils participent déjà à la prospérité économique de ces collectivités. Ce sont des candidats de choix pour les régions et les entreprises du Québec. »

Kathleen Weil, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion

« Nous sommes fiers d’appliquer la stratégie de rétention adoptée par le gouvernement l’an dernier, parce que, en Estrie, nous avons des traditions bien ancrées du travail en partenariat, en particulier pour l’accueil, la francisation et l’inclusion des personnes immigrantes. Nous sommes motivés par la conviction que la diversité nous enrichit collectivement et par une pleine participation des personnes immigrantes à la société québécoise. »

Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications, ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, ministre responsable de la région de l’Estrie et député de Sherbrooke

« L’entente avec le Ministère arrive à point dans un moment où les besoins en main-d’œuvre à Sherbrooke sont bien présents. Je suis convaincue que ce projet favorisera l’enracinement dans notre région des étudiants internationaux, qui, en tant que futurs professionnels, prendront pleinement part à notre économie et contribueront à répondre aux besoins de main-d’œuvre spécialisée des entreprises d’ici. »

Josée Fortin, directrice générale de Sherbrooke Innopole

Faits saillants :

 Depuis quelques années, le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) met en œuvre diverses actions afin d’inciter les étudiants internationaux qui ont obtenu un diplôme au Québec à s’y établir de façon durable. En 2010, il a mis en œuvre le Programme de l’expérience québécoise qui offre une voie rapide vers la résidence permanente.

En 2016, le gouvernement a décidé d’intensifier les actions visant à augmenter le nombre d’étudiantes et étudiants internationaux qui s’établissent au Québec de façon permanente à la fin de leurs études. En octobre 2016, une première entente a été établie avec Montréal International; celles avec Québec International (Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches) et avec Innovation et Développement économique Trois-Rivières (Mauricie), ont été annoncées en mars 2017. L’entente avec Sherbrooke Innopole s’inscrit également dans cette démarche.

 La stratégie du gouvernement est en phase avec les objectifs du Rendez-vous national sur la main-d’œuvre, qui s’est tenu à Québec les 16 et 17 février derniers. Elle contribue aux efforts déployés par le gouvernement de concert avec les partenaires du marché du travail pour répondre aux besoins des entreprises et accroître la prospérité de toutes les régions du Québec.

 

Sources : Sherbrooke Innopole et le Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion