Technologies propres
Recherche et infrastructures


Une synergie fructueuse

Le dynamisme de la filière Technologies propres à Sherbrooke se reflète par les nombreuses entreprises qui œuvrent dans des domaines variés, mais également par un secteur de recherche des plus innovants et diversifiés. L’infrastructure sherbrookoise des Technologies propres se signale par ses nombreux groupes, centres et chaires de recherche, tel que la Chaire de recherche industrielle sur l’éthanol cellulosique et la Chaire SAQ en valorisation du verre dans les matériaux.

 

Énergie

Un large éventail d’acteurs, incluant les chercheurs de l’Université de Sherbrooke et le milieu des affaires, s’est mobilisé pour stimuler le développement du secteur énergétique. De l’efficacité énergétique en passant par la production d’énergie solaire ou d’applications spécifiques de nanotechnologies au bénéfice des DEL, le savoir-faire des Sherbrookois est remarquable à l’échelle mondiale.

Survol de la recherche

 

Bioindustries et chimie verte

Sherbrooke est reconnue pour ses compétences en bioindustrie environnementale, comme en témoigne la présence d’un créneau d’excellence ACCORD dans ce secteur. Aujourd’hui, le développement des biocarburants à partir d’algues, de déchets ou d’huiles végétales ou des produits biosourcés, tels les bioplastiques et les désinfectants biodégradables, est en croissance grâce à des partenariats étroits entre la recherche et des entreprises innovantes.

Survol de la recherche

 

Valorisation des matières résiduelles

La valorisation des déchets est un enjeu majeur au Québec. Cette préoccupation se reflète dans la recherche à Sherbrooke, par exemple avec la valorisation du verre mixte dans le béton et une collaboration avec le milieu municipal, notamment via Valoris.

Survol de la recherche

 

Traitement de l’eau et des sols

Sherbrooke possède une vaste expertise dans le domaine de l’assainissement des eaux et des sols. Les équipes de recherche évoluent dans un environnement multidisciplinaire qui favorise l’innovation technologique. Parmi les axes de recherche, notons la réhabilitation de sites, le traitement des eaux par voies biologiques et électrochimiques et la restauration de milieux aquatiques.

Survol de la recherche

 

Transport et construction durables

Les nouvelles exigences liées à la réduction de l’empreinte carbone influencent grandement le secteur du transport et de la construction durables. Les recherches interdisciplinaires que mènent les experts sherbrookois permettent de créer de nouvelles générations de matériaux et de systèmes mécaniques à haute performance, plus durables et plus résistants.

Dans le secteur du transport électrique, les chercheurs de l’Université de Sherbrooke travaillent entre autres à développer et perfectionner un véhicule récréatif hybride-électrique, un véhicule électrique 2 places, un système de propulsion électrique pour bicyclette ainsi que des véhicules électriques industriels.

Survol de la recherche

 

Autres centres et chaires de recherche en appui aux Technologies propres